vendredi, 15 janvier 2016

Ni collabos, ni épurateurs

Autour du djihadisme et du terrorisme à prétexte religieux :

Les attentats de Paris ont remis bien de l'huile sur le feu du débat, ou de ce qui en tient lieu, sur la place de la religion en général, et de l'islam en particulier, dans nos sociétés "multiculturelles" (comme le sont toutes les sociétés, par opposition aux communautés), et sur la réponse sociale, culturelle, politique, à donner à la renaissance d'un terrorisme à prétexte religieux. On s'est dès lors retrouvés au cœur d'un échange d'excommunications réciproques, ceux qui se refusent à accorder la moindre circonstance atténuante aux terroristes (pas plus qu'à ceux qui leur en trouvent) étant renvoyés, dans le meilleur des cas, à une islamophobie aussi épuratrice que l'islamisme, en même que ceux qui cherchent, avant de tirer dans le tas, à comprendre ce qui se passe et pourquoi cela se passe, étant par la moindre des injures traités de nouveaux collabos d'un nouveau nazisme. Peut-on essayer de n'être ni collabos, ni épurateurs ?

Lire la suite

17:00 Publié dans Politique, religion, terrorisme | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : djihadisme, intégrisme, islamisme, islam | |  Facebook | | | |

mardi, 17 novembre 2015

Et Dieu dans tout ça ?

 

Après les attentats, des prières contre le djihad...
 
On voudrait pas être cyniques, c'est pas du tout notre genre, mais on ne peut pas ne pas faire ce constat déprimant : c'est fou ce que le religieux et l'interreligieux deviennet à la mode après un massacre commis au nom d'une religion. Hier soir, à Genève, il y a avait deux rassemblements de solidarité avec la France : l'un, sur initiatives privées, individuelles, sur la place Neuve, l'autre, sous étiquette du "dialogue interreligieux", dans le Temple de Saint-Pierre. Il y avait bien plus de monde au second qu'au premier. Certes, le "dialogue interreligieux", on le préfère à coups de prières qu'à coups de kalach', mais convoquer les religions après un massacre commis au nom de l'une d'elle, cela relève-t-il de la solidarité ou de la contrition ? Daech n'est pas l'islam. Ni la Sainte Ligue le christianisme catholique. Ni Cromwell la Réforme. Ni le rabbin Kahane le judaïsme. Mais c'est bien au nom de l'islam, de la Sainte église, de la Bible et de la promesse divine -bref, au nom de Dieu, que les uns et les autres sévissent ou sévirent. 

Daech, islamisme, djihad

Massacre de la Saint-Barthélémy


 

Lire la suite

14:08 Publié dans terrorisme | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : daech, islamisme, djihad | |  Facebook | | | |

jeudi, 29 janvier 2015

Islamophobie, islamomysie, anti-islamisme ? Attention, mots piégés !

Dans les deux semaines qui ont suivi le carnage de « Charlie Hebdo » et du supermarché kasher, 33 actions violentes contre des lieux de culte musulmans ont été recensées en France, dont des tirs d'armes à feu et des lancers de grenades, et 95 menaces et agressions contre des personnes. C'est presque autant en deux semaines que pendant toute l'année 2014. Et en 2013, toujours en France, trois quart (74 %) des personnes interrogées par IPSOS estimaient que l'islam, en tant que tel, et toutes distinction effacées entre ses diverses composantes, conceptions et confessions, est une religion « intolérante » et « incompatible avec les valeurs de la société françaises ». Quant à la Suisse, on se contentera de rappeler qu'elle est sauf erreur, à ce jour le seul Etat démocratique où le peuple ait imposé, par un vote, l'interdiction de la construction de minarets. On a donc affaire à quelque chose qu'on a peine à définir en par un seul mot : islamophobie (peur de l'islam), islamomysie (haine de l'islam), anti-islamisme (lutte contre une dérive de l'islam) ? Attention, mots piégés...

Lire la suite

15:41 Publié dans religion | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : islam, islamophobie, islamisme, djihadisme | |  Facebook | | | |

vendredi, 08 février 2013

Après le « printemps arabe »... ... l'hiver islamiste ?

Mercredi matin, Chokri Belaid, secrétaire général du Parti des patriotes démocrates, et l'un des dirigeants de la coalition de gauche (le Front Populaire) a été assassiné à Tunis. Les militants de l'opposition de gauche au gouvernement islamiste tunisien ont immédiatement rendu ce gouvernement responsable de cet assassinat. Que ce soient des partisans d'Ennahda ou non qui aient abattu Chokri Belaid, le gouvernement en place porte forcément une part de responsabilité dans ce meurtre. Précisément parce qu'il est en place, et que le moins que l'on puisse exiger d'un gouvernement aspirant à quelque légitimité est d'empêcher que des responsables politiques soient assassinés pour les punir de leur choix et de leurs actes politiques.

Lire la suite

13:32 Publié dans Monde, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chokri belaid, tunisie, islamisme | |  Facebook | | | |

vendredi, 25 janvier 2013

Les djihadistes : ennemis au Mali, alliés en Syrie ?

Choisir son camp...

On regarde au journal télé sur les chaînes françaises la progression des troupes françaises au Mali et celle des insurgés anti-Assad en Syrie, on n'est pas franchement désolés de voir les djihadistes être repoussés au Mali, mais on s'interroge sur la suite des opérations, et on aimerait bien qu'on nous explique pourquoi les homologues des gros méchants qu'il faut chasser du Mali seraient des combattants de la liberté qu'il faut aider en Syrie... Oui, on sait, des fois, on pose des questions cons -mais on l'avoue : l'intervention française au Mali nous pose aussi, quelques questions auxquelles nous ne recevons guère, ni n'avons nous-mêmes, de réponses.

Lire la suite

12:29 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : djihad, djihadistes, salafistes, mali, syrie, france, islamisme, aqmi, touareg, ansar eddine, mujao | |  Facebook | | | |

lundi, 26 septembre 2011

Quand un tribunal français cède à une provocation islamiste

Tous voiles dehors !

En France, deux femmes ont, pour la première fois, été condamnées (à de modestes amendes) pour avoir porté le voile intégral  sur la place publique. C'est le tribunal de police de Meaux qui a pris cette décision, qui enchante les deux intégristes, puisque c'est précisément ce qu'elles cherchaient : une condamnation leur donnant la possibilité de recourir, d'abord en cassation à Paris, puis devant la Cour européenne des droits de l'Homme, pour violation de la liberté religieuse, avec l'ambition de faire annuler la loi prohibant le port du voile intégral en public. Bref, le tribunal est tombé lourdement dans un piège à cons. Et comme le suggérait Jean-Noël Cuénod sur son blog, il aurait été infiniment plus intelligent, et plus ironique, de condamner les deux femmes à suivre un « stage de citoyenneté », à visage découvert, puisque c'est ainsi que doit se vivre la citoyenneté

Lire la suite

13:48 Publié dans Droits de l'Homme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : citoyenneté, burqa, islamisme | |  Facebook | | | |