lega

  • Triomphe de la Lega au Tessin : Essere incudine o martello ?

    Imprimer

    Avec le même discours, les mêmes recettes, les mêmes gesticulations (mais, il est vrai avec la trogne de sdf deBignasca et non le look de mercenaire de Stauffer, et surtout avec vingt ans d'activisme derrière elle), la Lega tessinoise a enfoncé le MCG genevois, frisé ce week-end les 30 % de suffrages, est devenue le premier parti de son canton, et a conquis au détriment des radelibes un deuxième siège au Conseil d'Etat. « Le phénomène de la Lega va au-delà de toute imagination », soupire, sur l'enclume, le président du PLR, Fulvio Pelli, pour qui « le Tessin va bien ». Le Tessin, peut-être, mais lequel ?  « Il faut être enclume ou marteau » : la Lega martèle depuis vingt ans... mais avec deux conseillers d'Etat bien sous tout rapports politiques, la Lega elle est désormais un parti gouvernemental de droite, comme les autres, partageant le bilan des autres. Tout le talent de Bignasca est d'avoir réussi à le faire oublier et à faire oublier que la Lega n'est pas seulement le marteau, mais aussi l'enclume...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Politique 5 commentaires