mardi, 15 janvier 2013

Péripéties à gauche de la gauche : Alternative ? Mais à quoi ?

changement.jpgA Genève, la proposition d'une « alterliste » rassemblant, à la gauche du PS, non des mouvement et partis en une sorte de cartel électoral mais des personnes indépendamment de leurs affiliations partisanes (quand elles en ont), a fait long feu, désarmée par les logiques d'appareils et les réflexes de survie des organisations existantes. Dans le canton de Vaud, le vice-président du POP, las des divisions et des « bisbilles » de la coalition de la « gauche de la gauche », démissionne de son poste et de son parti... Frédéric Charpié, secrétaire national de « La gauche », a parfaitement raison de considérer que ces péripéties n'enterrent pas la gauche alternative romande. Cependant, elles posent la question, centrale, du sens que l'on donne à ce qualificatif, « alternative », et de la capacité des organisations qui s'en parent à en faire autre chose qu'une autoproclamation, une nostalgie ou une posture...

Lire la suite

13:05 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : gauche, genève, suisse, ps | |  Facebook | | | |

mardi, 18 décembre 2012

3 mars : vote de l'Initiative contre les « salaires abusifs » : David Minder contre le Goliath patronal

La campagne sur l'initiative «  contre les salaires abusifs »  (on votera le 3 mars) est lancée : le patronat va mettre des millions (au moins cinq, sans doute huit, peut-être dix, et plus si danger...) pour la combattre. Thomas Minder, l'auteur de l'initiative, n'a pas ces moyens pour, comme il le veut, « faire entendre la voix du peuple contre les profiteurs». Face à la mobilisation de l'« élite des bonus », il ne peut compter que sur le soutien de la gauche et celui d'un comité de personnalités (comme l'ancien Procureur de la Confédération Paolo Bernasconi, l'ancien président du CICR Cornelio Sommaruga), et sur une campagne désargentée se faisant essentiellement sur internet (www.superbonus2013.ch) et par les réseaux sociaux. Face à Thomas Minder et ses quelques alliés, on va donc retrouver le patronat et la droite politique, et plus hypocritement, le Conseil Fédéral.

Lire la suite

14:48 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : minder, politique, économie, votation, revenus, bonus, suisse | |  Facebook | | | |

mercredi, 05 décembre 2012

L'EEE : Vous n'en vouliez pas ? Eh bien vous y êtes...

Vingt ans après...

Le 6 décembre 1992, proclamé « dimanche noir » par le Conseiller fédéral Jean-Pascal Delamuraz, les Suisses refusaient la proposition du Conseil fédéral d'adhérer à l'« Espace Economique Européen ». Vingt ans après, les media sont pleins de commémorations, les vaincus du 6 décembre 1992 de perplexité sur les causes de leur défaite, et les vainqueurs de fierté d'avoir réussi à préserver la souveraineté, l'indépendance, la liberté du pays face au monstre totalitaire bruxellois. Et tout se passe comme s'il fallait à toute prix camoufler cette évidence : la Suisse a eu beau refuser l'EEE le 6 décembre 1992, vingt ans après, elle y est en plein, et dans un espace européen plus qu'économique : policier et migratoire aussi, entre autres. 120 accord bilatéraux la lient à cette Europe dont elle affecte de se croire indépendante, mais dont elle est désormais une sorte de protectorat, de dominion. La Suisse a refusé l'EEE il y a vingt ans ? La belle affaire... Depuis, elle a accepté Dublin, Schengen, les bilatérales, elle soutient le cours de l'Euro à bout de bras et de francs suisses et les entreprises suisses ont intégré les normes européennes à leurs produits...

Lire la suite

12:01 Publié dans Europe | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : eee, ue, europe, suisse, politique, union européenne | |  Facebook | | | |

lundi, 08 octobre 2012

Huit millions d'habitants en Suisse : Et alors ?

De l''impossibilité d'une île

Voilà, c'est fait, on est huit millions d'habitants en Suisse. Trois fois plus qu'il y a 150 ans, du fait de deux facteurs principaux : l'allongement de l'espérance de vie et l'immigration. Depuis 2000, c'est le solde migratoire qui constitue l'essentiel (80 %) de l'accroissement démographique, l'accroissement naturel pesant quatre fois moins. Du coup, les xénophobes façon UDC et les zoophiles façon Franz Weber montent aux barricades : on va être trop nombreux, il faut stopper « l'immigration de masse » (UDC), et en revenir à la Suisse « magnifique »  (pour qui ?) des années '40 et '50 (Weber). Si l'évolution actuelle se poursuit, la Suisse aura dix millions d'habitants dans vingt ou trente ans... et alors ? La Suisse n'a jamais été, n'est pas et ne sera jamais une île : il faudrait que quelqu'un l'explique à Robinson Crudécé et à Vendredi Weber...

