mercredi, 18 mars 2015

A propos d'une campagne électorale de soue : Onex, commune zéro quoi ?

onex_004.jpgPour s'en aller congresser socialistement à Bernex, samedi, on a pris le tram. Le tram, comme il y a cinquante ans, prend la route de Chancy et forcément, quand on prend la route de Chancy pour aller à Bernex, on passe par Onex, puisque la route de Chancy coupe Onex en deux. Et puis là, à l'entrée de la commune, on a vu le premier panneau (suivi d'une portée d'autres, vu que les parasites ça se reproduit en masse) « Onex, commune zéro frontalier ». Signé MCG. On a cherché la douane, le barrage de miliciens, le contrôle des passeports,.. y'en avait pas. Le MCG fait dans la demie-mesure : il brait, mais c'est tout. Encore heureux, notez bien : on n'avait pas d'Ausweis et on aurait dû prouver qu'on était quasiment de la souche du coin, celle de la croisée juste avant la Mairie. Le tram ne s'est donc pas arrêté au panneau, et le conducteur n'a pas fait descendre les passagers pour prendre un autre tram à la sortie de la commune Mais il aurait dû, vu qu'il était frontalier, le conducteur, et qu'il n'avait donc pas le droit de traverser Onex.

Lire la suite

15:55 Publié dans Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : onex, mcg, frontaliers | |  Facebook | | | |

vendredi, 23 janvier 2015

Election à l'escabeau du perchoir du Grand Conseil de Piogre : Au bal des faux-derches

Pina Bausch.jpgLe Grand Conseil genevois a renouvelé hier soir son bureau, au sein duquel tous les groupes parlementaires sont représentés, en s'arrangeant habituellement entre copains de chambrée pour y occuper à tout de rôle la présidence, les vice-présidences et les secrétariats. Seul candidat en lice pour la présidence, le député PLR Antoine Barde a été élu sans problème à la succession du socialiste Antoine Droin. Pour la première vice-présidence, le parlement cantonal avait le choix entre le chef de tribu MCG, Eric Stauffer, et un PDC, Jean-Marc Guinchard. C'est le PDC qui a été élu par 54 voix (très vraisemblablement celles de la gauche et du PDC, plus une partie du PLR) contre 44 (le MCG, l'UDC et l'autre partie du PLR). Du coup, vexé et furax, Gominator, qui estimait avoir « toutes les compétences pour diriger les débats » et affirmait sans rire que lesdites compétences «  ne sont pas contestées » dénonce en parlant de lui à la troisième personne « la basse manœuvre des partis qui veulent sanctionner Stauffer ». Et tout cela vous a plutôt un air de bal des faux derches chorégraphié par Pina Bausch que du  Bal du « Guépard » de Visconti...

Lire la suite

15:59 Publié dans Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : mcg | |  Facebook | | | |

mercredi, 15 octobre 2014

Choses vues au parlement de Mahagonny

(texte paru dans "Le Courrier" d'hier)

Lire la suite

02:47 Publié dans Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : police, mcg | |  Facebook | | | |

lundi, 04 novembre 2013

Une réponse aux insultes, menaces et invectives xénophobes au Conseil Municipal de Genève

On publie ci-dessous, la réponse de plusieurs conseillères municipales et conseillers municipaux genevois invectivés mercredi dernier par le Conseiller municipal MCG Denis Menoud, soutenu par son parti. Cette réponse prend la forme d'un communiqué car les personnes mises en cause lors de la séance du Conseil Municipal, retransmise en direct par la télévision locale, n'ont pu obtenir de la présidence dudit Conseil le droit de répondre à leur invectiveur. Dont les méthodes et le discours, assumés par le MCG, clarifient s'il en était besoin la place du MCG dans le champ politique -ni à gauche, ni à droite, mais bel et bien à l'extrême-droite. Là d'où viennent les seuls régimes qui, en Europe occidentale, aient produit des dispositifs légaux privant de leur nationalité celles et ceux qui l'avaient acquise par naturalisation et ne correspondaient pas au « profil  du bon national », tel que ces régimes le définissaient....

Lire la suite

03:03 Publié dans Genève, Immigration, Politique | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : naturalisation, xénophobie, extrême-droite, mcg | |  Facebook | | | |

lundi, 07 octobre 2013

Tiers d'Etat et Tiers Etat

Victoire électorale de l'extrême-droite : une Genferei ?

