mercredi, 30 septembre 2015

Arrêter le sabre de nos bons amis et clients saoudiens : Pour sauver Ali...

 

Arabie Saoudite, peine de mort

 

L’Arabie Saoudite, qui depuis le début de l'année a déjà exécuté a déjà exécuté plus de 100 personnes, soit une personne tous les 2 jours, soit plus que les abrutis de Daech, s’apprête à décapiter un jeune homme de 21 ans avant de crucifier son cadavre et de l’exposer en public. Et l'Arabie Saoudite préside désormais le comité de l’ONU en charge des nominations de rapporteurs spéciaux et d’experts indépendants clefs, dans le domaine des droits de l'Homme (et de la Femme). Une pétition, c'est peu de choses, et la signer, peu d'engagement, mais c'est au moins dire, avec des milliers d'autres personnes, que nos Etats ont des alliés aussi infréquentables que les fous furieux contre lesquels une coalition est paraît-il en train de se montrer, et dire aussi qu'il y a des limites au cynisme de la raison d'Etat, s'il n'y en a guère à la schizophrénie consistant à se poser en adversaires du délire djihadiste tout en acceptant à peu près tout d'un régime, celui de l'Arabie Saoudite, qui ne diffère des délirants de Daech que parce qu'il est à la tête d'un Etat prodigieusement riche en dollars et en pétrole -et en clients de nos hôtels de luxe, de nos courtiers en immobilier haut de gamme pieds dans l'eau du Léman et de nos Fêtes de Genève. Alors, signez là : https://secure.avaaz.org/fr/stop_saudi_beheadings_loc/?tjXGadb

Lire la suite

16:29 Publié dans Droits de l'Homme, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : arabie saoudite, peine de mort | |  Facebook | | | |