affaire des mirages

  • Achat des F-35 sans consultation du peuple

    Imprimer

    "Mirage" de la démocratie...

    On ne votera donc pas sur l'achat des avions de combat F-35... avant de les avoir achetés. Un vote aura peut-être lieu tout de même, mais trop tard pour avoir quelque effet que ce soit. Un vote pour beurre : c'est ce que le Conseil fédéral, sous pression du Département de la Défense, va proposer au parlement qui, vu la majorité qui y sévit, va très certainement accepter, la gauche dénonçant, un mépris des droits démocratiques, une "lâche manœuvre d'évitement" du vote populaire et un "affront" pour les 120'000 citoyennes et citoyens qui ont signé l'initiative populaire s'opposant à cet achat, et validée par la Chancellerie fédérale. Il y a sans doute, en effet, du mépris et de l'affront, dans cette décision de signer des contrats d'achat avant que le peuple ait pu se prononcer sur eux, mais il y a aussi quelque chose qui tient de l'amnésie. Qui se souvient encore de l'"Affaire des Mirages+ ? Il faut évidemment avoir plus de 65 ans pour s'en souvenir personnellement -mais après tout, les livres d'histoire et les ressources documentaires disponibles sur internet par exemple sur https://www.rts.ch/archives/dossiers/3652747-laffaire-des-mirages.html) peuvent suppléer au hasard de la date de naissance. En attendant quoi, on va vous la rappeler, cette affaire...

     

    Lire la suite