Genève a donc élu son parlement. Enfin, quand on dit « Genève »... avec 60 % d'abstention, disons que dans une République dont la moitié des habitant-e-s n'ont pas le droite de vote, une minorité de celles et ceux qui l'ont a expédié au parlement trois « blocs » de force à peu près égale (un tiers des sièges chacun) : la gauche (en y incluant les Verts), la droite démocratique, l'extrême-droite. L'élection des Etats généraux accouche d'un tiers d'Etat, dans l'abstention du Tiers Etat. Qui gagne ? La droite d'opposition. Moins parce qu'elle est la droite qu'elle est d'opposition. Qui perd, lourdement ? deux partis gouvernementaux (le PLR et les Verts). Qui stagne ? le PS et le PDC. Qui perd-gagne ? la «gauche de la gauche», qui revient au Grand Conseil, mais en perdant presque le tiers (encore un tiers...) de son électorat. Ce résultat, et la nouvelle configuration du partement cantonal font ressembler, politiquement, la République occidentale au canton méridional : Genève a élu « alla ticinese », avec un MCG jouant le rôle de la Lega.

Lire la suite

14:38 Publié dans Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : élections, mcg, ps, verts, gauche | |  Facebook | | | |

mardi, 21 mai 2013

Friture picrocholine à Piogre : Le parlement rue

On revient donc ici sur l'incident qui a clôt prématurément,la dernière séance du Conseil Municipal de la Ville de Genève -ou plutôt revient-on sur la rafale de commentaires contristés qu'il a suscité, dont ceux du rédacteur en chef de la Tribune de Genève et de l'animateur multicarte des salons où l'on cause de politique genevoise, l'un et l'autre faisant assaut de prêches en faveur de la neutralité politique des parlements et de l'asepsie des débats auxquels ces bons esprits voudront bien consentir à laisser les parlementaires se livrer. « Le parlement n'est pas la rue », nous pontifie l'un d'eux. Il en est pourtant bien l'aboutissement, comme l'Agora. Ce qui vaudra toujours mieux que l'être comme un cimetière. Le parlement n'est pas la rue mais le parlement rue s'il est vivant.
Comme doit l'être la politique, en démocratie.

Lire la suite

12:04 Publié dans Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : parlement, conseil municipal, mcg | |  Facebook | | | |

jeudi, 16 mai 2013

17 mai, Journée internationale contre l'homophobie : J'interAgis, ils bavent

17-mai-journee-mondiale-lutte-lhomophobie-l-lyeloe.jpegVendredi, c'est la journée internationale de lutte contre l'homophobie. Genève y prend sa part, en soutenant une campagne du mouvement «LGBT Youth Suisse» avec pour slogan : « J'interAgis », plaçant au centre de sa démarche non les 10 ou 15 % d'homosexuel-les, bisexuel-les ou transgenre, mais « le reste de la population » -les hétéros, donc. Des hétéros émancipés de l'homophobie. Car cette phobie fait bien d'autres victimes que l'intelligence de qui en souffre :  on compte deux à cinq fois plus de tentatives de suicides chez les jeunes homosexuel-les que chez les jeunes hétérosexuel-les... Lors des grandes manifestations en France contre le « mariage pour tous »,  il avait été écrit que «l'homosexualité existe chez 450 espèces animale, l'homophobie chez 2 : une espèce d'araignée qui vit en Equateur et des cons qui vivent au Moyen-Age ». Mais qui n'en bavent pas moins de nos jours, même dans des espaces politiques démocratiques.
Des conseils municipaux genevois, par exemple.

Lire la suite

14:17 Publié dans Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : homophobie, mcg | |  Facebook | | | |

lundi, 06 mai 2013

Campagne électorale genevoise : indispensables frontaliers. Jusqu'au pilori.

