jeudi, 21 avril 2016

Loi sur l'asile : Xénophobie petit bras

Ce n'est pas parce que l'UDC, encore toute marrie de sa défaite du 28 février (elle avait consacré des moyens considérables pour promouvoir son initiative de "mise en oeuvre", largement refusée par le peuple et tous les cantons...) a décidé de jouer "à l'économie" sa campagne contre la loi sur l'asile (pas d'affiches nationales, pas de journal gratuit "tous ménages" etc...) que son référendum sent moins mauvais. Il semble plutôt qu'instruite par sa défaite de février, elle veuille éviter de susciter contre elle en juin un front aussi combatif que celui qui l'a vaincue en février. Elle compte donc sur ses sections cantonales pour faire passer son message : la loi proposée n'est pas assez dure aux requérants d'asile. "Beaucoup croient qu'on gagne grâce à l'argent mais nous pouvons le faire grâce à nos idées", assure le Conseiller national UDC valaisan Jean-Luc Addor. NOS idéeS, au pluriel ? Plutôt "notre idée", singulière et obsessionnelle : les étrangers, dehors ! Murmurée ou beuglée, l'obsession reste...

Lire la suite

17:51 Publié dans Droits de l'Homme, Immigration, Suisse, votations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : asile, droit d'asile, udc | |  Facebook | | | |

vendredi, 08 avril 2016

Référendum contre la loi sur l'asile : Ni brun, ni rose : blanc ?

Balance-apothicaire-1850-avec-poids_2142.jpgComment dire "oui" à la loi sans dire "oui" à la politique qu'elle contient ? Et comment dire "non" à la loi sans que ce non ne fasse que compléter celui de l'UDC, qui ne refuse la loi que parce qu'elle en voudrait une pire encore : c'était, résumé, le dilemme en lequel mercredi soir les socialistes genevois se débattaient. Personne lors de l'assemblée générale du PS genevois n'a défendu la loi, dans son contenu. Et personne n'a ignoré non plus le risque qu'un "non" de gauche ne soit que l'appendice d'un "non" xénophobe. Ni rose Simonette, ni brun UDC, le PS genevois a décidé de se sortir de ce piège en appelant à voter blanc. Non pas à s'abstenir, mais à voter en ne votant ni pour une loi qui ne le mérite pas, ni pour un référendum qui le mérite encore moins.  Pendant la campagne référendaire, un "non" de gauche, pour les raisons exprimées notamment par Ueli Leuenberger, Nils de Dardel ou, lors de l'assemblée socialiste, Maurice Gardiol, est évidemment possible et légitime. Il ne faut que le rendre audible. Mais dans les urnes, le dimanche 5 juin, il n'y aura plus de "non" de gauche, il n'y aura que des "non " à une loi contre laquelle c'est l'UDC qui a lancé un référendum, pour le pire, pas la gauche, contre le pire. Malgré toutes les raisons que nous avions de le faire. C'est cette faiblesse, ou cette erreur, que nous payons aujourd'hui.

Lire la suite

17:34 Publié dans Droits de l'Homme, Immigration, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : asile, droit d'asile | |  Facebook | | | |

mardi, 29 mars 2016

Révision de la loi sur l'asile : dilemme...

asile, droit d'asile, réfugiésQue faire d'une loi qui nous déplaît, combattue par qui nous déplaît plus encore ? C'est le dilemme de la gauche suisse face à la révision de la loi sur l'asile, combattue par l'UDC, mais soutenue par les villes, les cantons, le Conseil fédéral et la majorité du parlement, coalisés pour la promouvoir.  La dernière votation fédérale sur une question liée au droit d'asile date de trois ans et s'était soldée par une lourde défaite de la gauche : en juin 2013, plus des trois quarts des votantes et tants acceptaient des mesures urgentes que nous combattions. Cette année, c'est l'UDC et ses satellites qui combattent la révision proposée. Pour deux raisons principales : l'octroi d'une assistance juridique gratuite aux requérants, et la possibilité d'exproprier des particuliers ou des communes pour créer des centres d'accueil, si la situation l'exige (une possibilité qui cependant existe déjà, et n'a encore jamais été utilisée). Dire "oui" à une loi qu'en d'autres temps nous aurions reprouvée, ou "non" comme le disent des forces qu'en ce temps nous combattons et qui nous combattent ?

