holocauste

  • Holocauste : L'amnésie d'Ueli Maurer

    Imprimer

    Si c'était un homme...

    ghetto.jpgDimanche, à l'occasion de la Journée mondiale de commémoration des victimes de l'holocauste, le président de la Confédération, Ueli Maurer, n'a évoqué que le rôle de « refuge » de la Suisse durant la Guerre Mondiale. Un refuge, certes, pour quelques milliers de personnes fuyant la guerre, sans compter les militaires (français, polonais, russes) internés en Suisse. Un refuge aussi pour une petite partie des victimes désignées du génocide entrepris par les nazis. Mais par pour toutes celles et tous ceux que les bateliers politiques de la Suisse ont refoulé et remis aux mains de leurs bourreaux, en ayant proclamé que leur « barque est pleine », et en sachant le destin que le IIIe Reich réservait à celles et ceux dont il avait décidé qu'ils et elles étaient des êtres inférieurs dont il fallait purger son « espace vital ». « Nous savions » : c'est ce qu'aurait dû dire le président de la Confédération Suisse,
    Et c'est ce qu'il aurait dit,  « si c'était un homme » ...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Histoire, Politique, Suisse 26 commentaires