Fidèle à sa pratique d'affiches boueuses pour des campagnes boueuses, le MCG a lancé sa campagne électorale pour les cantonales de cet automne en produisant une affiche attaquant personnellement le président du Groupement transfrontalier, Michel Charrat, portraituré en photo avec comme sous-titre : «les ennemis des Genevois»... Ennemis des « Genevois » sont donc celles et ceux qui langent les gosses des Genevois dans les crèches genevoises et les grand-parents des Genevois dans les EMS genevois, conduisent les bus et les trams genevois, torchent et soignent les Genevois dans les hôpitaux genevois. Le MCG fait campagne électorale contre les frontaliers, et alors ? même pour le pilori que le MCG a racheté aux héritiers de Géo Oltramare,  les frontaliers sont indispensables... Que serait le MCG, sans eux ? et à qui s'en prendrait-il pour exister ?
Aux pigeons ? absurde, ils votent MCG...

Lire la suite

13:33 Publié dans Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : élections, frontaliers, mcg | |  Facebook | | | |

mardi, 23 avril 2013

Petits énervements municipaux genevois

Allô ? Non mais allô, quoi...

Un conseiller municipal MCG porte plainte contre un journaliste qui a commenté ironiquement sur facebook le commentaire idiot, réchauffé dans le MCGHI du surlendemain, d'un autre journaliste à propos d'une intervention énervée dudit conseiller municipal accusant le monde entier en général, le maire en particulier et le président du Conseil municipal au passage de forfaitures diverses et variées... Bon, qu'un conseiller municipal MCG en soit à ne comprendre l'expression « deuxième degré » que comme la gradation d'une brûlure, soit... -on n'attend pas grand chose d'autre de ce vivier... qu'il considère que le procureur général de la République n'ait rien d'autre à foutre que vaseliner les états d'âmes d'élus municipaux moins intéressés par les débats auxquels ils sont supposés participer que par l'écran de leurs tablettes, passe encore... Mais qu'on nous demande de prendre cette bouffonnerie au sérieux... Chef, y'a un journaliste de la «Tribune » qui ironise sur les conseillers municipaux d'Ensemble à gauche qui déplacent leur caucus pour aller au Grand Théâtre...
on porte plainte, chef, on porte plainte ?

Lire la suite

14:54 Publié dans Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : parlement, mcg, connerie | |  Facebook | | | |

vendredi, 22 février 2013

Engagement d'apprentis "sans-papiers" par la Ville de Genève : Le brâme du chaînon manquant

Mercredi au Conseil Municipal de la Ville de Genève, la gauche et le PDC ont proposé au Conseil administratif d'user de la possibilité, récemment ouverte par une ordonnance fédérale, d'engager comme apprentis des jeunes dépourvus de titre de séjour (des  « sans-papiers », pour user d'une expression contestable). Il s'agissait d'égalité de traitement entre jeunes de différents statut légal, mais aussi de «combler un vide», tous les autres parcours de formation étant ouverts aux jeunes « sans-papiers», sauf précisément celui de l'apprentissage. Votée par la majorité du Conseil Municipal, contre le PLR, l'UDC et le MCG, la proposition a suscité à l'extrême-droite du Conseil, c'est-à-dire au MCG (l'UDC locale est plus pateline...), un déchaînement de brâmes, de claquements de pupitres, de vagissements de toutes tessitures, destinés moins à exprimer une opinion qu'à empêcher l'expression de celle de l'adversaire -surtout lorsqu'elle est exprimée par une femme. Darwin peut reposer tranquille : on a trouvé le chaînon manquant, il siège en meute au Conseil Municipal de la Ville de Genève.

Lire la suite

14:00 Publié dans Genève, Immigration, Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : sans-papiers, apprentissage, mcg | |  Facebook | | | |

mardi, 12 février 2013

Quand le MCG recycle les politiciens de droite : Et passe la voiture-balai...

camion-balai.jpgTragique destin que celui des vieux chevaux de retour... Notre amie Flicka fait lasagne chez Findus et Philippe Joye hallebardier au MCG. L'ancien et fugace Conseiller d'Etat, à qui nous resterons toujours éperdument reconnaissants d'avoir coulé corps et biens le projet de traversée routière de la rade, a tout de même réussi à traverser un marigot -celui qui séparait son parti de droite de la voiture-balai de la politique genevoise, celle qui ramasse les uns (et les unes) après les autres les politiciens (et les politiciennes) de droite en déshérence, ou en recherche de postes, la « lotisation » politique de l'appareil judiciaire, notamment, nécessitant une affiliation politique, et la concurrence étant un peu trop rude dans les partis historiques (on annonce ainsi le ralliement prochain au MCG d'un possible candidat à un poste de procureur)...

