atalante

  • A l'ost, rien de nouveau

    Imprimer

    Dissoudre l'armée ou la laisser moisir ?

    Un petit morceau de l'armée suisse va probablement être dissout : le DRA-10 (détachement de reconnaissance de l'armée, composé de 40 hommes), dont le sort était suspendu à la décision des Chambres fédérales de lui donner pour mission de participer à la mission " Atalante " (la protection des navires dans la zone de piraterie au large de la Somalie). Or le Conseil National a refusé, par une majorité hétérogène (UDC, Verts, une partie des socialistes -contre Micheline Calmy-Rey) d'autoriser l'envoi des soldats professionnels du DRA-10 dans ces eaux dangereuses. Pour les opposants de droite (UDC), l'armée suisse n'a rien à faire à l'étranger. Pour les opposants de gauche, elle a mieux à faire des moyens financiers dont elle dispose pour des opérations dans l'est africain (ou le sud arabique) que les consacrer à financer une opération de police internationale : ces moyens, elle doit les consacrer à l'appui humanitaire, économique et politique aux populations. Du coup, le Conseiller fédéral Ueli Maurer, pour qui l'existence même d'une troupe comme le DRA-10 est contestable, devrait le dissoudre, ou le fusionner avec le détachement ad hoc de la police militaire. Et un petit morceau d'armée en moins, un…

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Suisse 1 commentaire