Et Dieu dans tout ça ?

Imprimer

L'Association suisse des libres penseurs a réussi à récolter 25'000 francs pour faire afficher dans quatorze villes alémaniques (mais aucune romande) 250 affiches proclamant, prudemment, que " Dieu n'existe probablement pas " et invitant à " cesser de s'en faire " et à " profiter de la vie "… On est loin d'une campagne athée, ou antireligieuse : on est seulement dans une tentative de répondre aux campagnes des églises établies et des groupes évangéliques : L'association des libre penseurs explique que " la question posée aux autorités et aux afficheurs était de savoir s'il est possible de placarder un slogan antireligieux. On a vu que c'était assez difficile ", même lorsque le slogan n'est pas vraiment antireligieux : à Bâle, à Schaffhouse et à Genève, les transports publics ont accepté des publicités religieuses, mais pas celle des agnostiques. Les églises sont vides, mais le fantôme divin traîne encore dans les consciences... il est vrai qu'il trône aussi en ouverture de la Constitution fédérale, et qu'il rôde dans les débats politiques, aujourd'hui sur l'interdiction des minarets (mais pas des clochers), demain sur autre chose -peu importe quoi, d'ailleurs. A défaut de pouvoir encore prier pour le salut du " juif perfide " sans passer, à juste titre, pour un antisémite, on priera pour la sauvegarde de nos " racines judéo-chrétiennes " en proclamant hautement son islamophobie. Et Dieu dans tout ça ? Bof…

Fièvres religieuses
Un " papier de position " préparé par le Comité directeur de la Jeunesse Socialiste a suscité quelque émoi au sein de la JS : d'une tonalité clairement antireligieuse (et, si l'on ose dire, d'une antireligiosité fort œcuménique), le " papier " revendique un absolu confinement de la religion dans la sphère privée : séparation stricte de l'église et de l'Etat, suppression de l'impôt ecclésiastique, fermeture des facultés de théologie, prohibition de tout signe religieux dans les bâtiments publics, fin des émissions religieuses sur les chaînes publiques de radio et de télévision... Mais dans quel paysage religieux s'agite-t-on ainsi ? La Suisse compte actuellement 500 groupes religieux différents (dont une centaine plus ou moins sectaires), participant non seulement des trois grandes religions du livre (judaïsme, christianisme et islam, par ordre d'apparition historique) et de leurs diverses courants et confessions, mais également de toutes les traditions et conceptions religieuses possibles et imaginables. En quarante ans (1960-2000), le " paysage religieux " du pays a été bouleversé : recul du christianisme et du judaïsme, progression de l'islam (qui reste cependant très minoritaire), forte progression des " sans-religion " (ce qui ne veut pas dire grand chose, puisque cette catégorie statistique regroupe des athées, des agnostiques et des panthéistes), progression également des religions et philosophies orientales (bouddhismes, hindouisme), stagnation des sectes, des " nouvelles communautés religieuses " et des anciens groupes religieux minoritaires (anglicans, mormons), désaffection à l'égard des religions organisées au profit de conceptions spirituelles individualisées, distance croissante entre les pratiques sociales des individus et les dogmes des églises, y compris de celles auxquelles ces individus disent encore appartenir, convictions religieuses personnelles s'émancipant (y compris chez les musulmans d'Europe) des dogmes… L' " infâme " que voulait écraser Voltaire n'est certes pas encore complètement aplati, mais il ne structure plus la société et ne détermine plus massivement les conduites individuelles. Le prendre pour ce qu'il n'est plus, c'est désormais peut-être lui faire trop d'honneur.

Commentaires

  • Qui aura ce courage en France, au Canada, en Belgique ou dans
    "Notre Belle Province la Suisse" ???

    Les musulmans qui veulent vivre selon la loi de la Sharia Islamique, dans le but de parer à d'éventuelles attaques terroristes, le gouvernement ayant ciblé les radicaux.

    Apparemment, a choqué quelques musulmans en déclarant Citation: ' LES IMMIGRANTS, NON Suisse, DOIVENT S'ADAPTER. À prendre ou à laisser, je suis fatigué que cette nation s'inquiète à savoir si nous offensons certains individus ou leur culture. 'Notre culture s'est développée en luttes, d'habileté et de victoires par des millions d'hommes et de femmes qui ont recherché la liberté.'

    'Notre langue officielle est le français pour certain canton et le suisse allemand et le romanche ainsi que le Tessinois; pas l'Espagnol, le Libanais, l'Arabe, le Chinois, le Japonais, ou n'importe quelle autre langue. Par conséquent, si vous désirez faire partie de notre société, apprenez-en la langue!'