Lire la suite

12:20 Publié dans Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : mcg, pdc | |  Facebook | | | |

mardi, 04 septembre 2012

Conseil Municipal de la Ville de Genève : Vous reprendrez bien un doigt de démagogie ?

Conseil Municipal de la Ville de Genève, lundi soir : après une heure d'un débat inutile sur une demande superfétatoire de traiter en urgence une motion démagogique (du MCG sur la présence de dealers aux abords des écoles des Pâquis), le Conseil Municipal passe au vote. L'urgence est acceptée, à deux oppositions (de gauche) près. Les deux outrecuidants, qui ne voyaient pas l'urgence qu'il pouvait y avoir à enfoncer des portes ouvertes, se font accuser par les trépanés d'en face d'être « actionnaires des dealers », le nervi MCG y ajoutant une grotesque mise en garde : « on a des amis dans la police » (ce qui n'est pas à l'honneur de cette dernière, même si nous aussi on a eu le temps, en quarante ans de militantisme, de s'en faire, « des amis dans la police »). La soudaine et incontrôlable raideur du majeur de la dextre d'un des deux dissidents achevant de mettre en fureur les excités d'extrême-droite, le tout s'est comme à l’accoutumée conclu par une suspension de séance...

Lire la suite

15:04 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : politique, toxicomanie, dealers, sécurité, pâquis, mcg | |  Facebook | | | |

jeudi, 29 mars 2012

Après une clarification ambigüe à la droite de Piogre

Ce sera elle ou ça...

Boudée par l'Entente de la droite démocratique, l'UDC genevoise a donc conclu avec le MCG un accord électoral (qu'elle avait auparavant proposé au PLR) couvrant toutes les échéances électorales des deux ans à venir. Dès lors, le 17 juin, trois blocs se confronteront : l'Alternative (les Verts, le PS, Ensemble à gauche) , l'Entente (PLR et PDC) et la droite de la droite, mi-populiste mi-conservatrice (MCG et UDC). Mais si cette recomposition est clarificatrice, elle l'est de manière ambigüe, et elle ne bouleverse pas (encore) le paysage politique : les forces qui étaient à droite (y compris celle se prétendait  « ni de gauche, ni de droite »)  y sont toujours, celles qui étaient à gauche y restent, celles qui hésitent entre la droite et la gauche doivent choisir leur camp. Et la gauche mobiliser le sien sans le disperser. Parce que le 17 juin prochain, ce sera elle ou lui. Ou ça. Ce devra donc être elle.

Lire la suite

14:30 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : politique, élections, udc, mcg, stauffer, emery-torracinta | |  Facebook | | | |

lundi, 18 avril 2011

Elections municipales genevoises : L'Alternative, qui d'autre ?

victoire.jpg

A vaincre sans péril, on ne triomphe peut-être pas, mais on gagne tout de même. Le contrat a été rempli en Ville de Genève et à Lancy, plus que rempli à Carouge(on rafle tous les sièges de l'exécutif), à Vernier (on lourde le MCG) et. à Meyrin (on gagne la majorité). A Onex cependant, les brouillards montant de la plaine de l'Aire et stagnant sur les urnes ont permis l'élection du Conducator.  En Ville, on ne se demandait même plus si les quatre candidat-e-s de l'Alternative allaient être élus, mais seulement s'ils allaient tous obtenir la majorité absolue au premier tour (finalement, Seul Sami Kanaan l'atteint,, Sandrine Salerno ne la manquant que pour quelques suffrages), et sortir comme à la parade, en tête des dix prétendant-e-s à la Municipalité de Genève, ce qui a été le cas... Quant à la droite, plus grand monde ne la croyait capable de menacer sérieusement l'un des sièges de la gauche, la seule question restant étant de savoir qui, de Maudet ou Kraft-Babel allait compléter le quatuor de l'Alternative pour en faire le quintette de la Municipalité. Ce sera Maudet. Enfin, Chevrolet, l'UDC et le MCG sont dans les choux. Bref,  les jeux sont faits, et pour les vainqueurs (nous), les emmerdements commencent. Enfin !