Lire la suite

15:31 Publié dans Immigration | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : immigrés, immigrants, étrangers, démographie, suisse, population | |  Facebook | | | |

vendredi, 28 septembre 2012

Les Jeux Olympiques d'hiver 2022 en Suisse ?

C'est la luge finale...

Le Conseil d'Etat des Grisons a envie d'organiser, avec une facture (sous-estimée) de quatre milliards de francs, et une garantie de déficit d'un milliard accordée par la Confédération,  les Jeux Olympiques d'hiver 2022 à Saint-Moritz. Plus sensées, que les Grisons (mais aussi que Genève et le Valais, qui furent un temps candidats à la candidature), Lucerne et la Suisse centrale avaient renoncé à se porter candidates à l'organisation de cette fête du sport-pognon, de ses sponsors et de ses pharmaciens experts en dopage. Le CIO attribuera les Jeux en 2015. Il reste donc aux opposants à l'organisation en Suisse de cette foire moins de trois ans pour renvoyer ce funeste projet à ses expéditeurs réels : les offices du tourisme. Avec prière d'en faire ce qu'il mérite : des confettis.

Lire la suite

14:01 Publié dans Sports | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : suisse, jo, cio, jeux olympiques | |  Facebook | | | |

lundi, 17 septembre 2012

Politique d'asile : Adoucir le durcissement...

En juin dernier, le Conseil national, contre l'avis du Conseil fédéral, avait décidé (par une coalition majoritaire de la droite et de l'extrême-droite, et sur proposition du président du PLR) de supprimer toute aide sociale à tous les requérants d'asile, y compris ceux qui n'ont pas été déboutés de leur demande. Cette décision a cependant été contestée par une décision inverse du Conseil des Etats, inquiet des coûts supplémentaires qu'elle entraînerait pour les cantons, et également inquiet du risque de voir une partie des requérants, privés de toute aide autre qu'une aide d'urgence, basculer dans la délinquance. Mais pour le reste, le Sénat ayant confirmé toutes les décisions du Conseil National, il n'a en somme qu'adouci sur un seul point le nouveau durcissement de la politique d'asile de la Suisse.

Lire la suite

14:39 Publié dans Immigration | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : asile, politique, suisse, réfugiés | |  Facebook | | | |

vendredi, 22 juin 2012

Démantèlement du droit d'asile en Suisse : Madone birmane et paria métèque

Plaki_A4_FR_def_asylch.jpgLe 15 juin dernier, le Conseil National, debout, a fait une belle ovation à la Dame de Myanmar, Aung San Suu Kyi, Prix Nobel de la Paix, en visite en Suisse après 24 ans d'assignation à résidence dans son pays par la junte militaire au pouvoir. Quelques heures auparavant, le même Conseil National avait, à une grande majorité (droite et extrême-droite confondues) voté un énième démantèlement du droit d'asile. La droite et l'extrême-droite suisses aiment les droits humains et soutiennent celles et ceux qui les défendent. Mais ailleurs. Le plus loin possible. Et en tout cas pas en la personne des victimes les plus visible, chez nous, des violations de ces droits : les requérants d'asile. Ainsi honorera-t-on la Madone birmane dans le même mouvement où l'on ostracisera le paria métèque.

Lire la suite

14:57 Publié dans Immigration | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : suisse, asile, politique | |  Facebook | | | |

jeudi, 07 juin 2012

Election du Conseil fédéral par le peuple : Elire les chefs ou en hériter ?

Le Conseil fédéral appelle le parlement à refuser l'initiative populaire de l'UDC pour l'élection du gouvernement par le peuple, et à appeler à son tour le peuple et les cantons à refuser ladite initiative. S'ajoutant à l'appel au refus de l'initiative populaire visant à soumettre obligatoirement tous les accords internationaux importants au verdict populaire, cette prise de position du Conseil fédéral sied parfaitement à l'UDC, et au rôle qu'elle prétend jouer d'avocate des droits populaires face aux « élites » et aux pouvoirs en place (dont elle-même fait partie, et aspire à faire plus encore partie). Mais elle devrait rappeler aux socialistes (et plus généralement à la gauche) que l'élection des gouvernants par les gouvernés reste, tant qu'on a pas trouvé le moyen de se débarrasser de tout gouvernement, le moins mauvais mode de contrôle de nos chefferies politiques : les élire, pour ne pas devoir se contenter d'en hériter...

