incivilités

  • Fraudez, vous serez récompensés ?

    Imprimer

    carte-fraudeur.jpg
    Le fond et l'arrière fond de la droite politique et patronale, regroupée dans un comité unitaire, a lancé, assez tardivement, sa campagne pour son projet d'amnistie fiscale, soumis au vote le 13 février. Une amnistie cantonale qui s'ajoute à une amnistie fédérale que le libéral Jornot a qualifié de minimaliste : elle ne fait qu'amnistier les fraudeurs, sans même leur faire cadeau de la plus grosse partie de ce qu'il ont chouravé. L'avocat et fiscaliste Michel Lambelet plaidait dans « Le Temps » pour l'amnistie fiscale, en ces termes :  « Permettons aux fraudeurs du fisc de faire amende honorable ». En leur remettant le 70 % du produit de leur fraude ? C'est plus une amende honorable, c'est une prébende honorée.

    Lire la suite