röstigraben

  • Acceptation de l'initiative udéciste sur le renvoi des « criminels étrangers » : Vive le Röstigraben !

    Imprimer

    Vive le Röstigraben !

    En liant immigration et criminalité, l'UDC a donc réussi à faire accepter une initiative absurde et inapplicable, contre la Romandie (à un comédon valaisan près) et contre les villes (y compris les villes alémaniques), en s'appuyant sur des parcs à bourges où le taux de criminalité doit atteindre à peu près le taux de chômage du Vatican, et sur des arrière-pays rupestres où le dernier étranger vivant a été brûlé vif pendant la guerre du Sonderbund, et où les manifestations les plus courante de criminalité doivent être la sodomisation du cheptel ovin par des valets de ferme bourrés. Quant aux pleurnicheries de la droite radelibe et pédécé sur le sort de son contre-projet à l'initiative udéciste, on se contentera de répliquer que si elle avait consacré à soutenir son texte des moyens comparables à ceux qu'elle a investi pour combattre la modeste et prudente initiative fiscale socialiste, ce contre-projet aurait passé la rampe -ce qui n'aurait d'ailleurs pas été une bonne nouvelle puisque le contre-projet, calibré pour pouvoir être appliqué, était plus dangereux qu'une l'initiative qui finira, si l'on s'en donne les moyens, dans un congélateur constitutionnel avec d'autres étrons du même genre. La défaite du contre-projet est enfin d'autant plus réjouissante qu'elle est aussi celle de l'aile droite du PS et de ses notables alémaniques, qui appelaient à soutenir pour des raisons tactiques, opportunistes et électoralistes un texte aussi navrant que leurs calculs politiques.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Suisse 9 commentaires