mercredi, 18 mai 2016

Initiative des Verts pour des transports publics prioritaires : Roulez, TPG !

TPG embouteillés.jpg  Le 5 juin, on votera à Genève sur une initiative des Verts proposant que priorité soit donnée aux transports publics sur le réseau routier, et que celui-ci, avec la circulation qu'il absorbe (mal), soit aménagé en fonction de cette priorité. Face à cette initiative, on votera aussi sur un contre-projet adopté par le Grand Conseil. Si l'initiative est claire, simple, nette (elle tient un seul article constitutionnel), le contre-projet, lui, prend huit pages de la brochure officielle pour y étaler ses dix articles. Et y coller la traversée routière du lac (qu'il faut apparemment coller partout, surtout là où elle n'a rien à faire). Les recommandations de vote sur les deux textes sont étranges : les Verts soutiennent le contre-projet alors qu'il s'oppose à leur propre initiative sur les transports publics, les socialistes font de même en faisant une croix sur leurs positions en faveur de la mobilité douce sur le pont et sur les quais et sur leur opposition à la traversée routière du lac. Au cas, hypothétique, où notre position vous intéresserait, on vous appelle à voter OUI à l'initiative des Verts et NON au contre-projet. Et en cas d'acceptation des deux, à privilégier évidemment l'initiative. Parce qu'elle est le premier pas nécessaire pour une réelle liberté de déplacement dans une ville congestionnée par la bagnole.

Lire la suite

16:20 Publié dans Genève, Transports, votations | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : tpg, transports publics, circulation | |  Facebook | | | |

mercredi, 15 avril 2015

Apolitique genevoise des transports et de la « mobilité » : Laissez passer la meule à Lulu !

motard.jpgSous prétexte de « fluidifier le trafic », le Conseiller d'Etat Luc Barthassat propose d'autoriser les deux-roues motorisés à utiliser les couloirs des bus. Ni la police ni les TPG n'avaient été informés de l'idée géniale du génial Conseiller d'Etat avant qu'il la rende publique. Lulu roule à moto, donc Lulu veut autoriser les motos à rouler sur les voies TPG. Si Lulu se déplaçait en char à bœufs, il autoriserait les chars à boeufs sur les autoroutes, et s'il se déplaçait à dos de chameau il autoriserait les caravanes chamelières dans les rues basses, mais comme il roule à moto, les motos auront le droit d'emmerder les bus. C'est la nouvelle rédaction du grotesque prédicat constitutionnel sur la « liberté du choix du mode de transport » : la liberté de Lulu du choix de Lulu du mode de transport de Lulu. Faut bien que ça serve à Lulu que Lulu soit conseiller d'Etat...

Lire la suite

16:40 Publié dans Genève, Transports, urbanisme | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : circulation, luc barthassat | |  Facebook | | | |

jeudi, 28 octobre 2010

« Cycloterrorisme » et loi du plus lourd

Vivez dangereusement : circulez à vélo à Genève...

Début octobre, la police municipale de Genève a verbalisé 350 cyclistes qui grillaient des feux rouges, roulaient sur les trottoirs ou les passages pour piétons -bref, qui ne se comportaient pas comme il devraient se comporter, si les conditions leur étaient données de se déplacer en respectant lois et réglements. Or densité du trafic automobile, chantiers, pistes cyclables interrompues, placées au milieu de la route ou obstruées par des voitures en stationnement ou des véhicules de livraison, tout concourt à transformer les parcours à vélo en parcours de combattants -et de combattants désarmés. Alors, quand, pour le plaisir d'un bon mot pré-électoral, le Conseiller administratif Pierre Maudet parle de  « cycloterrorisme »  pour évoquer l'irrespect du code de la route et l'irrespect des piétons par certains cyclistes, il sera aisé de lui répondre que ce fantasmatique « cycloterrorisme » n'est à près tout que l'image inversée d'un véritable  « bagnoloterrorisme »  : celui qui règne dans une ville ou la régulation de la circulation se fait sur le mot d'ordre « ôte-toi de là que je m'y mette » lancé par l'usager de la route le plus lourd à l'usager le plus léger.

Lire la suite

14:48 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : vélo, circulation | |  Facebook | | | |

« Cycloterrorisme » et loi du plus lourd

Vivez dangereusement : circulez à vélo à Genève...

Début octobre, la police municipale de Genève a verbalisé 350 cyclistes qui grillaient des feux rouges, roulaient sur les trottoirs ou les passages pour piétons -bref, qui ne se comportaient pas comme il devraient se comporter, si les conditions leur étaient données de se déplacer en respectant lois et réglements. Or densité du trafic automobile, chantiers, pistes cyclables interrompues, placées au milieu de la route ou obstruées par des voitures en stationnement ou des véhicules de livraison, tout concourt à transformer les parcours à vélo en parcours de combattants -et de combattants désarmés. Alors, quand, pour le plaisir d'un bon mot pré-électoral, le Conseiller administratif Pierre Maudet parle de  « cycloterrorisme »  pour évoquer l'irrespect du code de la route et l'irrespect des piétons par certains cyclistes, il sera aisé de lui répondre que ce fantasmatique « cycloterrorisme » n'est à près tout que l'image inversée d'un véritable  « bagnoloterrorisme »  : celui qui règne dans une ville ou la régulation de la circulation se fait sur le mot d'ordre « ôte-toi de là que je m'y mette » lancé par l'usager de la route le plus lourd à l'usager le plus léger.

