commerce

  • Commerce des armes : un traité est signé... Parole d'Etats...

    Imprimer

    Mardi, l'Assemblée générale de l'ONU a adopté, contre seulement trois oppositions (la Syrie, la Corée du Nord et l'Iran), mais moyennant une vingtaine d'abstentions (dont celle de la Russie), un traité réglementant le commerce international (légal) des armes conventionnelles et de leurs munitions. La semaine précédente, le traité n'avait pu être adopté par consensus. Il interdit aux Etats de transférer des armes vers d'autres pays s'ils savent qu'elles risquent d'être utilisées pour commetre des «violations graves» des droits humains, ou de tomber entre les mains de terroristes. C'est-à-dire de terroristes « privés », les Etats étant évidemment, de leur point de vue, insoupçonnables de terrorisme. Parole d'Etats... On a beau ne pas se faire trop d'illusions sur ce genre de traités, on veut croire que celui-ci aura un effet positif. Il ne peut en tout cas pas avoir d'effet négatif -sauf pour les Etats gros importateurs d'armes violant « gravement » les droits humains et(ou liés à des groupes terroristes.
    Mais ça existe, des Etats comme cela ? Noooon...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Droits de l'Homme, Monde 5 commentaires
  • 8ème conférence ministérielle de l'Ordre des Manipulateurs de Crises

    Imprimer

    L'Organisation mondiale du commerce (OMC) tient depuis hier, dans le camp retranché du Centre international de conférences à Genève, sa huitième conférence ministérielle. Pour en contester à la fois la légitimité et les présupposés, des représentants de mouvements sociaux du réseau « Notre monde n'est pas à vendre » ont eux aussi fait le déplacement, et, soutenus par des organisations locales (Le Forum Social Lémanique, ATTAC, le CADTM, les syndicats...), et tiendront une permanence (avec ateliers de débats) dès 11 heures 30 ce matin, sous tente. à l'angle de l'avenue de France et de Varembé. La Conférence de l'OMC se tient en pleine crise économique et sociale -une crise que non seulement les « recettes » de l'OMC ne parviennent pas à endiguer, mais qu'elles ont même largement, en étant appliquées, contribué à aggraver, sinon (quoique...) à provoquer... Et en tout cas, à utiliser.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Economie 1 commentaire