mercredi, 04 septembre 2013

Jean Ziegler : Une candidature "provocatrice" ?

Faire braire et laisser braire...

A 80 berges, Jean Ziegler fait encore braire la droite : la Suisse propose sa candidature comme membre du comité consultatif du Conseil des droits de l'homme? Sans coup férir, une ONG (enfin, admettons...) très proche de la droite israélienne, "UN Watch", dénonce un "scandale", accuse Jeannot d'avoir été l'un des "principaux soutiens de Mouammar Kadhafi" (c'est Poncet qui va être jaloux...), d'avoir soutenu des dictateurs "comme Fidel Castro ou Hugo Chavez" (Chavez, dictateur ? il avait bien d'autres défauts, et sa politique aussi, mais sous sa présidence, le Venezuela n'a jamais abandonné la démocratie -ce sont ses adversaires, en revanche, qui ont tenté de le renverser par un putsch...). Et l'inévitable libéral genevois Pierre Weiss, de faire chorus (en duo avec son compère Christhihan Lüscher): le soutien de la Suisse à "cette candidature est une provocation". Didier Burkhalter en provocateur ?

Lire la suite

16:33 Publié dans Droits de l'Homme, Genève, Monde, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : ziegler, onu | |  Facebook | | | |

vendredi, 05 avril 2013

Commerce des armes : un traité est signé... Parole d'Etats...

Mardi, l'Assemblée générale de l'ONU a adopté, contre seulement trois oppositions (la Syrie, la Corée du Nord et l'Iran), mais moyennant une vingtaine d'abstentions (dont celle de la Russie), un traité réglementant le commerce international (légal) des armes conventionnelles et de leurs munitions. La semaine précédente, le traité n'avait pu être adopté par consensus. Il interdit aux Etats de transférer des armes vers d'autres pays s'ils savent qu'elles risquent d'être utilisées pour commetre des «violations graves» des droits humains, ou de tomber entre les mains de terroristes. C'est-à-dire de terroristes « privés », les Etats étant évidemment, de leur point de vue, insoupçonnables de terrorisme. Parole d'Etats... On a beau ne pas se faire trop d'illusions sur ce genre de traités, on veut croire que celui-ci aura un effet positif. Il ne peut en tout cas pas avoir d'effet négatif -sauf pour les Etats gros importateurs d'armes violant « gravement » les droits humains et(ou liés à des groupes terroristes.
Mais ça existe, des Etats comme cela ? Noooon...

Lire la suite

16:24 Publié dans Droits de l'Homme, Monde | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : commerce, armes, armement, onu | |  Facebook | | | |

lundi, 03 décembre 2012

La longue patience des Palestiniens

Soixante-cinq ans plus tard...

Le 29 novembre 1947, l'Assemblée Générale de la toute jeune ONU avait adopté une résolution (la 141) préconisant un partage de la Palestine sous mandat britannique en deux Etats, un « Etat juif » et un « Etat arabe ». 65 ans plus tard, le 29 novembre dernier, ce jour ayant été décrété « Journée internationale de solidarité avec la Palestine » (un de ces grands moments d'hypocrisie autocongratulatoire que s'offre le système onusien), l'Assemblée Générale de la même ONU, augmentée de tous les Etats décolonisés et de tous les Etats issus de la désagrégation des empires, a accordé à l'Autorité Palestinienne un statut d'« Etat observateur », par 138 voix (dont celle de la Suisse) contre 9 (dont celles d'Israël et des Etats-Unis) et moyennant 41 abstentions. Qu'est-ce que le statut d'« Observateur » ? « Un peu plus qu'un strapontin, beaucoup moins qu'un siège », résume judicieusement « Le Monde ».

Lire la suite

14:29 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (20) | Tags : israël, palestine, onu, hamas, nation | |  Facebook | | | |

