lundi, 23 mai 2016

Budget, effectifs et investissements militaires : A l'Ost, du nouveau

GSsA, armesA la mi-avril, la majorité de droite (UDC, PLR, PDC) de la commission parlementaire (Conseil national) de la Sécurité a fait un joli cadeau à notre glorieux ost fédéral : elle a voté une motion chargeant le Conseil fédéral de présenter un programme d'armement 2017 prévoyant que les fonds qui seront alloués à l'armée puissent être intégralement utilisés. Plus de "non dépensé", de soldes de crédits inutilisés, de munitions achetées et pas tirées : on dépense tout le pognon qu'on reçoit. Et tant mieux si on en reçoit plus, on pourra en claquer plus. Pas de frein aux dépenses, ni de frein à l'endettement, ni de réductions budgétaires, ni de recherche de bonis aux comptes qui tiennent. La fête, quoi. Commentaire du socialiste genevois Carlo Sommaruga : "c'est une attitude irresponsable envers les économies demandées dans les autres départements (...), une logique démentielle d'enfant gâté". Mais une logique tout de même, ajouterons-nous. A rebours de celle que ses partisans préconisent en général pour les dépenses sociales, culturelles, d'aide au développement, mais parfaitement accordée en revanche à une bonne vieille tradition  politique de ce pays. Politique, ou religieuse : celle qui honore une vache sacrée, l'armée.

Lire la suite

14:23 Publié dans Armée, défense nationale, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gssa, armes | |  Facebook | | | |

jeudi, 25 février 2016

Caserne des Vernets : ce n'est pas l'armée qui s'y accroche...


caserne.jpg

 On allait voter sur la prise en charge financière, par Genève, d'une partie du déménagement de l'armée suisse de la caserne des Vernets, sans même avoir pu lire la convention qui lie le canton à l'armée depuis 2006, ni l'accord passé six ans plus tard entre le canton et l'armée pour que le premier paie le départ de la seconde.  Le Département du capitaine Maudet (s'il est toujours capitaine et n'a pas gradé) a finalement publié sur son site internet les deux documents, en affirmant qu'il avait toujours été prêt à le faire. Admettons. Mais alors pourquoi diable a-t-il alors fallu que le Groupe pour une Suisse sans armée s'adresse au préposé à l'information du public, et menace de contester en justice le résultat de la votation de dimanche, pour que cette publication se fasse ? Les documents ont été publiés. Fort bien. Qu'est-ce qu'on en apprend ? Pas grand chose. Sauf ceci : que ce n'est pas l'armée qui s'accroche aux Vernets, mais le Conseil d'Etat genevois qui s'accroche à l'armée. "Ne me quitte pas" est une chanson splendide. Mais on nous pardonnera de préférer l'entendre par Brel plutôt que par Maudet.

Lire la suite

17:25 Publié dans Armée, défense nationale, Genève, votations | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

jeudi, 18 février 2016

Déménagement de la caserne des Vernets : On vote sur quoi, au fait ?

voterror.jpg

Dans dix jours, les Genevois et voises auront voté (entre autres) sur un "crédit d'ouvrage" de 20,869 millions de francs pour la "reconstruction d'un bâtiment de stationnement de troupe" (une caserne, quoi, en bon français) à Meyrin-Mategnin, permettant ainsi "la libération du site des Vernets pour la construction de logements" (les passages entre parenthèses sont la formulation officielle du vote). On observera donc avec une satisfaction quasi jubilante que pour nos zautorités cantonales, le départ de l'armée suisse des Vernets s'apparente à une "libération". ça tombe bien, on ne l'a jamais considéré autrement. Reste qu'il conviendrait de préciser l'enjeu du vote : l'armée, ou le logement ? L'enjeu, c'est le déménagement d'une caserne, tout de même, quoi qu'on projette de mettre à la place qu'elle occupe (on n'ose dire qu'elle "squatte") encore... Or la popularité de l'armée suisse étant ce qu'elle est à Genève, le Conseil d'Etat mène campagne pour le crédit contesté, en ne parlant que des "1500 logements" prévus aux Vernets à la place de la caserne vétuste qui y est installée...

