mardi, 23 février 2016

Initiative UDC de "mise en oeuvre" de l'initiative UDC (ad libitum) : Un grand coup de latte s'impose (pédagogiquement)

Parlons d'un enjeu sérieux du vote de dimanche -et donc d'autre chose que du MAH (dont on parle cependant ailleurs) : parlons de l'initiative de l'UDC pour la mise en œuvre de l'initiative de l'UDC pour l'expulsion automatique des "criminels étrangers". Parlons surtout de la nécessité de convaincre les derniers hésitants et les dernières hésitantes à balancer un grand coup de latte dans le fondement de ce texte. L'UDC a, depuis quelques années, pris l'habitude des succès sur des initiatives qui ne mériteraient que la poubelle. Les défaites en votation, elle a oublié le goût que cela avait -contrairement à nous, qui nous en repaissons avec la constance des héros romantiques. Repousser cette initiative absurde et vindicative aura ainsi une vertu pédagogique : réapprendre à ses auteurs le goût, doux-amer, de la défaite.

Lire la suite

14:02 Publié dans Suisse, votations | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : udc, mise en oeuvre | |  Facebook | | | |

lundi, 22 février 2016

Votations du 28 février : ça sera trop injuuuuuste ! Forcément...

calimero.jpgIl y a une règle, commune à tous les scrutins référendaires comme celui de dimanche prochain : on ne les perd jamais de sa faute, on les perd toujours parce qu'en face, ils sont trop gros, trop riches, trop malhonnêtes, trop nombreux, trop méchants, trop menteurs. On est jamais défait que par un complot, un mensonge, une injustice. Par une Sainte Ligue, un Front Uni, une alliance contre-nature, la coalition des media, face à quoi on est les petits, les sans-grade. A l'inverse, d'ailleurs, quand on gagne, c'est comme David  contre Goliath : contre toute logique, on a terrassé la Bête (aux noms changeants : le complot judéo-maçonnique, l'Internationale moscoutaire, la menace islamique, le néo-libéralisme). Parce qu'on est dans le camp du Vrai, du Beau, du Juste et du Bien. Par définition. Ainsi pourrait-on se doter d'un générateur automatique de communiqués d'après-votations. Pas très compliqué à concevoir : les discours sont rodés, les discoureurs aussi. Nous y compris.

Lire la suite

16:20 Publié dans Politique, votations | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

vendredi, 19 février 2016

Suppression des allégements fiscaux cantonaux aux entreprises : Rétablir l'égalité devant l'impôt...

Encore un objet soumis à votation le 28 février (on ne s'en lasse pas), et qui peine à émerger dans les débats parallèles et médiatiquement submergeants sur l'initiative udéciste de "mise en oeuvre" de l'expulsion des "criminels" étrangers (dont le crime cardinal est surtout d'être étrangers), d'une part, et la rénovation du Musée d'Art et d'Histoire de Genève (sur laquelle les étrangers peuvent d'ailleurs voter, puisque c'est un vote scrutin municipal), d'autre part : on votera donc aussi à Genève sur une initiative socialiste pour la suppression des allégements fiscaux cantonaux accordés (notamment) à des multinationales, initiative à laquelle la majorité de droite du parlement a opposé un contre-projet nébuleux ne faisant qu'inscrire dans la loi la pratique existante, alors qu'il s'agit d'y renoncer. Ne serait-ce que parce qu'elle a fait perdre près d'un milliard de ressources aux caisses publiques en dix ans, et qu'elle est contraire au bon vieux principe de l'égalité devant l'impôt.

Lire la suite

16:47 Publié dans Fiscalité, Genève, votations | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

jeudi, 18 février 2016

Déménagement de la caserne des Vernets : On vote sur quoi, au fait ?

