Littérature

  • Grisélidis Réal, 1929-2005. Ecrivain, peintre, prostituée :

    Imprimer

    Grisélidis (Imsand).jpgLire la prodigieuse

    On n'a pas manqué, à Genève, d'être informés des réactions de rejet qu'a suscités la proposition de la Ville, acceptée par le canton, de rebaptiser un tronçon de rue des Pâquis (où, sinon ?) "rue Grisélidis Réal". Avec sans doute, sur la plaque de rue, cette précision qui figure déjà sur sa tombe, au cimetière des Rois (à deux pas de celle supposée de Jean Calvin) : "écrivain, peintre, prostituée". Ce qu'elle avait elle-même inscrit sur la porte de son appartement, rue de Berne. Grisélidis nous a quittés il y a dix-sept ans. Et elle nous revient ces jours. Avec le grand article qui lui a été consacré dans le supplément du "Monde", samedi dernier ("la putain prodigieuse"), et avec deux livres à paraître  dans dix jours : l'hommage qui lui rend Nancy Huston («Reine du réel. Lettre à Grisélidis Réal»), NilLEditions),et l'anthologie que publiera les éditions Seghers, "Chair vive". Grisélidis revient. Et elle revient de loin. Et son retour nous ravit. Lisez là !



    Lire la suite

  • Pour Char

    Imprimer

    poésie,char,rené char"Ce qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égards, ni patience"

    Il vous reste quelques jours (jusqu'à dimanche prochain) pour visiter une exposition* à la Fondation Michalski (http://www.fondation-janmichalski.com/), à Montricher (Vaud), consacrée à René Char et aux "sources et chemins" de sa poésie. L'exposition accompagne Char pendant 25 ans, après-guerre, à travers ses œuvres, ses lieux de vie, ses amitiés avec des artistes. L'exposition ne propose pas de grandes œuvres et contourne les engagements politiques de Char, à quelques allusions près, mais permet de déambuler dans le quotidien de la création poétique de Char dans les pays de Provence, et dans ses paysages intérieurs. Dans la collection "Quarto" de Gallimard, "Char dans l'atelier du poète" retrace aussi ce parcours qu'on s'autorisera à trouver exemplaire. Et on trouve sur les archives de la RTS le beau portrait que Michel Soutter en a fait à l'Isle-sur-Sorgue en 1966 : https://www.rts.ch/archives/tv/culture/champ-libre/3467369-rene-char.html

    * "René Char, Sources et chemins de la poésie, jusqu'au 29 septembre,
    Fondation Michalski, Montricher (Vaud, sur la ligne du BAM)

     

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Littérature 2 commentaires