    'La plupart des Suisses croient en Dieu. Il ne s'agit pas d'obligation chrétienne, d'influence de la droite ou de pression politique, mais c'est un fait, parce que des hommes et des femmes ont fondé cette nation sur des principes chrétiens, et cela est officiellement enseigné. Il est parfaitement approprié de les afficher sur les murs de nos écoles. Si Dieu vous offense, je vous suggère alors d'envisager une autre partie du monde comme votre pays d'accueil, car Dieu fait partie de notre culture.'

    'Nous accepterons vos croyances sans poser de question. Tout ce que nous vous demandons c'est d'accepter les nôtres, et de vivre en harmonie pacifiquement avec nous.'

    'Ici c'est NOTRE PAYS, NOTRE TERRE, et NOTRE STYLE DE VIE. Et nous vous offrons l'opportunité de profiter de tout cela. Mais si vous en avez assez de vous plaindre, de vous en prendre à notre drapeau, notre engagement, nos croyances chrétiennes, ou de notre style de vie, je vous encourage fortement à profiter d'une autre grande liberté Swisserland, 'LE DROIT DE PARTIR..'

    'Si vous n'êtes pas heureux ici, alors PARTEZ. Nous ne vous avons pas forcés à venir ici. Vous avez demandé à être ici. Alors, acceptez le pays que VOUS avez accepté.'
    (Peut-être que si nous faisions circuler ceci parmi nous, les Américains, les Canadiens, les Européens, tous les citoyens du monde trouveraient le moyen de se tenir debout et commenceraient à parler et à répandre les mêmes vérités).

  • Cool, Raoul!... Attention! L'intolérance ROD partout!

    ... Et je suis très "impressionné" par l'action publicitaire de l'Association suisse des libres penseurs!
    C'est y Dieu possible! Faire de la pub pour un produit qui n'a jamais existé, qui n'existe pas et qui n'existera jamais!... En tout cas selon les initiants de la pub.

  • Je trouve que la censure de cette affiche est un bien meilleur example d'atteinte à la liberté d'expression que l'interdiction de l'affiche udc-minarets, pour ma part.

  • "invitant à " cesser de s'en faire " et à " profiter de la vie "…."

    En langue pas de bois, ça veut dire quoi "profiter de la vie" ?

    Tirer des coups ?

  • " L' " infâme " que voulait écraser Voltaire n'est certes pas encore complètement aplati, mais il ne structure plus la société et ne détermine plus massivement les conduites individuelles."

    En fait, maintenant, il n'y a plus rien qui structure la société. Et ça se traduit surtout par un individualisme forcené virant é la guerre du tous contre tous. Je comprends que le camarade Holenweg apprécie :o)

    Pour le reste, chacun se bricole sa petite morale personnelle en fonctions de ses défauts, tares, vices et déviances. Le gouverneur du Lazio, Piero Marazzo (parti démocratique, gauche fluctuante) vient de tomber pour ses relations avec des transsexuels - à 5000 euros la séance ! - s'absout en disant : "C'est une faiblesse de ma vie privée".

    Mais ses camarades de parti, plus puritains que M. Holenweg, l'ont excommunié quand même.

  • Vous me faites rire, Père siffleur.

    Mais nous autres les libres-penseurs, nous avons du retard par rapport au business religieux. (publicité, marketing).

    Pour que le produit soit porteur, il faut trois points essentiels:

    - un personnage emblématique
    - un logo
    - mécanisme de génération de revenus.

    Et peut-être trouverons-nous grâce à vos yeux!

    Bien à vous

  • Je ne puis que citer ici ce que disait Pierre Dac.

    Si Dieu existe qu'il le prouve, et s'il n'existe pas qu'il ait au moins le courage de l'avouer !

  • Oceane,

    Pour que le produit soir preneur, il faut trois pointsessentiels:

    Un personnage emblématique:
    Marilyn Manson, Karl Marx, Nietzsche, David Bowie, Bakounine, Robert Smith (The Cure), le Che, Sartre, Lénine...

    Un logo
    Un Pentagramme, une croix inversée, une b... en érection, un poing lever, un majeur tendu, une paire de fesses!

    Un mécanisme de génération des revenus:
    Reprendre à toutes ces saloperies de sectes le fric qu'elles ont détournés.

  • Earl,
    Vous avez tout compris et vous pouvez pratiquer cet exercice à l'infini....

Les commentaires sont fermés.