lundi, 04 janvier 2016

Il faut fermer l'Usine. Pis voila. Pis c'est tout.

Et soudain, dans la nuit d'un samedi et d'un dimanche de décembre dernier, à Genève, les GPS médiatiques et les boussoles politiques s'affolèrent et les cartes de géographie se brouillèrent : éditorialistes et correspondants se mirent, après une manif "sauvage" ayant "dégénéré" en tags et casses de vitrines, à confondre Genève et Sarajevo. Genève "défigurée", sanglotait "Le Temps", qui évoquait aussi le "chaos", la "Tribune" préférant écrire d'un "grand saccage". Lorsqu'un èmecégiste avait comparé une précédente manif et les tags qu'elle avait laissé derrière elle à la "Nuit de Cristal" nazie, on s'était indignés. Là, on se contentera de ricaner.  On a les débuts d'années débonnaires.

Lire la suite

18:41 Publié dans Culture, Genève, Politique, voeux | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

mardi, 03 janvier 2012

On vous souhaite une année...

Vivement la fin du de ce monde

Eruption solaire ? Tremblement de terre ? Tsunami définitif ? Collision entre la Terre et une autre planète ? inversion de la polarité magnétique ? Vous avez le choix de la catastrophe finale (n'oubliez pas, cependant, que la catastrophe, étymologiquement, c'est la révélation :  pas la fin des haricots, mais le début de la vérité...). La prédiction apocalyptique est vieille comme l'humanité -et d'ailleurs, elle finira bien par se réaliser, lorsque, avant de s'éteindre, le soleil bouffera les unes après les autres les planètes qui lui tournent autour. D'ici là, et puisque nous avons encore un peu de temps pour voir venir, on fera presque comme tout le monde : on ne vous souhaitera pas une bonne année, mais on vous souhaitera une année. Et on prendra de bonnes résolutions. Ou une seule : ne pas attendre la fin du monde pour hâter, si peu que ce soit possible, la fin de CE monde...

Lire la suite

13:54 Publié dans voeux | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : apocalypse, catastrophe, fin du monde | |  Facebook | | | |

jeudi, 22 septembre 2011

Bonne et heureuse nouvelle année !

En ce 1er Vendémiaire...

Ce jour, citoyennes, citoyens, n'est pas un jour comme les autres : c'est le premier jour du mois de Vendémiaire. Et le mois de Vendémiaire est le premier mois de l'année républicaine. Nous sommes donc, en ce 1er Vendémiaire, le jour du Nouvel-An. On s'autorisera donc à quelque discrète libation, et à vous présenter à toutes et tous nos meilleurs voeux pour cette nouvelle année, qui se trouvera aussi être, quelque soit le calendrier que l'on choisira, une « année Rousseau » -celle de la naissance du Citoyen majuscule, d'un Devin de la Ville, d'un Promeneur politiquement moins solitaire qu'il crut l'être.  Une nouvelle année qu'on espère encore, malgré tout, être d'une nouvelle citoyenneté pour 40 % de la population adulte de Genève...

Lire la suite

13:06 Publié dans voeux | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : démocratie, citoyenneté, àtrangers, rousseau | |  Facebook | | | |

samedi, 19 décembre 2009

Lettre en courrier B à un destinataire inconnu Petit Papa Noëëëëël, quand tu descendras du cieeeeel...

Cher Père Noël
D'accord, on s'y prend un peu tard pour t'écrire, mais on avait autre chose à foutre qu'à envoyer un bulletin de commande à un type qui s'il exista
Pere_Noel_chiant.jpgit aurait lui aussi, entre la fonte de la banquise, la raréfaction des pâtures des rennes et la disparition des réparateurs de traîneaux, autre chose à foutre qu'à nous lire. Mais, la tradition, c'est la tradition : à noël, on écrit au Père Noël même si on n'y croit pas (reste à savoir d'ailleurs si, pour être socialiste, il ne faut pas y croire forcément un peu, au Père Noël...). Alors voilà, Père Noël, on t'envoie ci-contre la liste des cadeaux qu'on veut recevoir dans nos babouches, devant la cheminée ou au pied du minaret, le matin du 25 décembre. Le 25 décembre, dans notre calendrier à nous, c'est le jour du chien. Ici, on préfère les chats, mais c'est pas nous qui avons rédigé ce calendrier, alors sois pas chien, donne-nous ce qu'on te demande... Et si on te dit que nous, socialos, on n'a pas été sages en 2009, considère que c'est rien que des menteries. Sages, on l'a été. Beaucoup trop. Comme d'hab'. Alors, c'est promis, on le sera moins en 2010. On n'y aura pas grand mérite : normalement, c'est une année sans élection, et, courageux mais pas téméraires, nous pourrons oser des trucs qu'on n'osera plus l'année suivante.

Lire la suite

01:26 Publié dans voeux | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : noël | |  Facebook | | | |

mardi, 22 septembre 2009

En ce 1er Vendémiaire, premier jour de l'an…

Bonne, heureuse et combattive nouvelle année de crise !