Lire la suite

16:35 Publié dans Armée, défense nationale, Genève, votations | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | |

Déménagement de la caserne des Vernets : On vote sur quoi, au fait ?

voterror.jpg

Dans dix jours, les Genevois et voises auront voté (entre autres) sur un "crédit d'ouvrage" de 20,869 millions de francs pour la "reconstruction d'un bâtiment de stationnement de troupe" (une caserne, quoi, en bon français) à Meyrin-Mategnin, permettant ainsi "la libération du site des Vernets pour la construction de logements" (les passages entre parenthèses sont la formulation officielle du vote). On observera donc avec une satisfaction quasi jubilante que pour nos zautorités cantonales, le départ de l'armée suisse des Vernets s'apparente à une "libération". ça tombe bien, on ne l'a jamais considéré autrement. Reste qu'il conviendrait de préciser l'enjeu du vote : l'armée, ou le logement ? L'enjeu, c'est le déménagement d'une caserne, tout de même, quoi qu'on projette de mettre à la place qu'elle occupe (on n'ose dire qu'elle "squatte") encore... Or la popularité de l'armée suisse étant ce qu'elle est à Genève, le Conseil d'Etat mène campagne pour le crédit contesté, en ne parlant que des "1500 logements" prévus aux Vernets à la place de la caserne vétuste qui y est installée...

Lire la suite

16:33 Publié dans Armée, défense nationale, Genève, votations | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

mercredi, 09 décembre 2015

NON à un cadeau à l'armée...

Genève a-t-elle 21 millions à claquer pour une caserne ?

Le Groupe pour une Suisse sans armée (GSsA) ayant fait aboutir son référendum contre la loi ouvrant un crédit de 20,87 millions de francs destiné à la reconstruction d'une caserne à Meyrin-Mategnin, les citoyens et yennes sont appelés à se prononcer, le 28 février, sur ce crédit. "Ensemble à Gauche", qui a appuyé le référendum appelle à voter "non". Et le PS se prononce ce soir en Assemblée Générale. On espère que lui aussi appellera à voter "non". "Non" au financement par le canton (qui par ailleurs crie famine financière et s'apprête à voter des coupes budgétaires, des restrictions de dépenses et des exceptions au statut de son personnel) d'installations militaires fédérales, que l'armée fédérale (il n'y en a plus d'autre en Suisse depuis le Sonderbund) peut, et devrait, financer elle-même, sans se le faire offrir par un canton (qui s'était d'ailleurs prononcé pour sa suppression). Quant au prétexte invoqué pour soutenir ce crédit (la construction de logements sur l'emplacement de l'actuelle caserne des Vernets), il vaut ce que valent les prétexte, surtout quand on les a transformés en chantage : la valeur d'un écran de fumée. Parce que pour construire des logements aux Vernets, on n'a pas besoin de construire une caserne à Meyrin, et encore moins besoin de la payer à la place de l'armée : on a seulement besoin de désaffecter une caserne inutile aux Vernets. 

Lire la suite

16:29 Publié dans Armée, défense nationale, Genève | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | |

lundi, 04 mai 2015

Référendum contre un crédit de 20 millions pour une nouvelle caserne : Payer pour une armée qu'on veut abolir ?

Le Groupe pour une Suisse sans armée a lancé un référendum contre la loi ouvrant un crédit d’ouvrage de 20 869 000 F pour la reconstruction d’un bâtiment de stationnement de troupes sur le site de Meyrin-Mategnin  « contribuant à la libération du site des Vernets pour la construction de logements ». La construction de logements étant certes conditionnée par la libération de l'espace occupé par la caserne des Vernets, mais nullement par la construction d'une nouvelle caserne à Meyrin (et de deux places d'armes à Aire-La-Ville). D'autant qu'il nous paraît pour le moins contestable que l'armée suisse ait besoin d'une caserne à Genève, et plus contestable encore que Genève ait besoin d'une caserne pour une armée que la majorité des citoyennes et citoyens actifs de cette République (et de celle du Jura) voulaient abolir, et que le PSS propose toujours d'abolir (« à terme »)... Alors, on fait quoi ? Ben, , cohérents comme nous le sommes, on signe et on fait signer le référendum*, pardi !

*On peut télécharger la feuille de signatures sur http://www.gssa.ch/wp/wp-content/uploads/Formulaire-Référendum-caserne-GSsA.pdf

Lire la suite

14:37 Publié dans Armée, défense nationale, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : caserne des vernets | |  Facebook | | | |

mercredi, 05 novembre 2014

Retrouver l'inspiration d'un renouveau de l'internationalisme ? L'an prochain à Zimmerwald...

