oapa

  • Aide sociale : Monopole cantonal et constat d'échec

    Imprimer

    Depuis des années, contre la volonté du canton, c'est-à-dire de sa majorité politique de droite, la Ville de Genève, c'est-à-dire sa majorité politique de gauche, verse une modeste  allocation mensuelle (185 francs par personne pour les célibataires, 165 francs pour les personnes en couple) à 4750 habitantes et habitants de la commune, bénéficiaires des allocations complémentaires à l'AVS, mais se trouvant encore dans une situation matérielle trop difficile pour être acceptable socialement. Mais que le Bailli cantonal persiste, lui, à trouver normale, puisqu'il prétend interdire à la Ville de l'améliorer si peu que ce soit. Et le voilà donc, notre Bailli cantonal, qui nous baille des décisions de justice qu'il interprète à sa guise pour menacer la Ville d'invalider son budget si celui-ci contenait toujours une ligne de 10 millions de francs destinée à financer l'aide municipale que le canton voudrait abolir.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Genève 4 commentaires