samedi, 14 juillet 2018

14 juillet, fête de la révolution "en soi" et "pour soi"

Belledemai.jpgLe meilleur et le pire

Dans le calendrier pataphysique, le 14 juillet, c'est la Fête du Père Ubu. Dans le nôtre, c'est celle de la Révolution. Même pas de la révolution française, mais de la révolution"en soi et "pour soi". La Révolution majuscule, paradigmatique. En un temps où servi à toutes les sauces le mot même de « révolution » semble ne plus rien signifier qui importe, parce qu’il a été plus souvent utilisé pour désigner ce qui trahissait l’idée même de révolution que pour désigner la révolution elle-même, il faut bien commencer par rappeler ce qu’elle est, et en quoi nous sommes désormais si peu nombreux à croire encore : un bouleversement de la politique, des institutions et des rapports sociaux. Et un bouleversement pour le meilleur, non pour le pire.

Lire la suite

00:05 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : révolution, 14 juillet | |  Facebook | | | |

jeudi, 14 juillet 2016

14 juillet, 26 Messidor, jour du Père Ubu...

épithètes.jpgQue reste-t-il des révolutions passées ?
Nous sommes aujourd'hui, 14 juillet, le 26 Messidor, et nous devrions célébrer ce jour comme celui du Père Ubu, dans le calendrier pataphysique qui nous est aussi cher que le calendrier républicain. Le 14 juillet, devenu fête "nationale" (autrement dit : de la récupération de la Nation par l'Etat, défilé militaire à la clef) fut d'abord une fête révolutionnaire. Qu'elle célébrât la prise de la Bastille ou la Fête de la Fédération, peu importe : c'est la Révolution qu'elle célébrait -la révolution française, archétype de toutes les révolutions qui suivirent, ou la Révolution majuscule, la Révolution en soi et pour soi. Encore faut-il s'entendre sur ce mot, "révolution". Et sur ce qu'il signifie, politiquement, historiquement -et pas astronomiquement. Et sur ce qui reste de cette signification, et du vieux dur désir de révolution, pour la révolution elle-même, non pour sa victoire -ou ce que l'on crut être sa victoire.

Lire la suite

16:08 Publié dans Histoire, Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : révolution, 14 juillet | |  Facebook | | | |

samedi, 14 juillet 2012

Ah ça ira, ça ira, ça ira...

C'est dit, on prend la Bastille... mais laquelle ?

On est le 14 juillet. Alors, c'est dit, on prend la Bastille... mais laquelle ? La Bastille, le 14 juillet 1789, fut prise alors qu'elle était vide de tout prisonnier politique -mais elle symbolisait l'absolutisme (que finançaient des banquiers genevois), elle fut pour cela défendue (par des Suisses) jusqu'au bout, et fut pour cela prise (par des lecteurs de Rousseau)... Que nous faudrait-il prendre, en ce 14 juillet 2012, pour que cette prise fasse le même bruit, après plus de deux siècles, que celle de la forteresse parisienne ? Dans cette société marchande, prendra-t-on un centre commercial ? Dans cette société du spectacle, prendra-t-on une télévision ?

Lire la suite

11:53 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : france, révolution, 14 juillet | |  Facebook | | | |

jeudi, 14 juillet 2011

Ah, ça ira, ça ira, ça ira... oui,. mais où ? et quand ?

Nous sommes le 14 juillet. Et, réflexe pavlovien de vieux gauchiste, on va évidemment vous parler, ici aussi, comme dans "Le Courrier" de ce matin, de révolution . On ne fait d'ailleurs plus, dans nos pays et nos villes qui en connurent quelques unes, qu'en parler. On pourrait vous parler d'autre chose, la date se prêtant pour nous à  bien des détours et à d'autres célébrations, mais c'est de quelque chose qui traîne dans nos armoires, dans nos histoires, dans nos familles et dans nos bibliothèques dont nous écrivons ici. Quelque chose qui a cela, et peut-être cela seul, en commun avec l'amour et avec la liberté, qu'on ne peut ni le faire ni en jouir seul.

Lire la suite

02:55 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : 14 juillet, révolution | |  Facebook | | | |