ville de genève - Page 3

  • Budget culturel de la Ville de Genève : Au boulot. Sérieusement ?

    Imprimer

    ville de genève,budgetLes commissions du Conseil municipal de la Ville de Genève  examinent en ce moment les projets de budgets qui les concernent. La Commission des arts et de la culture examine donc le budget culturel . Compte tenu de l'importance de ce budget (près de 300 millions de francs), due à l'importance de la Ville de Genève dans la politique culturelle de toute la région (elle en est depuis un siècle et demi  le premier acteur public, le premier contributeur et le premier soutien), et compte tenu aussi de notre optimisme foncier (même tempéré par l'expérience et le souvenir de débats passés où la droite municipale s'était attaquée à la hache aux dépenses culturelles, et n'avait été repoussée que grâce à la mobilisation des milieux culturels et la résistance des élus de gauche), on attendra avec confiance (si, si...) des élues et élus municipaux, même de droite, qu'ils fassent leur boulot avec tout le sérieux qui s'impose, et la capacité de ne pas réduire le travail politique à un exercice d'alignement de lignes budgétaires les unes sur les autres.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Culture, Genève, Politique 0 commentaire
  • Budget 2014 de la Ville de Genève : du droit à la paresse à la paresse de la droite

    Imprimer

    Et voilà, comme chaque année à l'automne, on pose et se pose les questions : c'est quoi, un projet de budget ? ça sert à quoi, un Conseil municipal ? Et les posant, ces questions, on prétend y répondre : un projet de budget, ce n'est pas encore un budget, et un Conseil municipal, ça sert précisément à passer d'un projet de budget à un budget. Encore faut-il, évidemment, que ce Conseil municipal accepte de faire ce travail, C'est-à-dire de servir à ce à quoi il est supposé être voué. Et pas seulement à encaisser des jetons de présence. Haute ambition, excessive même, apparemment, pour une moitié (droite) du parlement de la Ville, laquelle, semblant découvrir (enfin) les vertus de la réduction du temps de travail -mais seulement de celui des conseillers municipaux- et la beauté du droit à la paresse -mais seulement à son propre usage (du droit à la paresse à la paresse de la droite ou de Lafargue à la fatigue, en somme), s'apprête à refuser d'étudier le projet de budget proposé par le Conseil administratif. Faire son boulot entre les vacances d'été et celles d'automne, c'est vrai que c'est dur.
    http://www.youtube.com/watch?v=XCWIXIEizKM

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Genève, Politique 0 commentaire
  • Exclusion du maire de Genève du Conseil d'Administration des Transports Publics Genevois : Faire voter une résolution, c'est bien. Continuer à la défendre ensuite, c'est encore mieux...

    Imprimer

    Baclée de pesée au Bachet de Pesay

    accidentCGTE.jpgLe 20 novembre, le Conseil Municipal de la Ville de Genève acceptait un projet de résolution considérant que « La Ville de Genève doit être représentée au Conseil d'administration des Transports Publics Genevois » et répondant au vote en catimini par le Grand Conseil d'une modification de la loi sur les TPG, destinée explicitement à exclure du Conseil d'Administration de la Régie le Conseiller administratif Rémy Pagani, en charge de l'Aménagement -et donc... des aménagements connexes au réseau TPG en Ville de Genève. En revanche, le représentant de l'Association des communes genevoises, par définition magistrat communal, a bénéficié de la mansuétude du Grand Conseil et continuera de siéger au sein du conseil d'administration des TPG. On suppose qu'in petto, les députés ayant voté l'exclusion du Conseiller administratif Rémy Pagani rêvent de voir les communes genevoises représentées aux TPG par un magistrat issu de la plus petite possible d'entre elles, de préférence même pas desservie par les TPG. Céligny serait la candidate idéale... Tout, plutôt que la Ville ?

    Lire la suite

  • Budget de la Ville de Genève : Le poids (légitime) de la culture

    Imprimer

    En adoptant samedi, à un pas de course de fond plutôt que celui du marathon habituel, le budget de la Ville de Genève, le Conseil municipal a adopté le budget culturel de la Commune. C'est-à-dire le plus important de ses budgets spécifiques, et le plus important budget culturel de la région. Et peut-être même (mais on n'a pas vérifié avec toute la rigueur scientifique qu'on nous connaît) le plus important de toutes les municipalités de Suisse. Un acte politique déterminant, donc. Mais un acte politique contraint par la responsabilité que la répartition des tâches régnant à Genève impose à la commune (elle pourrait certes s'y soustraire, mais ce serait, de sa part, parfaitement irresponsable, dans tous les sens du terme) et par les limites posées par la doxa politique régnante : celle de l'équilibre budgétaire et de la modestie des ambitions. Limites qui, très concrètement, empêchent la politique culturelle genevoise de se déployer comme elle devrait.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Genève 1 commentaire
  • La Ville de Genève a un budget. Elle.

