complot

  • 2020, saison 2

    Imprimer

    dansleschiottes.jpgOn vous souhaite une année...

    Normalement, en cette période de l'année nouvelle du calendrier grégorien (et, dans quelques jours, aussi du calendrier julien), ce qui devrait s'imposer, c'est un conte du jour de l'an. Une jolie histoire, pleine de bons sentiments, et qui finit bien, avec une morale qui fasse de l'usage au moins jusqu'à Pâques. D'ailleurs, y'en a de très bien, des contes du jour de l'an. Ceux écrits par Louise Michel, par exemple*. Louise Michel, vous dites ? non, pas LA Louise Michel, quand même ? Ben si, elle-même, la communarde, l'anarchiste, l'amie des kanaks, la féministe... Mais franchement, vous la trouvez propice aux contes pleins de bons sentiments se concluant par des souhaits de bonne année, la période qu'on vit ? "Bonne" année, faut le dire vite... C'est pas une bonne année qu'on devrait souhaiter et se faire souhaiter, c'est une année. La dernière, sans nul doute, avant le grand collapsus -depuis le temps qu'on nous l'annonce, celui-là, il faudrait bien qu'il survienne une bonne fois, qu'on puisse passer à autre chose.... Alors voilà, "camarades et amis" (comme on disait dans les émissions en français de Radio-Pékin du temps du Grand Timonier), on vous souhaite une année. C'est déjà ça, non ?

    *Louise Michel, La révolution en contant, histoires, contes et légendes, Bleu Autour, 2019

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : complot, voeux 4 commentaires