Lire la suite

13:36 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : suisse, gouvernement, élection, udc | |  Facebook | | | |

mardi, 22 mai 2012

« Pour une politique migratoire globale et cohérente » ...Un papier a réécrire. Da capo.

On a lu le projet de « papier de position » du Comité directeur du PSS « pour une politique migratoire globale et cohérente ». On a même préparé une palanquée d'amendements pour tenter de remettre ce texte sur un pied de gauche. On a  eu tort. On n'aurait pas dû. On ne partait pourtant pas forcément d'un préjugé défavorable : que le PSS se dote d'un programme politique dans ce domaine est urgent, tant les débats sur l'immigration sont depuis des années parasités par les mycoses xénophobes. Mais encore faudrait-il qu'un programme socialiste soit, s'agissant des migrations comme de tout le reste, à la fois lisible, cohérent et structuré à partir de principes distinctifs... De principes socialistes... Or celui qui nous est proposé (et qui peut être téléchargé sur : www.fichier-pdf.fr/2012/05/16/120323-sp-migrationspapier-...) n'est rien de tout cela... Et il est à réécrire. Complètement.

Lire la suite

13:20 Publié dans Immigration | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ps, immigration, politique, suisse | |  Facebook | | | |

mercredi, 04 avril 2012

1918, la Grève Générale en Suisse

Un souvenir... un exemple ?

En novembre 1918, pour la première, la dernière et donc la seule fois de son histoire, la Suisse connut une grève générale. proclamée par le « Comité d'Olten », qui réunissait le Parti socialiste et les syndicats. Elle avait été décidée parce qu'elle était perçue comme le seul moyen de faire plier le gouvernement et le patronat, de faire prendre par le premier, et accepter par le second, les mesures permettant une amélioration de la situation sociale, calamiteuse après quatre ans d'une guerre que la Suisse ne faisait pas mais que les Suisses subissaient (effets de la mobilisation des hommes sans compensation de la perte de salaire, de la raréfaction des échanges commerciaux avec l'étranger, absence de régulation de la distribution alimentaire etc...), mais également pour une réforme des institutions. La Grève de 1918 fut vaincue. Mais son cahier de revendication fut, lentement (Il y faudra  soixante ans) à peu près intégralement réalisé. Et si ce souvenir devenait aussi un exemple ?

Lire la suite

14:17 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : suisse, grève générale, syndicats | |  Facebook | | | |

jeudi, 05 janvier 2012

Caisse maladie unique : on re-votera. Sur un projet tronqué.


Prudence, prudence...

L'initiative populaire fédérale pour l'instauration d'une caisse maladie unique (la deuxième initiative du genre) a abouti, avec plus de 120'000 signatures récoltées en onze mois, et elle sera déposée au printemps prochain. En 2007, le peuple et les cantons avaient refusé, très nettement, une première initiative pour l'instauration d'une caisse unique, qui avait succombé à la campagne du lobby des assureurs et à la crainte (irraisonnée) que les primes qu'elle prévoyait de fixer en fonction du revenu n'explosent pour les « classes moyennes ». Du coup, les auteurs de la deuxième initiative ont renoncé à reprendre cette proposition de primes en fonction du revenu. Proposition fondamentalement légitime, socialement juste, mais pas franchement dans l'air, très droitier, du temps. D'où la prudence de leur texte. Et son insuffisance : celle d'un premier pas...

Lire la suite

15:20 Publié dans Santé, médecine | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : suisse, politique, initiative, assurance maladie, sécurité sociale | |  Facebook | | | |

vendredi, 11 novembre 2011

9 novembre 1932 + 79 : Pour mémoire, au cas où...

Le 9 novembre 1932, il y a 79 ans, l’armée suisse tirait sur des manifestants protestant contre la tenue d’un meeting fasciste : treize personnes furent tuées à Plainpalais. Nous nous donnons un devoir de mémoire. Comme chaque année, on s'est donc retrouvés une petite centaine sur la plaine de Plainpalais, nul d'entre nous n'ayant vécu l'événement que nous commémorions, pour nous souvenir de ce jour où  « notre » armée a tiré dans le tas d'une manifestation antifasciste à Genève. Et nous avons proclamé haut et fort : « plus jamais ça ! ». Enfin... plus jamais ça peut-être, ici, chez nous (et encore...). Parce qu'ailleurs, en Syrie par exemple...