Lire la suite

03:22 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : politique, élections, mcg | |  Facebook | | | |

mardi, 12 avril 2011

Triomphe de la Lega au Tessin : Essere incudine o martello ?

Avec le même discours, les mêmes recettes, les mêmes gesticulations (mais, il est vrai avec la trogne de sdf deBignasca et non le look de mercenaire de Stauffer, et surtout avec vingt ans d'activisme derrière elle), la Lega tessinoise a enfoncé le MCG genevois, frisé ce week-end les 30 % de suffrages, est devenue le premier parti de son canton, et a conquis au détriment des radelibes un deuxième siège au Conseil d'Etat. « Le phénomène de la Lega va au-delà de toute imagination », soupire, sur l'enclume, le président du PLR, Fulvio Pelli, pour qui « le Tessin va bien ». Le Tessin, peut-être, mais lequel ?  « Il faut être enclume ou marteau » : la Lega martèle depuis vingt ans... mais avec deux conseillers d'Etat bien sous tout rapports politiques, la Lega elle est désormais un parti gouvernemental de droite, comme les autres, partageant le bilan des autres. Tout le talent de Bignasca est d'avoir réussi à le faire oublier et à faire oublier que la Lega n'est pas seulement le marteau, mais aussi l'enclume...

Lire la suite

12:17 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : genève, tessin, élections, lega, mcg, frontaliers | |  Facebook | | | |

vendredi, 18 mars 2011

Autour de quelques petites angoisses post-électorales : Le MCG, qu'en faire ? ben... rien...

A un débat organisé hier par la  « Tribune de Genève » (des extraits devraient être disponibles sur www.tdg.ch), la question fut posée : le MCG est-il parti pour durer ? Et nous y avons répondu ainsi : Que le MCG en tant que tel, en tant que formation politique, soit ou non parti pour durer n'a pas grande importance. Toutes les formations politiques existantes sont la manifestation contingente, vouée tôt ou tard à disparaître (le Parti du Travail a été pendant dix ans le premier parti de la République...), de courants politiques qui, eux, sont durables, sur le long terme, et de cultures politiques qui, elles, sont séculaires. Le MCG est la manifestation, aujourd'hui, d'un courant politique qui, à Genève, a presque un siècle d'existence presque permanente : c'est l'Union de Défense Economique des années vingt, l'Union Nationale des années trente, Vigilance dès les années soixante, deuxième parti de la République dans les années quatre-vingt. Ce courant n'a eu qu'une éclipse d'une vingtaine d'année, après la deuxième guerre mondiale, parce que ses accointances avec les vaincus de la guerre -le fascisme, le nazisme- l'avaient délégitimé.

Lire la suite

14:25 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : politique, mcg, populisme | |  Facebook | | | |

jeudi, 17 février 2011

Vernier, terre de contrastes et laboratoire politique

Tirer la chaîne...

Il s'en passe des choses, à Vernier, deuxième ville genevoise avec ses 35'000 habitants, et laboratoire politique de deux expériences successives, l'une déjà tentée, et calamiteuse (là, le laboratoire est plutôt celui du docteur Frankenstein), celle de l'accession d'un MCG à un exécutif, et l'autre, qui pourrait être tentée pour l'en déloger, celle d'une sorte de « front républicain » à la genevoise, entre la gauche (en l'occurrence les socialistes et les Verts) et ce qui subsiste dans cette commune d'une droite démocratique pas totalement oublieuse de ses propres origines : si le candidat libéral est prêt à s'allier à la gauche pour purger Vernier de son parasite MCG, l'UDC appelle au «regroupement de toute la droite », le PDC envisage d'inclure l'UDC dans l'Entente et les radicaux, absents du Conseil municipal, sont prêts à tout et à n'importe quoi pour y revenir...

