mah+

  • Jean-Claude Gandur, "Le Courrier", le MAH+...

    Imprimer

    Confusion des enjeux


    Jean-Claude Gandur s'invite dans la campagne contre le projet Nouvel-Jucker d'extension du Musée d'Art et d'Histoire, projet dont il est le principal partenaire financier privé : L'homme d'affaires a déposé deux plaintes contre «Le Courrier», pour calomnie, diffamation et atteinte à l’honneur, à la suite de la parution dans le quotidien d'un dossier lui étant consacré et qui lui a fort déplu. La plainte demande au Tribunal de Première instance de condamner le Courrier à lui verser (ainsi qu'à sa fondation et sa société) 20'000 francs, avec des intérêts à 5 % (Gandur affirmant ensuite qu'il se contenterait d'un franc symbolique), soit condamné aux frais et dépens, et à une participation aux frais d'avocat. L'attaque de Gandur contre "Le Courrier" a été dénoncée par le syndicat des media, Syndicom, et par l'association professionnelle des journalistes, Impressum, comme une "attaque frontale contre la liberté de la presse et l'indépendance du journalisme" (Syndicom). Impressum s'inquiète de la tendance croissante à l'intimidation judiciaire des journalistes, de la part de personnalités publiques, et les deux organisations s'étonnent que Gandur n'ait utilisé ni son droit de réponse, ni son droit de plainte auprès du Conseil suisse de la presse, et se soit adressé directement à la Justice pénale.  Heureusement que, comme le relève Sami Kanaan, "le projet du MAH va bien au-delà du rôle de Jean-Claude Gandur dans le montage" financier, parce qu'il ne manquait plus que l'appel à la justice salvatrice de l'amour-propre pour rendre l'enjeu totalement inintelligible...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Culture, Genève, votations 1 commentaire
  • MAH : Le lièvre, la tortue et la votation

    Imprimer

    Le référendum avance, le Projet social et culturel aussi

    Les Verts genevois, divisés, ont décidé de ne pas soutenir le référendum lancé contre le projet de rénovation et d'extension du Musée d'Art et d'Histoire et de laisser les référendaires récolter les signatures nécessaires avant de se prononcer sur le fond, lorsque le référendum aura abouti. Seuls une coalition et un parti politiques soutiennent donc, aux côtés des défenseurs du patrimoine, ce référendum : l'UDC et « Ensemble à Gauche ». Vu les profils et les motivations légèrement contradictoires des référendaires, quelque chose nous dit qu'il va falloir attendre (en le souhaitant) l'aboutissement du référendum pour qu'un véritable débat s'engage sur le projet, et pas seulement sur ses à-côtés. On attendra donc. Notre patience est quasiment angélique... D'ailleurs, on attend aussi le fameux Projet Scientifique et Culturel qui doit nous dire à quoi va se vouer le « nouveau MAH » (le « MAH+ »). On attend. On attend la votation populaire et le projet scientifique et culturel. On attend en relisant « le livre et la tortue » On attend en espérant qu'on aura le PSC avant la votation. 
     

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Culture, Genève, votations 2 commentaires
  • Le "nouveau Musée d'Art et d'Histoire" : l'ancien en mieux, ou autre chose ?

    Imprimer

    MAH, MAH+, muséesMAH + ? Mais plus de quoi ?

    Faire entendre, pendant la campagne référendaire, une réflexion socialiste critique (mais aussi prospective) sur la politique muséale, le contenu du projet, la fonction d'un musée, tout ça : voilà à quoi nous allons nous vouer, héroïquement, ces prochains mois -à une sorte de travail de sape (souterraine, forcément, comme toute sape) des certitudes béates. Et des illusions heureuses : on n'a commencé à réfléchir au projet culturel du nouveau musée qu'une fois que nous l'ayons demandé publiquement, et institutionnellement, par une motion que le Conseil municipal a accepté. Mais n'était-ce pas trop tard ? N'était-ce pas par cela qu'il fallait commencer, plutôt que par cela terminer ? Et si on en est insatisfaits, du projet culturel qui nous sera présenté, comment fera-t-on pour le changer, et combien de temps faudra-t-il pour le changer, et qui serait en charge d'un projet différent de celui que la direction actuelle du musée aura proposé ? cette direction elle-même ? Le MAH, c'est-à-dire sa direction, ne fait pas mystère de son intention  : "la notion d'encyclopédie, qui sous-tend la conception originelle et actuelle du MAH, est aussi la pierre angulaire du futur musée", lit-on dans une première réponse, en janvier 2015, à la motion de la gauche réclamant que le contenu culturel du projet d'extension du musée soit exprimé. Le projet culturel du "futur musée" est donc celui du musée actuel... en un peu plus grand, avec un peu plus de moyens, d'espace et de confort. Or cela ne nous suffit pas... On veut du sens, et pas du sens commun...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Culture, Genève 3 commentaires