mardi, 02 décembre 2014

Débâcle d'Ecopop ? Xénophobie pas morte pour autant

Le résultat d'Ecopop est finalement conforme aux prévisions (il est même plus mauvais que prévu) -mais il est néanmoins en trompe-l'oeil : si la gauche a massivement voté contre l'initiative écoxénophobe, la droite démocratique en a fait autant, et même une partie de sa propre droite (de l'UDC, du MCG, de la Lega...), pour le même type de raisons que celles la poussant à défendre les forfaits fiscaux : parce qu'on en a « besoin », qu'on a «  besoin » d'immigrants pour faire tourner la machine économique et sociale comme on a besoin des picaillons que laissent les forfaitaires dans les caisses publiques. Au final, le score d'Ecopop correspond grosso modo à celui de la droite de la droite et de l'extrême-droite en Suisse : un gros quart de l'électorat. C'est beaucoup, et cela relativise l'«écoflop» de la votation de dimanche : il tient probablement à la défection de l'UDC et de ses satellites cantonaux, genre Lega ou MCG, qui ont refusé de soutenir une initiative qui pourtant ne disait rien d'autre que ce qu'ils disent, et continueront de proférer  « c'est tout de la faute aux étrangers ».

Lire la suite

16:59 Publié dans Environnement, Suisse | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : ecopop, développement durable, démographie | |  Facebook | | | |

mardi, 25 novembre 2014

« Ecopop » et le planning familial : OPA du nord sur les ventres du Sud ?

enceinte.jpg Sur Canal+ passait une série britannique particulièrement anxiogène (dont la première saison est disponible en DVD), « Utopia », qui nous narre les hauts faits d'un scientifique terrifié par l'hypothèse d'une surpopulation humaine de la planète, surpopulation qui menacerait la survie même de l'espèce, à quoi seul un plan radical d'élimination des miséreux pourrait parer, de telle sorte que la meilleure partie de l'humanité soit sauvée. La meilleure partie de l'humanité ? Nous, bien sûr. Le scientifique parano met donc au point un vaccin stérilisant les populations excédentaires. Les populations excendaires ? Les autres, évidemment. Une organisation puissante et clandestine est mise au service de ce projet : elle corrompt et tue pour en faciliter la réalisation -mais le scientifique finit par devenir complètement cinglé et le vaccin est transformé afin de préserver une seule «  race » humaine, ou plutôt surhumaine,  obtenue par manipulation génétique. Un cauchemar né du croisement chimérique des terreurs de Thomas Malthus et de l'imagination de Mary Shelley. On n'est pas -et on ne sera sans doute jamais, dans le monde décrit par Utopia... mais n'entendez-vous pas mugir dans nos campagnes ces féroces fantasme de surpopulation et la conviction qu'en sont responsables les pauvres du sud ? On n'a pas de vaccin stérilisant ces métèques ? Instrumentalisons alors le planning familial et les droits des femmes... 

Lire la suite

14:42 Publié dans Droits de l'Homme, Famille, Femmes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : démographie, planning familial, ecopop | |  Facebook | | | |

lundi, 17 novembre 2014

Pour répondre à la "surpopulation", mieux qu'Ecopop : Swift

Ecopop, c'est de la daube, un ersatz, un coïtus interuptus : LA proposition pour lutter contre la surpopulation qui fait rien qu'à menacer nos vertes prairies, elle est là, depuis trois siècles : http://www.fichier-pdf.fr/2014/11/12/swift/ Et elle va là où précisément Ecopop, calant devant l'effort, se révèle incapable d'aller : à l'essentiel. Ce que la pusillanimité d'Ecopop l'empêche, sinon de concevoir, du moins d'exprimer, Swift, lui, ne craint pas de l'écrire et de le proposer. Certes radicale, mais surtout cohérente, sa "Modeste proposition" renvoie l'immodeste bricolage de nos écoxénophobes là d'où il n'aurait jamais dû sortir : dans les archives des propositions ni faites, ni à faire, parce que s'arrêtant par pleutrerie au seuil de l'évidence. 
     

     

Lire la suite

15:49 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : swift, démographie, ecopop | |  Facebook | | | |

mardi, 21 octobre 2014

« Ecopop » : Brouillard vert sur la xénophobie ordinaire, ou l'écologie à la mode bunker

propriété privée.jpgEcolo fondamentaliste encarté au PDC, Philippe Roch ne voit pas ce que l'initiative « Ecopop » qu'il soutient peut bien avoir de xénophobe. L'a-t-il lue avant de la soutenir au seul motif qu'elle « lance le débat sur la démographie » ? L'initiative ne s'en prend pas à la consommation individuelle des ressources (et des espaces) par la population résidente, ni au gaspillage de ces ressources et de ces espaces par les Suisses eux-mêmes -elle s'en prend à l'immigration; elle ne s'en prend pas au vieillissement de la population résidente (un vieillissement lui-même fauteur d'immigration) mais à la natalité dans les pays bénéficiaire de l'aide suisse au développement... Elle ne « lance pas le débat » sur la démographie, elle le rabaisse au niveau d'un seul et unique prédicat : la dégradation de l'environnement, le bétonnage, le gaspillage, « c'est la faute des autres ». La faute des immigrants, la faute des pauvres du Sud. Et on serait bien chez nous, entre nous seuls, sans ces importuns... Bref, de l'écologie à la mode bunker : « propriété privée, défense d'entrer, chien méchant »...

