rdu

  • Genève : le canton fait les poches des démunis (et de leur commune)

    Imprimer

    Bonne année, les pauvres !

    Aujourd'hui, c'est le Nouvel-An. Le premier Vendémiaire, premier jour de l'année dans le calendrier républicain. Et pour ce jour de l'an, le canton de Genève offre deux cadeaux à sa population la moins riche, ou la plus pauvre, comme on voudra. Premier cadeau : un projet de budget qui, pour produire un excédent d'un million, ratiboise des prestations sociales à hauteur de 30 millions (le supplément d'intégration serait réduit de moitié, le subside pour l'assurance-maladie carrément supprimé, le soutien financier individuel aux personnes âgées et aux handicapés réduit). Deuxième cadeau :  une modification de la loi sur le « revenu déterminant unifié » pour permettre, en intégrant les prestations sociales municipales à ce revenu, de réduire les prestations sociales cantonales. Bonne année républicaine, les pauvres !

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Genève, Politique, Solidarité 3 commentaires