 

socialisme, internationalisme, Zimmerwald

La Jeunesse Socialiste suisse réfléchit à une commémoration du centenaire de la conférence de Zimmerwald, qui avait réuni en septembre 1915, dans la campagne bernoise, à l'inititiative de socialistes suisses et italiens, des représentants de la gauche socialiste européenne, opposée aux « unions sacrées » passées dans les Etats en guerre entre les partis socialistes et sociaux-démocrates, les partis de droite, les gouvernements et les armées au nom de la « défense nationale », deux ans après que le congrès de Bâle de l'Internationale ait solennellement proclamé que si la guerre éclatait en Europe, les partis socialistes et les syndicats y répondraient par une grève générale à l'échelle du continent. On conviendra donc que pour trouver en 2015 l'inspiration nécessaires à un renouveau de l'internationalisme et de la lutte contre les nationalismes, le centenaire de Zimmerwald vaut mieux que le demi-millénaire de Marignan...

Lire la suite

15:52 Publié dans Armée, défense nationale, Histoire, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : socialisme, internationalisme, zimmerwald | |  Facebook | | | |

jeudi, 30 octobre 2014

« 94ème cérémonie à la mémoire des soldats de Genève morts au service de la Patrie » : D'un 9 novembre l'autre...

fusil brisé.jpgOn a reçu d'on ne sait trop qui, mais signée d'un capitaine dont charitablement nous ne donnerons pas le nom, et qui se présente comme « président  » (sans nous dire de quoi), une invitation à participer à la « 94ème cérémonie à la mémoire des soldats de Genève morts au service de la Patrie », le 9 novembre au parc Mon-Repos (éternel). Bon, déjà, organiser un 9 novembre une cérémonie à la mémoire des « soldats de Genève morts pour la patrie », c'est... comment dire... audacieux, vu ce que le 9 novembre signifie à Genève. Il est vrai que cette cérémonie date de 1920, et qu'elle est une sorte d'expiation de la Grève Générale de 1918 (on avait alors accusé les grévistes d'avoir favorisé la propagation de la grippe espagnole, qui tua nombre de soldats suisses), un peu comme le Sacré-Coeur de Paris est une expiation de la Commune. Mais bon, on ne va pas demander à des sociétés militaires d'avoir une mémoire historique plus longue que la visière de leur képi. 

Lire la suite

17:18 Publié dans Armée, défense nationale, Genève | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : 9 novembre | |  Facebook | | | |

mardi, 09 septembre 2014

« Une certaine idée de l'armée suisse »

 

 

500 ans pour réfléchir, c'est assez ?
 Marignan.jpg

Ueli der Soldat se fait une certaine idée de l'armée suisse. Et il en a présenté au début du mois la facture budget stable :  (19,5 milliards sur quatre ans, le parlement en ayant demandé cinq par année) et volonté de renouveler la flotte d'avions de combat d'ici 2025, malgré le refus populaire de l'achat des « Gripen  » devant remplacer les F/A-18. Après ce refus le Conseil fédéral avait retranché 800 millions des ressources que le plan financier pour 2014 à 2016 affectait à l'armée. Du coup, le PLR, jamais à court d'une réaction intelligente, avait accusé le Conseil fédéral de « jouer le jeu » des antimilitaristes qui cherchent à « affaiblir l'armée », et le président du PDC, Christophe Darbellay, reproché au gouvernement une « concession faite à la gauche ». C'est cela, voui... L'année prochaine, on célébrera le 500ème anniversaire de la glorieuse défaite de Marignan. Qui mit fin aux vélléités, non pas de la Suisse qui n'existait pas encore en tant qu'Etat, mais à celles des Suisses en tant que bandes armées, d'aller envahir, puiller et rançonner les régions et les villes circonvoisines. 500 ans de réflexion, ça devrait suffire à un autre renoncement, non ?

Lire la suite

15:56 Publié dans Armée, défense nationale, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

lundi, 19 mai 2014

L'achat des Gripen restera un mirage...

crash.jpgHier, une rafale de refus a transformé l'achat des Gripen en mirage : le vote des Suissesses et des Suisses est clair, c'est « non » à l'achat des 22 avions de combat suédois pour l'armée de l'air helvétique. C'est d'ailleurs la seule bonne nouvelle (avec tout de même l'acceptation à Genève de l'initiative de l'AVIVO donnant au peuple le pouvoir de se prononcer sur les tarifs des transports publics) de cette journée de votations. Cet avion de combat aura donc au moins eu une utilité : celle d'un lot de consolation politique pour la gauche. Mais d'entre les « nouvelles menaces » auxquelles notre beau pays devrait parer, n'y aurait-il pas désormais pour l'armée la démocratie directe ?

Lire la suite

14:20 Publié dans Armée, défense nationale, Politique, syndicats, votations | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : gripen, avions de combat | |  Facebook | | | |