suffrage universel

  • Le droit de vote à 16 ans ? L'âge, la raison, l'âge de raison...

    Imprimer

    gavroche.jpgLe PS genevois relance un projet auquel la Constituante, d'illustre mémoire, avait renoncé en 2010, et que le PS avait déjà proposé en 2001 : abaisser l'âge du droit de vote (mais pas d'éligibilité) cantonal et communal à 16 ans, au lieu des 18 actuels. Pour les Suisses au niveau cantonal (comme à Glaris, à Berne -sauf erreur- ou en Autriche), pour les Suisses et les étrangers établis depuis 8 ans au moins au niveau municipal.  Pour les initiateurs socialistes de la proposition, il s'agit d'étendre au maximum le nombre (et donc la proportion dans la population) des personnes disposant du droit de vote, afin d'atteindre la meilleure représentativité possible de la société lors des scrutins. Il s'agit aussi de donner aux 16.-18 ans la possibilité de prendre part à des décisions qui les concernent directement (dans les domaines de la formation, des loisirs, pour ne citer que les exemples les plus évident), décisions dont on postule qu'ils sont capables de les prendre autant que leurs aînés, et dont, étant plus jeunes, ils subiront les effets plus longtemps.

    Lire la suite