danemark

  • ça recommence ? Non, ça continue. Même réponse, donc : Jeg er Dansk !

    Imprimer

    Mêmes genre de cibles, mêmes méthodes, sans doute même identité du djihadisme moderne (car il l'est, moderne, cet archaïsme) et du vieil antisémitisme : dans l'attaque par un homme isolé, à Copenhague, d'un centre culturel danois où se tenait un débat sur la liberté d'expression, avec notamment le dessinateur suédois Lars Vilks, l'ambassadeur de France, une représentante des Femen, puis d'une synagogue, le réalisateur danois Finn Nørgaard a été tué dans l'attaque du centre culturel, et un garde de la synagogue dans l'attaque de celle-ci, puis l'auteur des deux attaques a été abattu devant son domicile par la police. Netanyahou en a évidemment profité pour reprendre son refrain appelant les juifs d'Europe à "rejoindre" Israël, comme on les appelait naguère à rejoindre le ghetto, pour leur sécurité : « Nous disons aux juifs, à nos frères et à nos sœurs : Israël est votre maison ».  Il avait déjà lancé cet appel après les attentats de Paris au début de janvier contre la rédaction de Charlie Hebdo et une supérette casher. Le rabbin Jair Melchior, plus haute autorité de la communauté juive danoise, a répondu comme il convenait à Netanyahou : « Si notre façon d'affronter la terreur est de nous enfuir quelque part, alors nous devrions tous partir sur une île déserte », a-t-il noté. Et cette réponse ne vaut pas que pour les juifs (danois ou non), elle vaut pour tous ceux que la connerie intégriste cible...

    Rendez vous cet après-midi à 15heures 30 devant le Consulat du Danemark à Carouge et ce soir à 19:00 à Uni Mail,  hommage sera rendu aux victimes de la tuerie de Copenhague.

    Lire la suite