commémorations

  • Trois bicentenaires genevois à célébrer... comme ils le méritent

    Imprimer

    Corvées de mémoire...

    Est-ce notre côté français ? c'est fou ce qu'on commémore, et s'apprête à commémorer, à Genève, en ce moment, entre la gauche de la gauche qui résiste au temps qui passe en brandissant le tibia (gauche) de James Fazy pour exorciser le spectre d'un changement de constitution, la Genève culturelle qui fait à Rousseau une fête que Jean-Jacques aurait peut être reçue avec reconnaissance de son vivant et qui l'eût consolé des bûchers de ses livres, mais qui aujourd'hui nous sert surtout à nous souvenir que la République de Genève est bien plus ancienne que le canton du même nom, et les trois bicentenaires que ladite République et sa Commune annoncent pour commémorer, l'un le retour de son oligarchie, l'autre un débarquement sans danger de quelques troupes suisses de parade, et le troisième la fin (jusqu'à ce jour) de l'indépendance de la République...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Genève 0 commentaire