30'000 personnes ont manifesté à Berne, clamant " nous ne voulons pas payer votre crise " et exigeant que soient garantis les emplois, les salaires et les rentes. Une manif' nationale de 30'000 personnes, en Suisse, ça faisait des dizaines d'années qu'on n'en avait plus vu -et ça équivaut à une manif' nationale de 300'000 personnes en France (ou de six millions de personnes en Chine, si on y avait la possibilité de manifester librement). L'année républicaine se termine donc sur une mobilisation des victimes de la crise et des organisations s'exprimant en leur nom. Mais que sortira-t-il de cette mobilisation ? Alors que les collectivités publiques et la BNS ont balancé des milliards dans l'UBS pour boucher les trous creusés par ses glorieux dirigeants, le Conseil national a vidé le programme conjoncturel de sa substance, et les majorités politiques fédérale et cantonales s'acharnent contre les assurances sociales... Alors on veut bien vous souhaiter à toutes et tous une bonne et heureuse année -mais il convient surtout de nous la souhaiter, à tous, et d'en faire, par tous, la plus combattive possible...

Lire la suite

02:14 Publié dans voeux | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : crise, manifestation, relance | |  Facebook | | | |

mardi, 01 septembre 2009

Bon anniversaire, Mouammar !

Il y a quarante ans, Kadhafi prenait le pouvoir... ça se fête, non ?

Ce 1er septembre, il y aura quarante ans qu'à la tête d'un petit groupe d'officiers de la petite armée libyenne, Kadhafi, Jalloud et leurs copains renversaient le vieux roi Idriss. Même s'il récuse la fonction de chef d'Etat et, avec l'âge, se comporte de plus en plus en chef de clan, Kadhafi est aujourd'hui l'un des plus anciens dirigeants politique en exercice. Quarante ans de pouvoir, ça se fête. La Suisse n'a pas manqué l'occasion : son cadeau d'anniversaire à Kadhafi, Hans-Rudolf Merz l'a amené à Tripoli il y a une semaine -un cadeau de bon goût, le genre de présent qui fait toujours plaisir : la police genevoise, joliment emballée dans un " accord " portant création d'un " tribunal arbitral ", dont l'arbitrage a été préjugé et qui n'aura guère à se prononcer que sur la couleur de la sauce à laquelle les flics genevois vont être bouffés.

Lire la suite

02:53 Publié dans voeux | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : libye, suisse, merz, kadhafi | |  Facebook | | | |

samedi, 27 juin 2009

Sous la plage, les pavés

" Les idées ayant germé sous notre ombre, les voilà qui dardent leur flamme;
on voit partout sous leur vrai jour les choses que l'obscurité faisait vagues et trompeuses "

(Louise Michel)

Lire la suite

00:45 Publié dans voeux | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

mardi, 06 janvier 2009

Bonne année… 2010 ?

Crise économique et financière, racket des fonds publics par les banques en déroute, dérèglements climatiques, Gaza, Afghanistan, Irak, Congo, Zimbabwe…

Bonne année… 2010 ?


Dans l'état actuel du monde, ce serait faire preuve d'un irréalisme absolu que souhaiter à des dizaines de millions de nos colocataires une " bonne année ". Leur souhaiter une année, entière, semble déjà optimiste. Mais nous ne serions pas socialistes si nous n'étions pas optimistes -au moins de cet " optimisme de la volonté " qui, tempéré par le " pessimisme de la raison ", nous convainc encore que toute action n'est pas vaine.

Ephéméridules

2009 commence comme 2008 a fini : mal. Et pour la suite ? Certes, il y aura la prise de fonction de Barack Obama, et la fin de la plus calamiteuse des administrations américaines depuis trois quarts de siècle. Mais pour le reste, et pour l'essentiel, qu'attendre de l'an 2009 du calendrier grégorien ? Passons sur deux événements bouleversifiants : la prestation par les membres de la Constituante genevoise d'un serment que personne ne leur a demandé de prêter, et les élections cantonales genevoise, dont pas grand monde n'attend grand chose, sinon qu'elles rétablissent un Grand Conseil un tant soit peu représentatif des choix électoraux et du rapport de force réel entre la gauche et la droite. Pour le reste, on notera la votation fédérale de février, sur l'élargissement à la Bulgarie et à la Roumanie des accords bilatéraux Suisse-Union européenne. Votation pour laquelle les zoophiles de l'UDC ont échangé sur leurs affiches les moutons noirs contre des corbeaux du même jais. Et puis, d'autres élections sont annoncées, notamment en Israël, où la campagne électorale a été déclenchée. En bombardant Gaza (et tout Gaza, pas seulement le Hamas : la population civile aussi, femmes et enfants compris) pour montrer aux électeurs qu'on est forts et déterminés. En donnant par la même occasion aux régimes " arabes " une nouvelle occasion de détourner l'attention de leurs propres peuples en les mobilisant contre un ennemi d'autant plus commode qu'il est lointain, et que la " rue arabe " en vitupérant Israël ne se dresse pas contre ses propres potentats… l'antisionisme, comme opium des peuples arabes : la recette est vieille de soixante ans, mais il semble bien que c'est dans les vieilles pipes que cet opium fasse le meilleur effet. Dans les rues " arabes " comme dans les urnes suisses, le bouc émissaire broute.

02:24 Publié dans voeux | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : genève, suisse, 2009 | |  Facebook | | | |