Lire la suite

14:31 Publié dans Développement durable, Environnement, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : ecopop, démographie | |  Facebook | | | |

mardi, 16 septembre 2014

Les habits neufs de la xénophobie : L'égologie polique

Dans trois mois, on votera sur une initiative intitulée «  Halte à la surpopulation », lancée par une association « Ecologie et Population » (Ecopop), dont le projet (un seuil migratoire indépassable d'à peu près 16'000 personnes par an), débarrassé de ses oripeaux rhétoriques écolos, tient en une phrase, une seule : les autres sont de trop. Les autres, pas nous. Cette phrase n'étant pas sous cette formulation, politiquement et socialement correcte, les initiants, dont la plupart tiennent tout de même à passer pour d'aimables partisans du gentil « vivre ensemble » (mais entre soi), tentent désespérément de faire passer leur revendication d'un ghetto de vieux riches blancs propres sur eux protégé des jeunes métèques pauvres et mal poutzés pour une nouvelle forme de tiers-mondisme écolo. Ainsi passe-t-on de l'écologie à l'égologie...

Lire la suite

16:12 Publié dans Immigration, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : ecopop, démographie | |  Facebook | | | |

lundi, 24 juin 2013

Initiatives écoxénopobes : Le fantôme de Malthus

Par 128 voix contre 49 (celles de l'UDC), le Conseil national a balayé jeudi dernier l'initiative populaire de l'UDC «  contre l'immigration de masse ».  Après l'initiative udéciste, ce sera au tour de l'initiative «écoxénophobe»  d'« Ecopop »  d'être soumise à l'examen du parlement, puis à l'approbation du peuple. Ces deux textes, celui de l'UDC et d'Ecopop, sont de la même eau: au prétexte de lutter contre les effets nuisibles d'une croissance effrénée, elles fixent des quotas, des plafonds, des contingents à l'immigration : L'UDC et Ecopop prétendent vouloir « maîtriser la croissance » en réduisant l'immigration, qui n'est que la conséquence de la croissance... Des « décroissants »  de cette farine, le bon pasteur Malthus en chiait tous les matins.

Lire la suite

15:28 Publié dans Immigration, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : démographie, population, immigration | |  Facebook | | | |

jeudi, 28 février 2013

Plan directeur cantonal : Genève envie (de quoi ?)

Une nouvelle mouture du plan directeur cantonal supposé « fixer et définir les grandes orientations et les conditions de mise en oeuvre » de la politique d'aménagement cantonal jusqu'en 2030, a été rendue publique le 20 février; elle rectifie celui qu'avait présenté Mark Muller fin 2011, et qui avait suscité une désapprobation presque générale (à l'exception notable de la Ville de Genève). Les deux tiers des communes avaient émis un préavis négatif, et la perspective que Genève ait à construire 50'000 logements en quinze ou vingt ans avait ravivé la polémique sur le maldéveloppement du canton, et même de toute la région. Du coup, si le nouveau plan évoque toujours ce chiffre de 50'000 logements, il n'en fait plus un objectif, mais tout au plus un souhait. La version « tout public » du plan directeur s'intitule «Genève envie». Envie de quoi, au juste ? De nier les évidences ?

Lire la suite

13:50 Publié dans Genève, Politique, urbanisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : aménagement, région, démographie, logement, plan directeur | |  Facebook | | | |

mercredi, 07 novembre 2012

Ecopop : Le visage vert de la xénophobie ordinaire

L'association « Ecologie et Population » (Ecopop) a déposé la semaine dernière à Berne son initiative « Halte à la surpopulation », munie de 120'000 signatures. L'initiative demande que l'accroissement de la population étrangère soit limité à 2 pour mille par an, et qu'un dixième de l'aide au développement soit consacré à la contraception des métèques dans leurs pays de métèques. Elle implique, évidemment, l'abolition de la libre-circulation et la dénonciation des traités internationaux contraires à ce qu'elle propose. Une initiative de l'UDC « contre l'immigration de masse » va dans le même sens (et l'UDC s'apprête d'ailleurs à soutenir l'initiative d'Ecopop) Ces deux textes sortent du même tonneau national-conservateur, et nous annoncent l'arrivée sur le marché politique d'un nouveau produit : l'éco-xénophobie, visage vert de la xénophobie ordinaire, et concurrente de la social-xénophobie façon MCG.