Lire la suite

14:47 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : vélo, circulation | |  Facebook | | | |

vendredi, 22 janvier 2010

200 rues libérées. Pour commencer.

A une majorité rendue plus confortable par le ralliement à la gauche des radicaux, rassérénés par le projet du Conseil administratif de créer un parking souterrain à Rive pour faire passer une « piétonnisation » partielle du rond-point le plus bordélique de la ville, le Conseil municipal de Genève a donc accepté l'initiative des Verts pour la création de 200 rues totalement ou partiellement piétonnes sur le territoire communal, prioritairement aux abords des écoles, des EMS, des établissements médicaux et des maisons de quartier. Acceptée par le parlement municipal, l'initiative n'aura donc pas besoin d'être soumise au vote populaire -les opposants au développement des rues piétonnes pouvant néanmoins lancer des référendums contre les arrêtés concrétisant l'initiative. Le Conseil administratif a trois mois pour soumettre au Conseil municipal un projet conforme à l'initiative (le canton gardant toutefois, hélas, le dernier mot sur les mesures touchant le trafic), et la Ville aura ensuite quatre ans pour réaliser ce projet.  200 rues, ça ne fait qu'une artère sur quatre en Ville de Genève ? Sans doute. Mais accepter de les rendre en tout ou partie au déplacement humain, est un signe qu'on ne peut que saluer. Et c'est un excellent début : celui de la libération de la ville de l'emprise polluante, bruyante, encombrante et dangereuse du plus absurde des moyens de se déplacer en zone urbaine.

Lire la suite

04:36 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : automobiles, piétons, circulation | |  Facebook | | | |

mercredi, 23 septembre 2009

Bientôt (vivement) la ville sans voiture ?

Selon le "baromètre de la mobilité " 2009, 78 % des Suisses considéreraient leur bagnole comme indispensable, et 89 % l'automobile comme un facteur économique important, tout en se montrant sensibles à la protection de l'environnement. Pas de panique, la schizophrénie, ça peut parfois se soigner. Mais le lithium n'étant pas une ressource plus renouvelable que le pétrole, une médecine plus douce s'impose : Mardi 22 septembre, la " Journée sans voiture " renaîssait à Genève, des cendres dont les autorités cantonales et municipales l'avaient recouverte, en l'enfouissant dans une semaine de la mobilité douce à laquelle tout me monde et n'importe qui peut faire semblant d'adhérer.

Lire la suite

01:45 Publié dans Transports | Lien permanent | Commentaires (31) | Tags : automobile, transports, circulation, ville | |  Facebook | | | |

mardi, 02 septembre 2008

Le totem n'est plus tabou : La bagnole, ou comment s'en débarrasser

Initiatives, projets gouvernementaux, " air du temps " : une vaste, et heureuse offensive se dessine pour libérer l'espace public de l'emprise de la bagnole, et l'environnement de ses pestilences. Les Verts de la Ville de Genève lancent une initiative populaire municipale pour transformer le quart du réseau des rues communales en zones piétonne, les Jeunes Verts de Suisse déposent la leur pour l'interdiction des véhicules les plus polluants, le Conseil d'Etat genevois envisage l'exclusion de ces mêmes véhicules les plus polluants du centre-ville. Tout cela va dans le même sens : celui d'une conscience de plus en plus en plus aiguë, et de mieux en mieux partagée, de la profonde absurdité du déplacement automobile. Il était temps.

Iconoclastie bienvenue

Initiative fédérale pour l'interdiction des véhicules les plus polluants, initiative municipale pour la libération de 200 rues (peu importe d'ailleurs le chiffre) de l'emprise bagnolesque, mesures cantonales de restriction de l'accès du centre-ville aux véhicules les plus salopeurs d'air : le fétiche des années soixante en prend, enfin, plein la gueule ces derniers jours. Et le lobby bagnolesque de hurler à la fin de la " liberté de circulation ". Mais qu'on nous parle de circulation (ou de transport) plutôt que de déplacement n'est pas innocent. Les marchandises circulent, les objets sont transportés. Les personnes, elles, se déplacent, et se déplacent elles-mêmes. La circulation n'est aujourd'hui encore que celles de solitudes aussi étroitement agglutinées dans les rues que séparées dans la société, et conduites du lieu de leur ennui à celui de leur exploitation. Nous ne voulons au fond rien d'autre que substituer la liberté de déplacement -de se déplacer- à l'obligation de circuler ou d'être transporté. " Circulez ! " est un ordre policier ; " déplaçons-nous... " peut être une libre décision. Les déportés sont transportés, les nomades se déplacent.

02:10 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : automobile, transports, circulation, ville | |  Facebook | | | |