    Imprimer

    A l'ombre des élections en bourgeons...

    Contrairement au canton, la Ville de Genève dispose (c'était attendu) d'un budget pour 2013, et pour la première fois depuis quatre ans, le budget de la Commune a été adopté en une journée. Le projet de budget, adopté à l'unanimité par la commission des finances, qui avait amendé le projet initial du Conseil administratif, a été repris par celui-ci. Il présente un excédent symbolique de 7000 francs. C'est ce projet qui a été ratifié par le Conseil Municipal samedi, contre les groupes de l'Entente (PDC et PLR) et moyennant l'abstention du groupe «Ensemble à Gauche». Mais l'ombre des élections cantonales de 2013 (pas encore en fleurs, mais déjà en bourgeons) a plané sur le débat budgétaire municipal, ou plutôt sur ce qu'en a rendu possible, et ce fut assez réduit, la procédure utilisée pour permettre aux conseillères et conseillers municipaux d'en finir en un jour avec leur pensum annuel.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Genève 1 commentaire
  • Election partielle au Conseil administratif de la Ville : le non-choix du PS

    Imprimer

    Dilemme le maudit...

    Hier soir, les socialistes de la Ville étaient conviés à préciser (elle en avait besoin) leur position sur l'élection partielle à la Municipalité de Genève. Le PS allait-il choisir ? choisir de ne pas choisir ? choisir de ne pas choisir tout en choisissant quand même un peu ? Ne pas choisir tout en faisant mine de choisir ? Finalement, c'est cette dernière solution, piteuse, qui s'est imposée. Sous la forme d'un vigoureux défonçage de porte ouverte : les socialistes appellent à ne pas voter pour le candidat de l'UDC et du MCG. Aller plus loin que ce « Tout sauf Bertinat », c'était aller trop loin. Choisir, c'est douloureux.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Genève 0 commentaire
  • Budget municipal : Faire notre boulot... avec ou sans la droite

    Imprimer

    Premier débat budgétaire au Conseil Municipal de la Ville de Genève, mardi soir, lors du débat d'entrée en matière sur le projet de budget présenté par l'exécutif communal.  Enfin, « débat » il faut le dire vite et se contenter de peu : parlons plutôt d'une succession, pendant deux heures, de déclarations générales, d'expression d'états d'âmes, de frustrations des uns, de satisfaction obligée chez les autres. Un exercice un peu vain, dont le terme était évident : le renvoi en commission du projet, pour examen attentif, ligne par ligne, et pour amendements multiples et variés, avant le marathon budgétaire de décembre. Et cela, c'est le travail du Conseil Municipal, pas celui du Conseil administratif. Et on le fera, ce boulot...


    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Genève 0 commentaire
  • Budget 2013 de la Ville de Genève : Premières clameurs de droite

    Imprimer

    Après la présentation par le Conseil administratif de la Ville de Genève d'un projet de budget 2013 déficitaire (de 23 millions), la droitunie a uniment, à commencer par Pierre Weiss et Olivier Fiumelli, crié à l'« illégalité» de l'exercice, en invoquant la loi sur l'administration des communes qui prévoit une obligation pour elles d'équilibrer leur budget de fonctionnement. Mais pas l'obligation pour le Conseil administratif de proposer un projet de budget déjà équilibré. Quelqu'un pourrait-il expliquer à ces brillants économistes la différence qu'il y a entre un projet de budget, qui peut être déficitaire autant qu'il veut, et le budget finalement adopté ? Et quelque pourrait-il aussi rappeler à qui l'aurait oublié que la même loi permet à la commune de présenter un budget déficitaire si le déficit ne dépasse pas les amortissements et est couvert par la fortune nette de la commune, ce qui est largement le cas pour la Ville ?

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Genève 1 commentaire
  • Election partielle à la Municipalité de Genève : Salika, qui d'autre ?

    Imprimer

    Est-il concevable que la gauche soit absente d'une élection, et donc du débat politique qui la précède et l'accompagne, à l'exécutif de la principale commune du canton, de la commune-centre d'une région d'un million d'habitants, de la deuxième ville de Suisse, d'une Municipalité dont le budget annuel dépasse le milliard de francs ? Telle est la question qui se pose aux différentes formations de la gauche municipale genevoise, largement arpentée en y incluant les Verts, et à laquelle, à l'exception du Parti du Travail, elles peinent apparemment à répondre autrement qu'en louant le statu quo.  Il y a pourtant déjà une candidature de gauche à cette élection...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Genève 2 commentaires