sida

  • Ratzinger ratiocine

    Imprimer

    Après avoir " recommunié " quatre évêques intégristes et avoir fait approuver l'excommunication d'une mère et d'une équipe médicale brésiliennes coupables d'avoir permis à une fille de neuf ans, violée et mise enceinte par son beau-père, d'interrompre sa grossesse, le pape s'est illustré par une nouvelle manifestation de son infaillibilité, en déclarant que l'usage du préservatif " aggravait le problème " du sida, " problème " ne pouvant être résolu selon lui que par la chasteté ou la fidélité. Surtout la fidélité au dogme. Où il se confirme que la non-assistance à millions de personnes en danger d'être infectées par le VIH n'est pas considérée par le Vatican comme une faute. 30 millions d'Africaines et d'Africains sont atteints du sida, deux millions et demi en sont morts en 2008, au moins autant en mourront en 2009.

    Lire la suite