frontex

  • Plus de 55 000 signatures contre le financement de Frontex

    Imprimer

    Capture d’écran 2022-01-19 230829.jpgNON à la forteresse Europe !

    "Malgré la distance sociale, le froid hivernal et les vents politiques contraires", plus de 55 000 signatures ont été récoltées pour le "référendum contre le financement de l'agence de contrôle des frontières Frontex". Ce résultat, c'est celui de la mobilisation de petites organisations de base, et de personnes motivées par un enjeu qui va bien au-delà des 61 millions que la Suisse officielle veut accorder à la milice anti-migrants de l'Union Européenne. Ce résultat, acquis dans les derniers jours du délai légal,  exprime un refus de la politique migratoire de l'Europe (au sens large, puisque la Suisse en est), une affirmation du droit d'asile et de la liberté de circulation des humains.  Aujourd'hui, les signatures seront remises à la Chancellerie fédérale à Berne aile ouest du Palais fédéral, 17h00 (rendez-vous à 16h30 sur la Place fédérale). 

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : asile, réfugiés, Immigration, Suisse 2 commentaires
  • Il reste encore quelques jours pour faire front à Frontex

    Imprimer

    migrants naufragés.jpgIl ne reste que quelques jours (jusqu'au 19 janvier) pour qu'aboutisse le référendum contre le renforcement du financement de la Suisse à l'agence européenne de gardes-frontières et de gardes-côtes Frontex, lancé par une coalition d'organisations d'aide aux réfugiés, soutenu (trop mollement) par la gauche. Frontex, c'est l'instrument dont l'Europe s'est dotée pour repousser les migrants y cherchant refuge. Et quand on dit "l'Europe", on ne fait pas référence à la seule Union Européenne, puisque la Suisse (notamment) fait de Frontex le même usage que les Etats membres de l'UE. 

    On signe ici, contre Frontex, jusqu'au 17 janvier : https://frontex-referendum.ch/fr/

    Lire la suite

  • Référendum contre le financement de Frontex  : Il est encore temps de signer

    Imprimer

    migrants naufragés.jpgLes Chambres fédérales ont accepté la proposition du gouvernement de contribuer pour 61 millions de francs aux méfaits de l'agence européenne de garde-frontières, pour ne pas dire la milice européenne anti-migrants, Frontex, régulièrement impliquée, directement et indirectement, dans des opérations illégales de refoulement, et prête pour cela à collaborer avec n'importe qui -par exemple  avec les garde-côtes libyens qui récupèrent les bateaux de migrant-e-s pour en enfermer les passagers dans des camps de rétention où les brutalités, les viols, les vols, sont la norme. Frontex est le principal instrument de militarisation des frontières extérieures, non seulement de l'Union Européenne, mais en fait de tout le semi continent. Contre la contribution de la Suisse à cette milice, un référendum a été lancé par 33 associations -mais il patine : il lui manque encore près de 40'000 signatures pour aboutir, et il ne reste que dix jours pour les obtenir. Signez ! C'est ici : https://frontex-referendum.ch/fr/

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Immigration, Suisse 1 commentaire
  • La Suisse va-t-elle subventionner pour 61 millions une police européenne anti-migrants ?

    Imprimer

    Frontex: la honte de l'Europe

    Je laisse aujourd'hui la parole à mon vieux camarade Jean Ziegler, auteur du livre (entre bien d'autres) "Lesbos, la honte de l'Europe" (éditions Points-Seuil, 2021), qui nous appelle à soutenir le référendum lancé contre l'augmentation de la contribution financière de la Suisse à la milice européenne anti-migrants, Frontex, fondée en 2005 avec siège à Varsovie : "Ses bateaux d’interception rapides, armés de mitrailleuses lourdes, ses avions, ses drones et son équipement technologique sophistiqué (radars, détecteurs laser, etc.) constituent le bras armé d’une stratégie criminelle ; celle qui est mise en œuvre par la Commission européenne pour empêcher le plus grand nombre possible de réfugiés d’atteindre notre continent et d’y déposer une demande d’asile. La Méditerranée devient "un cimetière froid sans pierres tombales", la "mer des souvenirs (devient) la mer de l'oubli" et nous assistons à un "naufrage de la civilisation", et l'Europe, qui devrait être un "moteur de solidarité", est "déchirée par les égoïsmes nationaux" -mais cela, ce n'est pas Jean (Ziegler) qui le dit, c'est François. Pape de son état. 
    On télécharge le référendum ici : https://www.fichier-pdf.fr/2021/12/07/referendum-non-au-financement-de-lagence-de-garde-frontieres-fro/

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : asile, réfugiés, Immigration, Suisse 2 commentaires
  • Migration, asile : le tombeau méditerranéen et le tombereau européen

    Imprimer

    Passer de la compassion à la solidarité

    Dimanche dernier, 400 des 550 immigrants entassés sur un rafiot parti de Libye pour l'Italie ont péri en mer, au large de la Calabre. Depuis le début de l'année, un millier d'immigrants se sont noyés au large de l'Italie et de ses îles. En moins d'une semaine, depuis samedi dernier, 10'000 immigrants ont été récupérés vivants par les garde-côtes italiens, mais il manque au moins 6500 places d'accueil en Italie, où 170'000 personnes ont accosté en 2014, et  où on en attend le double cette année. "L'italie est sous pression, nous devons l'aider", a déclaré le commissaire européen à l'immigration, Dimitris Avramopoulos. Aider l'Italie ou aider les immigrants ? Le choix européen est clair : le passage de l'opération italienne Mare Nostrum à l'opération européenne Frontex le signalait déjà : la première avait pour objectif de sauver des vies, la seconde a pour objectif de surveiller les frontières de l'"espace Schengen". Qu'ils se noient, mais pas dans nos eaux. La Méditerranée peut être leur tombeau, nous serons leur tombereau. Et dans ce "nous", il y a aussi "nous, la Suisse"... où nous arrivons à empêcher des expulsions, mais une à une, ou l'évacuation d'une église occupée par des requérants, mais pas à passer de la défense de cas individuels à celle d'un principe général : le droit d'asile. Or tout l'enjeu de la défense de ce droit fondamental est là : passer de la compassion à l'égard de quelques personnes à la solidarité avec des milliers de migrants. De préférence lorsqu'ils sont encore vivants.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Immigration, Suisse 4 commentaires
  • Pantaleone et Matamore réconciliés sur le dos des immigrants

    Imprimer

    BUFFONI !

    Après s'être assez copieusement houspillés pour la galerie, Sarkozy et Berlusconi se sont donc réconciliés. Ces bouffons s'agitebnt toujours pour la galerie, mais surtout pour leurs extrême-droites respectives, et sur le dos des immigrants africains. Qui se ressemble s'assemblant, le président français et le premier ministre italien n'avaient guère de divergences sur le fond. Les voilà donc unis pour exiger une réforme de l' «Espace Schengen » afin de pouvoir, sous un prétexte ou un autre mais qu'on appellera  « circonstances exceptionnelles », refermer sur les Africains les frontières que Schengen voulait ouvrir aux Européens.

    Lire la suite