jeudi, 22 janvier 2015

Exercice de conjugaison d'un verbe du premier groupe à l'indicatif présent : « Je blasphème, tu blasphèmes... »

Nous lisions, dans notre quotidien préféré, samedi, que Reporters sans frontières, pour qui « la liberté d'expression n'a pas de religion » (contrairement, souvent, à sa répression) réclame l'instauration d'un « droit au blasphème ». Et nous lisons aussi ce rappel que depuis des plombes, l'Organisation de la coopération islamique tente, dans les instances de l'ONU, d'imposer un «délit de blasphème» pudiquement camouflé en délit de «diffamation des religions»... étrange formulation (mais peut-être tient-elle à une traduction maladroite) : on peut diffamer des personnes, c'est même assez courant, mais comment peut-on diffamer une idée ? et qui serait en droit de s'en estimer propriétaire pour ester en justice en son nom ?

Lire la suite

samedi, 08 mai 2010

Providentielle burqa, inespéré Blancho

L'aubaine islamiste

En Argovie, le Grand Conseil a adopté une motion de l'extrême-droite demandant l'interdiction de la burqa dans l'espace public. Dans toute la Suisse, deux douzaines de femmes, tout au plus, à moins de compter les touristes, s'affubleraient d'une burqa, ou de toute autre forme de voile intégral. Cela justifie-t-il une interdiction nationale ? Evidemment non -à moins que l'on interdise non seulement la burqa, mais tout attirail vestimentaire cachant le visage, cagoules, passe-montagnes, masques de carnaval et casques intégraux. La burqa n'est évidemment qu'un prétexte, une opportunité, une aubaine pour relancer une offensive à connotation religieuse islamophobe, mais à motivation fondamentalement xénophobe. Offensive alimentée depuis Bienne par un abruti nommé Nicolas Blancho,  improbable président d'un improbable Conseil central islamique de Suisse, proclamant haut et fort que chacun a « le droit de croire aux lapidations » et affirmant que ladite lapidation est une « valeur de (sa) religion », valeur qu'il regrette ne pouvoir « dans les circonstances actuelles mettre en avant ». Providentielle burqa, inespéré Blancho, pour les mêmes forces qui ont lancé, fait aboutir, et voter par le peuple, l'interdiction des minarets, elle même providentielle pour les Blancho... Après tout, qui se ressemble s'utilise.

Lire la suite

23:24 Publié dans Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : religions, islam, politique, burqa | |  Facebook | | | |