voterror.jpg

Dans dix jours, les Genevois et voises auront voté (entre autres) sur un "crédit d'ouvrage" de 20,869 millions de francs pour la "reconstruction d'un bâtiment de stationnement de troupe" (une caserne, quoi, en bon français) à Meyrin-Mategnin, permettant ainsi "la libération du site des Vernets pour la construction de logements" (les passages entre parenthèses sont la formulation officielle du vote). On observera donc avec une satisfaction quasi jubilante que pour nos zautorités cantonales, le départ de l'armée suisse des Vernets s'apparente à une "libération". ça tombe bien, on ne l'a jamais considéré autrement. Reste qu'il conviendrait de préciser l'enjeu du vote : l'armée, ou le logement ? L'enjeu, c'est le déménagement d'une caserne, tout de même, quoi qu'on projette de mettre à la place qu'elle occupe (on n'ose dire qu'elle "squatte") encore... Or la popularité de l'armée suisse étant ce qu'elle est à Genève, le Conseil d'Etat mène campagne pour le crédit contesté, en ne parlant que des "1500 logements" prévus aux Vernets à la place de la caserne vétuste qui y est installée...

Lire la suite

16:35 Publié dans Armée, défense nationale, Genève, votations | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | |

Déménagement de la caserne des Vernets : On vote sur quoi, au fait ?

voterror.jpg

Dans dix jours, les Genevois et voises auront voté (entre autres) sur un "crédit d'ouvrage" de 20,869 millions de francs pour la "reconstruction d'un bâtiment de stationnement de troupe" (une caserne, quoi, en bon français) à Meyrin-Mategnin, permettant ainsi "la libération du site des Vernets pour la construction de logements" (les passages entre parenthèses sont la formulation officielle du vote). On observera donc avec une satisfaction quasi jubilante que pour nos zautorités cantonales, le départ de l'armée suisse des Vernets s'apparente à une "libération". ça tombe bien, on ne l'a jamais considéré autrement. Reste qu'il conviendrait de préciser l'enjeu du vote : l'armée, ou le logement ? L'enjeu, c'est le déménagement d'une caserne, tout de même, quoi qu'on projette de mettre à la place qu'elle occupe (on n'ose dire qu'elle "squatte") encore... Or la popularité de l'armée suisse étant ce qu'elle est à Genève, le Conseil d'Etat mène campagne pour le crédit contesté, en ne parlant que des "1500 logements" prévus aux Vernets à la place de la caserne vétuste qui y est installée...

Lire la suite

16:33 Publié dans Armée, défense nationale, Genève, votations | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

mercredi, 17 février 2016

Votations du 28 février : faire les poches des retraités, des invalides et des assurés-maladie ?

Ne pas oublier le plus urgent !
     

pickpocket.jpgDans le programme chargé des festivités votatoires du 28 février (12 objets à Genève -on est des privilégiés), quelques objets émergent du fatras médiatique, par des campagnes particulièrement vigoureuses. D'entre eux, celui qui suscite le débat le plus bruyant est sans nul doute la rénovation-extension du Musée d'Art et d'Histoire. Mais, outre qu'il faut avoir le privilège de résider en Ville de Genève pour pouvoir se prononcer décisivement sur cette proposition, ce débat le plus bruyant n'est ni le plus important, ni le plus symbolique, ni le plus urgent. Le plus important est certainement celui sur la délirante initiative udéciste de "mise en oeuvre" de la délirante initiative udéciste sur le envoi automatique des "criminels" étrangers. Et le plus symbolique est certainement celui sur l'initiative socialiste contre la spéculation sur les biens alimentaires... Quant au plus urgent, il est certainement la mise en votations, sur référendum de l'AVIVO, des syndicats et de la gauche, de deux "économies" que le Conseil d'Etat et la majorité du Grand Conseil entendent réaliser en faisant les poches des retraités, des invalides et des assurés-maladie.

Lire la suite

17:47 Publié dans austérité, syndicats, gauche, Genève, Politique, votations | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