mardi, 22 décembre 2009

Réchauffement de la planète et eau de boudin diplomatique

De COPSenague à FLOPenague

A Copenhague, on a commencé par cogner sur les altermondialistes, et on a fini par pisser dans un violon. Et le prochain sommet du même genre, sortant du même tonneau, aboutira sans doute au même résultat, pour les mêmes raisons : aucun des principaux acteurs de ce genre de raouts n'a la moindre envie de remettre en cause les fondements mêmes de son économie , qu'elle soit qualifiée de " développée " ou " émergentes " Copenhague est un fiasco ? Les plus importants des 120 Etats qui y participaient feront mines de s'en désoler, mais ce fiasco les arrange, et arrange surtout les puissances économiques dont la plupart d'entre eux ne sont que les commis. Le " Yes we can ! " d'Obama trouve là ses limites : celles que lui mettent les plus grandes entreprises américaines, dont celles, notamment dans le secteur automobile, qui ont été sauvées par les caisses publiques à coups de centaines de milliards de dollars. Les Etats-Unis n'en font pas assez pour réduire leurs émissions, la Chine ne veut pas être contrôlée, l'Europe donne des leçons qu'elle ne s'applique pas à elle-même, Moritz se rend à Copenhague en train, mais en revient en avion, tout est pour le pire dans le meilleur des mondes réchauffés possible, mais " l'économie " et la consommation sont sauves.

Lire la suite

01:22 Publié dans Développement durable | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : copenhague, onu, climat | |  Facebook | | | |

mardi, 24 novembre 2009

Ouverture dans dix jours du Salon du Capitalisme vert

Conférence de Copenhague sur le changement climatique :
Ouverture dans dix jours du Salon du Capitalisme vert


Le Sommet de l'Onu sur le climat, à Copenhague du 3 au 18 décembre prochain, a été présenté comme une mobilisation mondiale pour nous sauver du réchauffement de la planète. Nous sauver tous ? Disons : sauver ceux qui en valent la peine. Ceux qui ont les moyens d'être sauvés. Pas les clochards du sud. C'est fou ce qu'on veut nous sauver, d'ailleurs, en ce moment : du terrorisme, de l'immigration, de l'islam, de la crise. Et donc, à Copenhague, du réchauffement de la planète. Mais c'est curieux, aussi, comme à chaque fois que s'organise un grand raout pour nous sauver, ce sont précisément les responsables de ce dont on veut nous sauver qui y sont conviés : le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a encouragé jeudi tous les chefs d'Etat et de gouvernement à participer aux derniers jours du Sommet de Copenhague les 17 et 18 décembre, affirmant que leur implication personnelle était cruciale pour conclure un accord " juste, ambitieux et efficace ". Il croit, à ce qu'il dit, Ban, ou comme presque tous ceux qu'il convie à Copenhague, il se fout de la gueule du monde ?

Lire la suite

01:57 Publié dans Environnement | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : copenhague, onu, climat | |  Facebook | | | |

samedi, 25 avril 2009

Ahmadinedjad aboie, le consensus passe

Mahmoud Ahmadinejad a donc fait exactement ce qu'on savait qu'il allait faire, dès lors que sa venue à la Conférence de l'ONU contre le racisme avait été annoncée : il a tenu un discours provocateur, au prétexte d'antisionisme. Et tout le monde en " Occident " de jouer les vierges effarouchées, et de dénoncer le " nouveau dérapage " du président iranien. Tu parles d'un dérapage : contrôlé, prémédité, et même annoncé, le dérapage… Ahmadinejad est en campagne électorale pour sa réélection, et l'Iran en campagne permanente (depuis mille ans) pour le leadership sur le " monde musulman ". Quoi de plus tentant pour Iznogoud qu'une tribune onusienne pour faire parler de soi et de son califat ? Le président iranien ayant tenu son rôle, les représentants européens ayant adopté la posture outragée qu'ils avaient prévu d'adopter, la conférence pouvait aboutir là où il était prévu qu'elle aboutisse : à une résolution consensuelle. Et chacun repart de Genève avec les certitudes qu'il avait amené dans ses bagages et la satisfaction, sinon du devoir accompli, du moins du rôle joué.

Lire la suite

01:44 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : onu, iran, racisme, genève, durban | |  Facebook | | | |

mardi, 21 avril 2009

Conférence de suivi " Durban II "

La conférence sur le racisme (dite " Durban II " puisqu'il s'agit du " suivi " de la chaotique conférence de Durban en 2001) s'est donc ouverte aujourd'hui, jour de la commémoration de la Shoah. " Il est important que le nom de Genève ne soit pas associé à un échec " de la conférence, a plaidé notre Conseillère fédérale préférée… Qu'elle se rassure : si échec de la conférence il devait y avoir, nul participant, et la Suisse pas plus qu'un autre, ne s'en sentira responsable. Mais on aura toujours quelque peine à se convaincre de la réussite d'une conférence qui n'accoucherait, après quelques polémiques, d'une déclaration finale consensuelle tenant en deux points :
1. Le racisme, c'est pas beau
2. Le raciste, c'est l'autre

Lire la suite

03:05 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : onu, durban, racisme, xénophobie, genève | |  Facebook | | | |