Lire la suite

16:49 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : genève, suisse, répression | |  Facebook | | | |

mardi, 01 novembre 2011

D'une élection l'autre : au tour du Conseil fédéral


La concordance des canards


Alain Berset, Pierre-Yves Maillard, Stéphane Rossini, Marina Carobbio : tous quatre sont candidate et candidats à la succession de Micheline Calmy-Rey pour le deuxième siège socialiste au sein du gouvernement fédéral. Un siège qui n'est plus contesté par la droite, mais dont la ou le titulaire sera désigné par un parlement fédéral à large majorité de droite. « Avec Alain Berset et (Simonetta) Sommaruga, le PS restera brave, ennuyeux et bien adapté. Ce ne sera pas très bon pour lui », ronchonne dans son coin du « Temps »  un hôtelier haut-valaisan. Le ronchon ronchonne à raison -mais en choisissant la concordance contre la coalition, le PS a aussi accepté d'en payer le prix : sa neutralisation. Quitte à avoir des socialistes au Conseil fédéral (on préférerait qu'il n'y en ait point, mais enfin, le parti, lui, préfère qu'il y en ait), on choisirait plutôt Maillard et Carobbio que Berset et Sommaruga -mais notre modeste avis est d'un modeste poids : ce sera Berset et Sommaruga.

Lire la suite

13:34 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : suisse | |  Facebook | | | |

vendredi, 28 octobre 2011

Plus de mille postes de travail supprimés par Novartis en Suisse : Casse sociale maximale pour profit maximum

Mardi dernier, 25 octobre, le groupe pharmaceutique Novartis publiait ses résultats du 3e trimestre 2011 : Un bénéfice net de 2,2 milliards de francs, en hausse de 7%. Au même moment, à Nyon,  le personnel local de Novartis, convoqué par la direction, apprenait la fermeture du site et la suppression de 320 postes de travail (sur 5 ans). A Bâle, ce sont 760 postes de travail qui vont disparaître. Plus de mille en Suisse, donc, sans compter les effets de ces suppressions sur les sous-traitants. Et un millier d'autres postes supprimés dans le reste du monde. 2,2 milliards de bénéfices en un trimestre, 2000 postes de travail en moins : on vous laisse faire le calcul de la rentabilité de la casse sociale... Et on vous invite à manifester à Bâle, samedi prochain :
https://www.facebook.com/event.php?eid=179001552185829

Lire la suite

11:53 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : suisse, novartis | |  Facebook | | | |

mardi, 25 octobre 2011

« Gauche de la gauche » : Savez-vous vous replanter dans les choux ?

Nouvelle plantée de la « gauche de la gauche » genevoise (et suisse) aux élections : les mêmes causes qui l'ont éjectée du parlement cantonal il y a deux ans l'ont maintenue ce week-end hors du parlement fédéral (où l'unique siège, vaudois, de cette présumée « gauche de la gauche » a également été perdu). A Genève, en tout cas, ces causes sont si connues, si précisément identifiables, qu'on s'interroge sur leur permanence :  la division, les querelles de voisinage politique, les concurrences de jardinets électoraux, les calculs d'organisations et les réglements de compte personnels. Il y a du trouble obsessionnel compulsif, là-dedans. ça devrait se soigner, mais comment ? Continuez comme ça, camarades, et votre dilemme se réduira à l'alternative que le « vote utile » de ce week-end suggère : rejoindre le PS ou disparaître du champ politique visible...

Lire la suite

13:24 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : suisse, genève, élections, gauche, ps | |  Facebook | | | |

vendredi, 30 septembre 2011

Financement des campagnes politiques : Un pas de sénateur vers la transparence ?

Au début de la semaine, le Conseil des Etats a voté le principe de la publication des dons les plus importants faits pour financer les campagnes lors des votations fédérales. Il n'a cependant pas poussé son audace plus loin : les élections ne sont pas concernées par ce début de commencement, même pas de transparence, mais de translucidité, qui doit encore être confirmé par le Conseil National. Le PDC, à l'origine de la proposition, s'est d'ailleurs défendu de vouloir plafonner les dons, et s'est contenté de demander la publication de ceux supérieurs à 10'000 francs (le prix d'une demie-page de pub couleur dans un grand quotidien). Et seulement jusqu'au jour du scrutin : après, les dons pourront continuer à arriver dans l'opacité. C'est un pas vers la transparence, sans doute. Mais un tout petit pas. Très hésitant. Un pas de sénateur.

