initiative populaire

  • Réchauffement climatique : Le canari et les glaciers

    Imprimer

    glacier du Rhône.jpg

    Le 25 août de l'année dernière était créée une Association suisse pour la protection du climat (ASPC), exigeant des mesures concrètes de limitation de l'impact du réchauffement climatique, et dénonçant le manque d'ambition des autorités suisses (le Conseil fédéral, le parlement) dans ce domaine, et leur manque de sérieux dans le respect des engagements pris par la Suisse dans le cadre de l'accord de Paris. Au début de cette année, l'ASPC a lancé son initiative "pour les glaciers" (https://gletscher-initiative.ch/fr/). L'initiative* exige la fin des émissions nettes de gaz à effet de serre d'ici à 2050, et qu'à partir de cette date plus aucun carburant ou combustible fossile ne soit mis en circulation en Suisse (sauf dans les cas où aucune substitution n'est possible). Dans les mines, naguère, les mineurs descendaient une cage avec un canari. Quand le grisou s'accumulait, avant d'exploser, il asphyxiait le canari. La mort de l'oiseau annonçait l'imminence de l'explosion, et l'urgence de remonter. Aujourd'hui, c'est le recul et la fonte des glaciers, et la mort annoncée d'une grande partie d'entre eux, qui annonce l'urgence climatique, et celle d'y répondre par des mesures plus que déclamatoires et vélléitaires, et faisant mieux que freiner un réchauffement dont les Suisses auraient bien tort de croire que ses conséquences les épargneront.

    * Des feuilles de signatures peuvent être téléchargées sur https://gletscher-initiative.ch/wp-content/uploads/2019/05/Gletscher_Init_Unterschriftenbogen_fr.pdf

    Lire la suite

  • "L'initiative 99 %" de la Jeunesse Socialiste : Une question de justice

    Imprimer

    iniatiative99%.jpg

    La Jeunesse socialiste a lancé le 4 octobre une initiative populaire fédérale pour "alléger les impôts sur les salaires, imposer équitablement le capital", dite "Initiative 99 %", proposant de taxer à 150 % la part des revenus excédentaires des plus fortunés des résidents suisses -ceux dont la fortune, précisément, pèse au total près de 500 milliards de francs. Le texte prévoit que les revenus du capital supérieurs à un montant défini par la loi seraient taxés à 150 %, les 100'000 premiers francs étant exonérés et les fonds de prévoyance n'étant pas concernés. Pour les initiants, il s'agit de justice : la richesse créée sans travail, mais grâce aux conditions créées par l'effort collectif, doit profiter à toutes et tous, au lieu que de bénéficier d'une fiscalité plus avantageuse que celle imposée aux salariés. Les ressources fiscales ainsi dégagées (estimées dans une fourchette de 5 à 10 milliards de francs) devraient servir à alléger la charge fiscale des petits et moyens revenus, à financer des prestations sociales, et pourraient également alléger le fardeau (pour les assurés modestes) des primes d'assurance-maladie. Lancée par la JS, l'initiative est soutenue par le PS (dont le président, Christian Levrat, fait partie du comité d'initiativew), les Verts et solidaritéS.

    Des feuilles de signatures sont téléchargeables sur https://99pourcent.ch/

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Fiscalité, Politique, PS, Suisse 9 commentaires
  • Lancement d'une initiative populaire "Le Plaza ne doit pas mourir"

    Imprimer

    Je suis Le Plaza.JPGC'est un vrai chef d'oeuvre que nous voulons sauver, en le ressuscitant et en en faisant le coeur d'un lieu culturel nouveau, voué essentiellement (mais non exclusivement) au cinéma : le Plaza, que ses propriétaires veulent démolir pour installer à sa place... un centre commercial de plus. Compte tenu de la limitation formelle des possibilités données aux citoyens et aux citoyennes de faire opposition à une autorisation de démolir et de construire, même s'agissant d'un élément dont la valeur patrimoniale est reconnue, et compte tenu de la passivité, de la résignation et de l'inertie des autorités cantonales et municipales dans ce dossier, il ne reste donc que la voix populaire qui puisse être assez forte pour sauver le Plaza. C'est cette voix que nous sollicitons, par une initiative populaire législative proposant l'expropriation, pour cause d'utilité publique et au bénéfice de la Ville de Genève, de la société propriétaire de la salle.
    L'initiative devra obtenir 7524 signatures valables, dans un délai de quatre mois à dater du 1er juin.
    Des feuilles de signatures sont téléchargeables sur
    www.fichier-pdf.fr/2017/05/24/initiative-populaire-cantonale-lEgislative-formulEe-plaza/

    Lire la suite

  • Une initiative populaire de l'Asloca pour des « logements abordables »

    Imprimer

    L'Asloca suisse a lancé, avec le soutien de l'Union Syndicale Suisse, du PS, de la JS, des Verts et des coopératives d'habitation , une initiative populaire fédérale « pour des logements abordables », exigeant de la Confédération  qu'elle «  encourage l'offre d'appartements à loyers bon marché dans tout le pays », en concertation avec les cantons. Les collectivités publiques, qui disposeraient d'un droit de préemption sur les terrains, devraient favoriser l'achat et la construction de logements pour des coopératives sans but lucratif ou des sociétés d'intérêt public. Dans toute nouvelle construction, la part de tels logements devrait s'élever au moins à 10 %. L'initiative prévoit même que la Confédération encourage l'achat d'appartements ou de maisons familiales par des particuliers, pour leur usage personnel.
    L'initiative doit aboutir avant le 1er mars 2017, et on peut déjà la signer ici :
    http://logements-abordables.ch/fr/initiative-logements/

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Logement 0 commentaire
  • Tarifs des Transports publics genevois : Tais-toi et paie ?

    Imprimer

    tramhippomobile.jpegOn revotera le 18 mai sur l'initiative de l'Avivo, « Stop à la hausse des tarifs des Transports Publics Genevois », le premier vote ayant été annulé du triple fait de l'insouciance des initiants, qui avaient transmis deux textes d'initiative différents à la Chancellerie, de l'inattention de la Chancellerie qui ne s'en était pas aperçu, et de la rigidité groupusculaire du Parti Pirate qui avait fait annuler le scrutin.  A l'époque le PS n'avait pas soutenu l'initiative, qui propose (notamment) d'inscrire les tarifs des Transports Publics Genevois dans la  loi, et donc d'ouvrir la possibilité d'un référendum contre toute  modification de ces tarifs, en donnant aux usagers payants des TPG le droit de se prononcer sur des tarifs décidés par des gens s'étant à eux-mêmes octroyés la gratuité des transports publics...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Genève, Transports 4 commentaires