Ne nous trompons pas d'ennemis : Fuck the papet, longeole forever !

Imprimer

Demain, deux manifestations syndicales dénonceront les abus patronaux, les licenciements, l'accroissement des inégalités et les entraves à l'excercice des droits syndicaux, et promouvront un « programme d'urgences syndicales » :  salaire minimum, renforcement du contrôle des entreprises, droit des chômeurs à une formation, lutte contre les licenciements abusifs. La réponse de la gauche et des syndicats à la désignation des frontaliers comme responsables du chômage, du dumping salarial et de la sous-enchère sociale : « Ce ne sont pas les frontaliers qui dégradent les conditions de travail mais bien les patrons », a rappelé Alessandro Pelizzari. Ne reste plus qu'à le faire comprendre à celles et ceux que les sirènes du MCG assourdissent... Alors nous aussi, on lance une pétition idiote : « Vaudois, ça suffit ! ». Parce qu'on trouvera toujours moyen de lancer une campagne de stigmatisation encore plus insane que les campagnes de stigmatisation déjà lancées... et que tous les autres boucs-émissaires que les Vaudois ont déjà été désignés.

Genève-Vaud.jpg« les cons, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît »

PETITION AU GRAND CONSEIL DE LA RÉPUBLIQUE DE GENÈVE

Des impôts pour les Genevois !
Halte aux faux frontaliers !
Vaudois Go Home !

Nous, citoyennes et citoyens (ou pas), constatant

- Que les «  frontaliers » vaudois  piquent le boulot des frontaliers français
- Que les «  frontaliers » vaudois, contrairement aux frontaliers français, ne contribuent pas aux finances des collectivités publiques genevoises
- Que les contempteurs « genevois »  des frontaliers français ne disent rien de cette situation scandaleuse
- Que les autorités, au lieu de défendre les vrais Genevois et la Genève éternelle, s'apprêtent à célébrer l'annexion de Genève à la Suisse et donc l'abolition de la frontière qui nous en protégeait
- Qu'on n'est donc plus chez nous
- Qu'on entend de plus en plus dire «huitante»  au lieu de « quatre-vingt »
- Que la menace du papet pèse sur la longeole et celle du Lavaux sur le Mandement
- Qu'on a toujours besoin d'un bouc-émissaire pendant une campagne électorale et que tous les autres que les Vaudois ont déjà été pris (frontaliers français, Rroms, requérants d'asile etc...)
- Qu'on trouvera toujours moyen de lancer une campagne de stigmatisation encore plus conne que les campagnes de stigmatisation déjà lancées...
... et que «  les cons, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît »  (Michel Audiard)

exigeons du Conseil d'Etat, du Grand Conseil, des Conseils administratifs, des Conseils municipaux, de la justice, de la police, de l'armée, de la Migros, de la Coop, de Genève à Chaud, de MCGHIé et des églises, qu'ils et elles, et de concert :

- donnent priorité à l'embauche des vrais frontaliers (français) sur les faux frontaliers (vaudois)
- rétablissent la frontière entre Genève et Vaud, et engagent des garde-frontière genevois (de souche) pour la sécuriser
- instaurent un péage à toutes les entrées orientales du canton
- imposent le port d'un signe distinctif à tous les frontaliers vaudois
- prélèvent une taxe progressive sur les salaires perçus par les frontaliers vaudois
- édictent une interdiction aux frontaliers vaudois d'occuper un emploi dans les secteurs suivants :                   
. police, sécurité, justice
. media, information, communication
. arts et culture
. sport
. éducation, enseignement
. transports publics

A retourner à TROUBLES,
case postale 343
1211 Genève 4

Lien permanent Catégories : Genève, Vaud 1 commentaire

Commentaires

  • J'ajoute que suite à la manif , une soirée de Gala sera organisée avec les People de l'avant dernière page de la TDG et de la Tribune des Arts, une collecte sera organisée au profit du Mouvement genevois de transplantation de neurones produites en ligne depuis le nouveau site de Bertarelli Speculum .com
    En l'absence de David Guetta des Rolling Stone de ACDC qui ont déjà signé un précontrat d'exclusisivité avec l' organisateur d'Esbrouffes Event.

Les commentaires sont fermés.