Lire la suite

14:54 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : suisse | |  Facebook | | | |

jeudi, 29 septembre 2011

Elections fédérales : Quand la droite joue à se faire peur

Un spectre hantait naguère quelques venelles de la Vieille-Ville genevoise : celui d’une victoire de la gauche aux élections. Un récent placard publicitaire du PLR tente bien de le ranimer (si la gauche avait le pouvoir, nous disent les radelibes, "l'initiative populaire et le référendum n'existeraient plus, le franc suisse serait mort et la crise de la dette que connaissent nos pays voisins serait notre réalité"... mais las ! le spectre n’est qu'un ectoplasme de bonne composition, la droite joue à se faire peur, sans y croire elle-même, et le comble de l'audace du plus à gauche des programmes proposés ne consiste guère qu'à reprendre le flambeau de l'Etat social des mains des socialistes d’antan. Le Grand Soir n'est pas à l'ordre du jour, ni le petit matin du départ des Boat People colognotes chassés de leurs villas par les agents du fisc ou les pelleteuses d'un improbable projet de logements sociaux. Les cendres de Léon Nicole reposent toujours à Plainpalais, Lucien Tronchet ne hante plus que les archives du Collège du Travail, et feue l'extrême-gauche n'a plus guère d'extrême que son extrême gaucherie.

Lire la suite

13:53 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : suisse, élections | |  Facebook | | | |

lundi, 19 septembre 2011

Elections fédérales : c'est (enfin) parti !

Et si on passait aux choses sérieuses ?

Election partielle à la Cour des Comptes : bon, ça, c'est fait, et tout le monde est content du résultat, ou peut faire semblant de l'être : solidaritéS a réussi à recaser Roy Bean, Nidegger a fait son tour de piste (et un meilleur résultat que prévu), Segond s'est fait (ou refait) bien voir à gauche, Stauffer peut se targuer d'avoir fait élire Devaud (vu l'écart réduit entre les deux candidats) et nous, on a nos 500 bulletins nuls (en plus de 1200 bulletins blancs, les nuls et les blancs correspondant à la moitié de l'écart entre Roy Bean et Moon. Une élection sans battus, que demandait le peuple ? Ben, rien, il s'en foutait, le peuple... Alors maintenant, on peut passer aux choses un peu plus sérieuses ? Les élections fédérales, par exemple ?

Lire la suite

14:03 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : suisse, élections | |  Facebook | | | |

vendredi, 09 septembre 2011

Succession Calmy-Rey : tant qu'à faire... Daniel Devaud au Conseil fédéral !

Après neuf ans passés à la tête du ministère des Affaires étrangères, et deux présidences de la Confédération (elle termine la deuxième), Micheline Calmy-Rey a annoncé mercredi sa démission, pour la fin de l'année. On aura eu ainsi tout un jour de Jeûne Genevois pour faire le deuil de notre ministre préférée -celle qui énervait le plus nos adversaires. En faire le deuil comme ministre, pour la retrouver comme camarade, puisqu'il est si difficile, et sans doute impossible, d'être complètement les deux à la fois ( « Il implique contradiction que le gouvernement puisse être jamais révolutionnaire et cela par la raison toute simple qu'il est le gouvernement », disait Proudhon...). Ce deuil fait, il convient, comme toute le petit monde politique, de passer aux choses sérieuses : la succession. Et nous avons un candidat ! Forcément. Un juge. Forcément.

Lire la suite

13:31 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : élections, suisse, genève | |  Facebook | | | |

mercredi, 07 septembre 2011

Jeûnes genevois et fédéral : qu'en reste-t-il ?

Allez les Jeûnes !

Demain, à Genève, c'est jour officiel de Jeûne. Et dans dix jours, dans le reste de la Suisse, c'est jour officiel de Jeûne.  Est-ce à Genève en hommage aux victimes du massacre de la Saint-Barthélémy, ou d'un massacre précédent à Lyon en 1567, ou d'une épidémie de peste que l'on est supposé jeûner ? Et en Suisse, est-ce toujours pour «  consolider la paix religieuse » que perdure le Jeûne fédéral  institué par la Diète (un Jeûne institué par une Diète, il y a de la logique là-dedans...) en 1832 ? Soyons franc : tout le monde se fout de savoir pourquoi ces journées de jeûne, que plus personne ne respecte en tant que telles, ont été instaurées. On ne jeûne plus les jours de Jeûne, mais on devrait s'y remettre, pour les raisons qu'on veut. Ou sans raison. Parce qu'un jour sans goinfrerie ne pourrait que nous faire du bien, de quoi que l'on se goinfre le reste de l'année.

Lire la suite

14:13 Publié dans Développement durable | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : genève, suisse, décroissance | |  Facebook | | | |