tabac

  • Interdiction partielle de la pub pour le tabac :  Tiens, fume, c'est du vote !

    Imprimer

    Pub Marocaines.jpgLe 13 février, en même temps qu'une foultitude d'autres objets fédéraux et cantonaux (voire municipaux), on se prononcera sur une initiative populaire fédérale ("Oui à la protection des enfants et des jeunes contre la publicité pour le tabac"). L'initiative, combattue par le  patronat (Economiesuisse, l'USAM, le PLR et l'UDC, et soutenue par le PS, les Verts, les Verts libéraux et les milieux de la prévention, demande l'interdiction de toute publicité pour le tabac pouvant atteindre les enfants et les adolescents. Elle  a été rejetée par le Conseil fédéral (c'est Alain Berset qui va devoir défendre cette position, alors que son parti soutient l'initiative) et le Parlement, qui a adopté un contre-projet indirect qui entrerait en vigueur si l'initiative était rejetée -mais les premiers sondages lui donnent une large majorité(de 67 à 73 %) acceptante. Dont, si fumeur qu'on soit, nous faisons partie. Ne serait-ce que parce que, fort jaloux de nos vices et faiblesses, on ne voit pas pourquoi il nous les faudrait partager et encourager d'autres à y céder.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : publicité, propagande, Suisse, votations 3 commentaires
  • Tiens, fume, c'est du Genevois…

    Imprimer

    Tabagisme passif et juridisme actif

    Un obscur avocat genevois s'est fait un nom il y a quinze jours -c'est la minute de célébrité qu'Andy Warhol promettait à tout un chacun (à condition que le " tout un chacun " en question vive à Greenwich Village ou à Saint-Germain-des-Prés, parce qu'au fin fond du Sahel, la promesse s'étiole). L'avocat, recourant contre le règlement provisoire interdisant depuis trois mois de fumer dans les lieux publics et ouverts au public, a fait annuler ledit règlement, faute de base légale, alors que 80 % des votantes et votants avaient approuvé le principe de l'interdiction en octobre dernier, et que le gouvernement croyait, comme le suggérait dans un avis de droit la direction des Affaires juridiques de la Chancellerie, que la Constitution suffisait comme base légale. Le pari était jouable -il est perdu. Il y a toujours un juriste pour dire le contraire d'un autre juriste -et quand l'un des deux est fédéral et l'autre cantonal, c'est le fédéral qui gagne.

    La clope au bec (dans l'eau)

    La guerre des clopes est rallumée, les cendriers reviennent sur les tables des bistrots (toujours libres pourtant d'appliquer l'interdiction de fumer), les Verts dégainent un projet de loi reprenant mot pour mot le règlement annulé, les initiants lancent une pétition plus restrictive, et le Conseil d'Etat dépose un projet de loi que les libéraux promettent de rendre le plus inopérant possible. Résultat : l'interdiction générale de fumer dans les lieux publics n'entrera pas en vigueur avant le printemps prochain, dans le meilleur des cas, ou la fin 2011 si on fait traîner les choses Les premières victimes de l'arrêt fédéral ne sont pas les consommateurs non-fumeurs, mais la serveuse ou le serveur, qui, eux, n'ont pas vraiment le choix. Fumeurs, nous avons parfaitement le droit, personnel, de nous enfumer; avons nous le droit d'imposer ce risque aux autres ? Oui, répond (et fait répondre le TF) l'industrie du tabac; non, avaient répondu les citoyennes et yens genevois ayant approuvé à 80 % le principe général de l'interdiction de fumer dans les lieux publics. On avait donc le choix : respecter la volonté populaire ou satisfaire les intérêts d'un secteur économique. On a choisi.
    Cela étant, le texte que vous êtes en train de lire ayant été écrit dans un nuage de fumée (de tabac) issu de la pipe du rédacteur, vous êtes invités à désinfecter votre imprimante après l'avoir imprimé, ou votre écran d'ordinateur après l'avoir lu, on sait jamais. Faudrait quand même pas risquer de souffrir de tabagisme passif avant d'avoir eu le temps de claquer à cause de la pollution lâchée par (entre autres) les bagnoles des non-fumeurs (ou les avions amenant les spécialistes de la fumée passive à un congrès international).

    Lien permanent Catégories : Genève 13 commentaires