vendredi, 12 février 2016

Ville de Genève : 9500 signatures contre le crétinisme budgétaire

On ne peut pas à la fois se serrer la ceinture et baisser son froc.jpg

Savoir raison rétablir

Le double référendum contre les coupes budgétaires opérées par la droite coagulée du Conseil municipal de Genève a abouti -et même largement, puisque il a obtenu 9500 signatures (encore non validées) sur chaque référendum alors qu'il en fallait 4000. En décembre dernier, la majorité de droite et d'extrême-droite du parlement municipal genevois avait pris hache et rabot et taillé, à l'aveugle, dans les subventions sociales et culturelles et les lignes de fourniture aux services et à l'administration de la Ville, alors même que le projet de budget présenté par le Conseil administratif était mieux qu'équilibré : excédentaire... Mais la droite et l'extrême-droite municipales, confrontées à un exécutif de gauche, étaient tenaillées par un intense besoin de faire savoir qu'elles existent. On le sait donc. On sait surtout à quoi se réduit, politiquement, cette existence : à un exercice imbécile qui menace de faire des dégâts bien plus importants que ce que suggèrent  les pourcentages de réduction des subventions et des allocations de ressources -la votation, en juin ou en septembre prochain,  permettra de réparer ces dégâts, et d'éviter d'en faire d'autres : pour faire boucherie, la hache est peut-être un outil utile. Pour faire menuiserie, le rabot n'est pas de trop. Pour faire de la politique culturelle et sociale, et en faire une qui réponde aux besoins croissants d'une population croissante, la raison raisonnable raisonne mieux : il ne s'agira lors du vote populaire que de la rétablir.

Lire la suite

15:30 Publié dans Genève, Politique, votations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : budget, finances publiques, subventions, référendum | |  Facebook | | | |

jeudi, 11 février 2016

"Deuxième tube" au Gothard : On peut s'en passer !

Gothard  Quel que soit le résultat du vote du 18 février, le tunnel routier du Gothard sera rénové. Parce qu'il doit l'être, en raison de son ancienneté Mais sera-t-il rénové pour 3 milliards en favorisant le trafic routier que la Suisse, ses lois et sa constitution, proclament vouloir réduire au profit du rail, ou pour la moitié de ce coût (1,4 milliards) en confirmant la priorité au rail ? Le tunnel doit être refait, mais il peut l'être sans que son doublement soit accepté, et sans que le flux de transport qui l'utilise actuellement soit interrompu : il peut être chargé en partie sur le rail (le tunnel de base du Gothard sera mis en service cette année : c'est le plus long tunnel ferroviaire d'Europe...), et passer pour une autre partie par les cols et les tunnels du Simplon et du San Bernardino... en respectant des mandats populaires réitérés en votations : celui de l'Initiative des Alpes, celui des Nouvelles transversales ferroviaires alpines, celui des refus successifs par les Uranais et les Tessinois de l'augmentation du trafic routier à travers leurs cantons...

Lire la suite

18:32 Publié dans Politique, Transports, votations | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : gothard | |  Facebook | | | |

mardi, 09 février 2016

Parce que la Suisse est ce qu'elle est...

Initiative contre la spéculation sur les denrées alimentaires : Parce que la Suisse est ce qu'elle est...
 
L'initiative de la Jeunesse Socialiste contre la spéculation sur les denrées alimentaires, soutenue par toute la gauche, ainsi que par des organisations agricoles, syndicales (comme l'USS), environnementales, d'entraide et de solidarité internationale, exige que les denrées alimentaires soient exclues des opérations spéculatives effectuées en Suisse (mais elle autorise le recours à des instruments financiers par des producteurs ou des négociants cherchant à se prémunir des aléas du marché), et que la Suisse s'engage à lutter contre la spéculation alimentaire au niveau mondial. Une exigence prétentieuse ? La Suisse n'est pas n'importe quel pays, dans le jeu financier international : elle est, dans le commerce des matières premières alimentaires, une plate-forme importante, et le lieu d'installation d'acteurs importants de ce commerce. C'est précisément parce que la Suisse est ce qu'elle est que l'initiative socialiste y est importante...

Lire la suite

15:09 Publié dans Commerce, Développement durable, Economie, votations | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | |

mercredi, 03 février 2016

Initiative UDC de soi-disant "mise en oeuvre" : A balayer (devant notre porte)

