cour suprême

  • La Cour Suprême des USA abroge la légalisation fédérale de l'avortement : Post Lucem Tenebrae

    Imprimer

    chasse aux sorcières.jpgL'assaut trumpiste contre le Capitole avait échoué en janvier 2021 ? Celui contre la Cour Suprême a réussi après que Trump y ait porté trois juges conservateurs et y ait fait basculer la majorité : la semaine dernière, elle a révoqué son propre arrêt "Roe versus Wade", rendu il y a un demi-siècle (1973), légalisant l'avortement sur tout le territoire des USA. Désormais, chaque Etat légifère comme il veut : interdiction totale, restriction maximale, légalisation... Sept Etats ont d'ores et déjà interdit totalement l'avortement sur leur territoire, une dizaine d'autres promettent d'en faire autant. Le tiers des Etats  "unis" se met ainsi en marche arrière en brandissant la Bible, vers l'instauration d'une théocratie. La semaine dernière, on chantait à Genève les vertus de Sébastien Castellion, adversaire de Calvin lors de la condamnation et de l'exécution de Michel Servet. Castellion, c'est celui qui écrivit que "ceux qui veulent contraindre les hommes à la foi sont comme celui qui voudrait introduire de force, à l'aide d'un bâton, de la nourriture dans la bouche d'un malade qui s'y refuse"... Et c'est aussi celui qui se demandait "Est-ce que nous ne quitterons jamais les ombres de la loi, pour venir à la lumière ?" Aux USA, aujourd'hui, on a déjà aux USA 40 % de créationnistes prenant la Genèse biblique à la lettre et les vindictes de l'Exode, du Lévitique et du Deutéronome pour lois.. De toute évidence leur devise n'est pas celle de la République de Genève, "Post Tenebras Lux", mais celle, sinon des fous, du moins des crétins de Dieu : "Post Lucem Tenebrae".

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Femmes, USA 2 commentaires