pishar

  • FC Servette et Stade de la Praille : De la mendicité des mammouths

    Imprimer

    Les hurlements de joie et les klaxons des supporters bourrés ne s'étaient même pas encore estompés, après le retour du FC Servette en ligue A, que le président dudit FC Servette, et désormais, en plus, exploitant du stade de la Praille, réclamait 2 millions et demi à la Ville et au canton. Sinon, lui, il ne paiera pas pour les investissements  « nécessaires ». Na ! Il ne sait pas que la mendicité est interdite à Genève et que le chantage, c'est une mauvaise manière, Pishar ? Ou alors, en tant que mendiant millionnaire à la légèreté de «mammouth » pour reprendre l'expression de l'éditorialiste du « Matin Dimanche »,  il a acheté une dispense de respect de cette interdiction et une autorisation générale de paître dans les finances publiques ?

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Genève 3 commentaires