Lire la suite

17:31 Publié dans Immigration, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : asile, droit d'asile, réfugiés | |  Facebook | | | |

mardi, 15 mars 2016

Amanuel : un cas exemplaire

droit d'asileL'air pourri du temps
Il était quatre heures du matin, vendredi dernier, lorsque les policiers ont fait irruption dans le logement d'Amanuel G, de son épouse Shishay, enceinte de cinq mois, et de leurs deux petites filles, pour emmener le père, menotté, et l'expulser vers l'Italie sans lui laisser le temps de préparer ses affaires et de dire au revoir à sa famille, sans même autoriser se femme à lui parler en tigrinya, leur langue. Beautés des "renvois Dublin".
"Un renvoi inhumain et incompréhensible", dénonce le Centre social Protestant. Inhumain, certainement. Incompréhensible ? Exemplaire, plutôt : de l'air pourri du temps, en tout cas. En Allemagne, l'extrême-droite xénophobe (pardonnez le pléonasme) a fait un carton aux élections régionales...

Lire la suite

17:43 Publié dans Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : droit d'asile | |  Facebook | | | |

vendredi, 26 septembre 2014

Politique suisse d'asile : L'impossible cohérence

Pendant que l'UDC balance à intervalles réguliers des propositions de restriction du droit d'asile,  toutes frappées au coin de la xénophobie la plus crasse, le Conseil fédéral, et particulièrement la Conseillère fédérale en charge du dossier, Simonetta Sommaruga, tente (exercice qui lui devient rituel, puisqu'elle s'y livre également à propos de l'immigration européenne) de concilier l'inconciliable : la défense du droit d'asile et l'accélération des procédures d'examen des requêtes, des décisions et, le cas échéant, d'exécution des décisions négatives -c'est-à-dire de rétention puis d'expulsion- . « Des procédures longues ne sont pas seulement inefficaces mais aussi chères et surtout inhumaines », plaide Simonette. Gageons que le « aussi chères » est plutôt destiné à l'UDC et à ses idiots utiles du PLR et du PDC, et que le « surtout inhumaines » est lancé en direction du PS, des Verts et des défenseurs du droit d'asile : parler en une seule phrase aux xénophobes et aux solidaires est un art difficile, que la Conseillère fédérale commence certes à maîtriser, au prix, sur le fond, d'une évidente incohérence, Mais qui se préoccupe encore de cohérence dans le dossier de l'asile ?

Lire la suite

15:27 Publié dans Droits de l'Homme, Immigration, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : asile, droit d'asile | |  Facebook | | | |

lundi, 10 juin 2013

Nouvelles restrictions du droit d'asile plébiscitées. Et ça fait trente ans que ça dure...

Les nouvelles restrictions au droit d'asile ont donc été massivement acceptées par le peuple souverain. Aucune des restrictions précédentes n'avait fait la preuve de son efficacité (le nombre de demandeurs d'asile est produit par des situations de crise et de conflits sur lesquelles la loi suisse n'a aucune prise), on est déjà à peu près certains que la dernière en date ne sera pas plus efficace que les précédentes, mais c'est ainsi dans ce pays que se mène le débat sur le droit d'asile : on constate une situation difficile, on postule qu'elle l'est parce qu'on a donné trop de droits aux requérants d'asile, on ne vérifie nullement la véracité de ce postulat, on réduit donc les droits des requérants, sans vérifier non plus l'efficacité de cette restriction, et on finit par constater qu'on est toujours dans une situation difficile, et c'est reparti pour un tour de restrictions aussi injustes et inefficaces que les précédentes. Et ça dure depuis trente ans.

Lire la suite

13:38 Publié dans Droits de l'Homme, Immigration, Politique, Solidarité, Suisse | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : asile, droit d'asile, réfugiés, déserteurs | |  Facebook | | | |

lundi, 15 avril 2013

Mesures urgentes contre l'asile : Est-on de trop pour résister ?

afficheAsile.jpgLe comité référendaire contre les mesures urgentes modifiant la loi sur l'asile a lancé le 8 avril sa campagne (on vote le 6 juin) par une conférence de presse tenue sans les socialistes, pas invités -il est vrai qu'ils n'avaient pas soutenu, pour des raisons tactiques, le référendum lors de son lancement, mais cette position était celle du parti suisse, plusieurs partis cantonaux avaient appelé à signer le référendum, et le PS suisse, qui appelle aujourd'hui à voter « non », va injecter plusieurs dizaines de milliers de francs dans la campagne). Même la Jeunesse socialiste qui, elle, avait soutenu le référendum, ne fut pas invitée pour le lancement de la campagne contre la révision de la loi qu'elle combattait... La votation s'annonce-t-elle donc si facile pour les défenseurs du droit d'asile qu'ils puissent se permettre de bouder le principal parti politique appelant à les soutenir ? C'est bô, l'optimisme...

Lire la suite

14:02 Publié dans Droits de l'Homme, Genève, Immigration, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : asile, droit d'asile | |  Facebook | | | |