Lire la suite

13:35 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : vernier, élections, mcg | |  Facebook | | | |

jeudi, 25 novembre 2010

Genève déborde de ses frontières : L'agglo et les blaireaux

Un accord a été signé lundi dernier entre les autorités genevoises, vaudoises et françaises de la région, pour le financement d'une première étape de projets infrastructurels rendus nécessaires par le développement fulgurant de la régio genevensis. Fulgurant ? Bien plus rapide que prévu, en tout cas : on prévoyait 200'000 habitants de plus en vingt-cinq ans, on en déjà gagné 65'000 en cinq ans... dont la moitié se sont installés en France, et un tiers dans le canton de Vaud, faute de logements disponibles à Genève, alors que dans le même temps et le même espace le nombre de places de travail s'est accru de 36'000 (soit en cinq ans le tiers de ce qu'on prévoyait en vingt-cinq ans), dont 6000 sur territoire vaudois -mais sans progression côté français. Les déséquilibres régionaux auxquels le projet d'agglomération voulait remédier se sont donc accentués, alors que l'on peine à constituer réellement la région, et surtout à admettre qu'elle est désormais le cadre de référence politique qui s'impose, puisqu'elle est le cadre qui s'impose à la réalité, et qui impose sa réalité, quelque déni que lui opposent dérisoirement quelques blaireaux refusant de voir plus loin que l'entrée de leur terrier, et rêvant même de s'y barricader.

Lire la suite

12:58 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : région, agglomération, mcg | |  Facebook | | | |

mardi, 09 février 2010

clapotis dans le marigot xénophobe

Le MCG semble en être convaincu : à Genève, l'électorat UDC est à prendre, et avec lui une bonne partie des membres et des militants du parti blochérien genevois (« parti blochérien genevois » étant d'ailleurs le nom que le Conducator du MCG pensait donner à son parti au moment où il le créait). Et si le MCG est convaincu de pouvoir avaler l'UDC genevoise, c'est qu'il considère que la quête de respectabilité bourgeoise de la direction udéciste cantonale, l'épisode Soli Pardo digéré, n'est pas pour rien dans la perte de l'électorat populaire que le discours xénophobe et sécuritaire de l'UDC avait séduit -en recouvrant ses choix politiques ultra-libéraux d'un masque populiste. Le calcul du MCG, qui adresse d'ailleurs également d'énamourées oeillades « aux militants et aux représentants de mouvements de la gauche populaire qui sont les grands absents du parlement genevois actuel », n'est pas dénué de pertinence : le parti de Stauffer peut s'appuyer, à Genève, sur l'exemple tessinois : la Lega n'a certes pas avalé l'UDC tessinoise, mais elle l'a contrainte à n'être au Tessin que son appendice, quitte à ce que les élus fédéraux de la Lega fassent partie du groupe UDC aux Chambres fédérales, faute de pouvoir constituer un groupe indépendant avec des alliés -du genre MCG, précisément. Les élections de 2011 permettront de vérifier la pertinence des calculs du MCG. En attendant, on s'autorisera à ne pas bouder son plaisir au spectacle des deux crocodiles de la droite populiste se disputant le marigot xénophobe et sécuritaire local.

Lire la suite

01:57 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : politique, udc, mcg | |  Facebook | | | |

jeudi, 08 octobre 2009

Ce soir, 18 heures, place de Neuve : La frontière, on s'en fout !

Trois jours après la publication de la fameuse annonce de l'UDC genevoise invoquant la menace d'une invasion par voie ferroviaire de la " racaille " annemassienne pour inciter à la fois au refus du CEVA et au vote pour l'UDC, la débandade de l'extrême-droite locale est pathétique : c'est à qui feindra le plus hypocritement de découvrir à quel parti il a adhéré. Le Conseiller national et candidat au Conseil d'Etat Yves Nidegger (dont les maigres chances d'être élu sont désormais réduites au néant de l'argumentaire de son parti) se lamente sur la ruine des " huit ans d'efforts " pour que l'UDC devienne un parti respectable, le Conducator du MCG, Eric Stauffer, condamne une publicité encore plus ordurière que la sienne… Mais leurs contorsions rhétoriques et politiques ne peuvent guère tromper : sur le fond, les Nidegger et autres Stauffer, sont d'accord avec le concepteur de cette publicité. Ils ne le désavouent que sur la méthode et le langage. Leur critique n'est qu'une critique d'opportunité, leur reproche celui d'une maladresse : ça n'était pas le moment... Parce qu'il y a des moments pour se vautrer dans la boue, et des moments où il convient de se montrer tout convenable et tout blanc dans son petit costard de candidat bien propre sur lui.

Lire la suite

03:36 Publié dans Région | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : genève, politique, udc, mcg, frontaliers | |  Facebook | | | |