loi sur la police

  • Loi sur la police : victoire sans vainqueur, défaite sans vaincu

    Imprimer

    Ni Austerlitz. ni Waterloo : Borodino

    Ni Austerlitz ni Waterloo, Borodino : une victoire sans vainqueur, une défaite sans vaincu, un résultat tiré à pile ou face -la loi genevoise sur la police est (provisoirement) acceptée avec 42 voix d'écart, soit à 50,02 % des suffrages. C'était le genre de votation où quel que soit le vote que l'on produisait, il était insatisfaisant, et quel que soit le résultat final, pour le moins ambigu, voire malsain. Une majorité de 42 voix sur 100'000 votants tient autant de la loterie que de la décision démocratique : 43 socialistes et verts votant « non » plutôt que blanc, ou 42 èmecégistes arrivant à se traîner au local de vote, et la loi sur la police aurait été refusée -elle n'a d'ailleurs, au final, pas obtenu de majorité si l'on tient compte des bulletins blancs, qu'on ne peut considérer ni comme une abstention, ni comme un soutien à la loi. Et le résultat est encore suspendu à un probable recours en annulation, après l'irrégularité de l'information donnée aux citoyens par le Conseil d'Etat : 42 voix de différence, cela peut tenir à quelques articles de loi annulés, mais publiés tout de même dans la brochure officielle...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Genève, Politique, votations 0 commentaire