ventes d'armes

  • Exportations suisse de matériel de guerre : Business as usual

    Imprimer

    SIG-552-p1030040.jpgL'année dernière, le Conseil fédéral, qui voulait assouplir l'ordonnance sur le matériel de guerre pour pouvoir en faciliter l'exportation dans des pays en guerre civile, y avait finalement renoncé  (en même temps qu'il renonçait à autoriser la livraison de pièces de rechange d'armes à l'Arabie saoudite, engagée dans la guerre du Yemen). Parce qu'une large alliance de mouvements pacifistes, solidaires, et même d'églises, avaient dénoncé cette tentative d'affaiblissement des contraintes faites aux exportateurs de matériel militaire, en contradiction absolue avec les promesses faites par le même Conseil fédéral en 2010 pour convaincre les citoyennes et les citoyens de rejeter l'initiative populaire pour l'interdiction d'exporter du matériel de guerre,  ce qu'ils avaient fait, convaincus par le Conseil fédéral, la droite et l'industrie de l'armement que cette exportation ne posait pas de problèmes, que les contrôles étaient stricts et que l'ordonnance sur le matériel de guerre garantissait le respect des principes de la politique humanitaire de notre humanitaire pays. Business as usual : depuis ce rejet, la Suisse a exporté pour 5 milliards de francs de matériel de guerre. Y compris vers des pays en guerre, violant les droits humains, voire soutenant le terrorisme.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Suisse 1 commentaire