Lire la suite

14:03 Publié dans Immigration | Lien permanent | Commentaires (27) | Tags : démographie, population, surpopulation, xénophobie | |  Facebook | | | |

lundi, 08 octobre 2012

Huit millions d'habitants en Suisse : Et alors ?

De l''impossibilité d'une île

Voilà, c'est fait, on est huit millions d'habitants en Suisse. Trois fois plus qu'il y a 150 ans, du fait de deux facteurs principaux : l'allongement de l'espérance de vie et l'immigration. Depuis 2000, c'est le solde migratoire qui constitue l'essentiel (80 %) de l'accroissement démographique, l'accroissement naturel pesant quatre fois moins. Du coup, les xénophobes façon UDC et les zoophiles façon Franz Weber montent aux barricades : on va être trop nombreux, il faut stopper « l'immigration de masse » (UDC), et en revenir à la Suisse « magnifique »  (pour qui ?) des années '40 et '50 (Weber). Si l'évolution actuelle se poursuit, la Suisse aura dix millions d'habitants dans vingt ou trente ans... et alors ? La Suisse n'a jamais été, n'est pas et ne sera jamais une île : il faudrait que quelqu'un l'explique à Robinson Crudécé et à Vendredi Weber...

Lire la suite

15:31 Publié dans Immigration | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : immigrés, immigrants, étrangers, démographie, suisse, population | |  Facebook | | | |

jeudi, 03 novembre 2011

Population mondiale : Sept milliards d'humains, et alors ?

Nous sommes donc, nous annonce l'ONU, sept milliards d'humaines et d'humains sur terre. Sept milliards d'humains, et alors ? Nous produirions assez de nourriture pour en nourrir deux fois plus, si les ressources alimentaires étaient équitablement réparties, et si nous n'étions pas dans un monde où les uns bouffent trop quand les autres crèvent de faim. Mais sept milliards d'humaines et d'humains sur terre, il semble que cela en panique une partie -celle, apparemment, qui vit le mieux ou le moins mal. Parce que cette part de l'humanité est celle dont la croissance démographique est la plus faible, et qu'elle se sent menacée par l'autre part, plus jeune, plus pauvre... et plus prolifique. A qui on ne dit plus de se serrer la ceinture, mais de fermer sa braguette.

Lire la suite

16:26 Publié dans Développement durable | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : démographie, natalité, population | |  Facebook | | | |

jeudi, 11 février 2010

Trop de vieux trop vieux ?

Deuxième pilier et prévisions démographiques

Il y a un an, le Conseil fédéral et la Banque Nationale trouvaient 60 milliards de francs (en gros, vingt ou trente fois le coût de la reconstruction d'Haïti après le séisme) pour sauver l'UBS du naufrage. Et presque au même moment, le même Conseil fédéral décidait, avec l'appui de la majorité parlementaire de droite, de réduire de presque 10 % les rentes du 2ème pilier, en réduisant le « taux de conversion ». On n'a pas pu lancer de référendum contre le pillage des fonds publics pour sauver une banque privée, on a pu en lancer un contre le pillage de la prévoyance professionnelle pour sauver les profits tirés de l'utilisation, pour des investissements à court terme, des masses de capitaux qu'elle mobilise. Des investissements, et parfois des spéculations, dont les heureux gestionnaires ont d'ailleurs vu leurs bonus revenir au galop après les alertes de la crise financière. Baisser les rentes pour permettre la distribution de bonus ? C'est un raccourci, certes. Mais seulement un raccourci. Parce qu'au bout du compte (qui fait les bons amis), c'est bien à cela que revient la réduction du taux de conversion. Même lorsque l'on tente de la justifier par des prévisions démographiques contestables.

Lire la suite

02:52 Publié dans Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : avs, lpp, démographie | |  Facebook | | | |

jeudi, 29 octobre 2009

De la xénophobie à la démophobie

Malthusianisme aux couleurs vertes.

" Une trop forte immigration met en danger les espaces de repos en Suisse " : cette petite phrase de deux Conseillers nationaux verts, le Zurichois Bastien Girod et la Saint-Galloise Yvonne Gilli, leur a valu, à gauche, d'être accusés d'avoir rallié le camp xénophobe. Erreur d'appréciation, et de lecture : nos deux verts ne sont pas xénophobes, ils sont démophobes. Ça n'est pas moins stupide, si c'est moins méprisable. Ce qu'ils ont en tête ne dit strictement rien d'autre que ceci : plus on est nombreux, plus on pollue. A moins que l'augmentation de notre nombre s'accompagne d'une réduction de nos moyens de polluer. Mais que l'augmentation de la population soit le fait de l'immigration ou de la procréation indigène, le résultat est le même. Or l'immigration, aujourd'hui, est la condition du maintien d'un minimum d'équilibre démographique entre les générations, et la rupture de cet équilibre serait infiniment plus dommageable à notre environnement que la simple augmentation arithmétique de la population.

Lire la suite

02:01 Publié dans Immigration | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : verts, environnement, xénophobie, démographie | |  Facebook | | | |