danger de tomber de haut.jpg Selon un sondage effectué le 12 janvier, l'initiative de UDC, pour (soi-disant) la "mise en oeuvre" de son initiative précédente pour l'expulsion des "criminels étrangers",  recueillerait 51 % d'avis favorables au plan national, contre 42 % d'opposants, avec seulement encore 7 % d'indécis. Tout se jouera sur la mobilisation des dernières semaines, notamment au sein de l'électorat des partis de droite qui appellent au rejet de l'initiative, mais dont une forte proportion des électeurs (38 % de l'électorat PDC, 46 % de l'électorat PLR) avait, à la date du sondage, l'intention de voter pour le texte udéciste. Il restait même, selon le sondage du 12 janvier, 12 % des Verts et 7 % des socialistes à convaincre de suivre le mot d'ordre de leurs partis respectifs et à refuser ce que la coordination genevoise contre l'exclusion et la xénophobie résume fort justement comme étant un "texte inique, mensonger, inutile et dangereux". Qu'il nous reste un peu plus de trois semaines à faire balayer. Devant notre porte, par nos concitoyens.
Campagne de "Stop Exclusion" sur https://www.facebook.com/stopex/

Lire la suite

16:34 Publié dans Genève, Immigration, Justice, votations | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

vendredi, 29 janvier 2016

Deuxième tunnel routier sous le Gothard : Le tube de trop


Gothard, NLFA, Uri, Tessin, tunnelA en croire le sondage du 12 janvier sur les intentions de vote du 28 février, le percement d'un deuxième tunnel routier sous le Gothard sera plébiscité par les citoyennes et yens, avec 64 % de soutien au moment du sondage, contre 29 % d'opposition (et 7 % d'indécis), dans un bon gros clivage gauche-droite (le "non" est majoritaire chez les Verts et les socialistes, le "oui" l'est dans les électorats de tous les partis de droite). L'argument qui semble avoir surtout convaincu les partisans du second tunnel est celui de la sécurité, suivi de celui du lien avec le Tessin (où 17 % des sondés disent toutefois s'opposer au projet, contre 76 % qui le soutiennent). Du côté des opposants, dont font partie le PS, les Verts, l'Union Syndicale et la "gauche de la gauche", c'est le risque, voire la quasi certitude, que, contrairement aux promesses des partisans (et à la constitution), le deuxième tunnel ne soit pas seulement un tunnel d'"assainissement", mais soit un tube de trop, servant à doubler la capacité d'absorption du trafic automobile (et surtout de celui des poids lourds) par l'ouvrage, quand il conviendrait au contraire de la réduire en favorisant le transport ferroviaire.

Lire la suite

16:08 Publié dans Transports, votations | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : gothard, nlfa, uri, tessin, tunnel | |  Facebook | | | |

jeudi, 28 janvier 2016

Politique culturelle genevoise : un piège est ouvert

MAH, Nouvelle Comédie, Pavillon de la danse...Un débat gratiné...

N'y a-t-il plus à Genève d'enjeu culturel, de débat sur un tel enjeu, que celui de la rénovation-extension du Musée d'Art et d'Histoire ? En tout cas, ce débat, ou ce qui en tient lieu écrase tous les autres. Ou plutôt les recouvre d'une sorte de couche gratinée, sous laquelle on se doute bien qu'il y a quelque chose, mais recouvert par les polémiques sur le projet Nouvel-Jucker -ou plutôt, le plus souvent, sur les aspects collatéraux de ce projet. Et sur son financement. Et sur la campagne du « oui ». Et sur celle du « non ». Et sur Nosferatu. Et sur Gandur. Et sur l'âge du capitaine. Alors,  bien sûr qu'il est important, le projet MAH+, parce que le MAH est important -mais bon sang !, la politique culturelle de la Ville ne s'y résume pas, même si, quelque soit le résultat du vote du 28 février, elle risque fort d'en pâtir... Un piège est grand ouvert pour toute politique culturelle digne de ce nom... Et on n'est jamais si bien piégé que par soi-même...

Lire la suite

14:02 Publié dans Culture, Genève, Politique, votations | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : mah, nouvelle comédie, pavillon de la danse... | |  Facebook | | | |

mardi, 19 janvier 2016

Jean-Claude Gandur, "Le Courrier", le MAH+...

Confusion des enjeux


Jean-Claude Gandur s'invite dans la campagne contre le projet Nouvel-Jucker d'extension du Musée d'Art et d'Histoire, projet dont il est le principal partenaire financier privé : L'homme d'affaires a déposé deux plaintes contre «Le Courrier», pour calomnie, diffamation et atteinte à l’honneur, à la suite de la parution dans le quotidien d'un dossier lui étant consacré et qui lui a fort déplu. La plainte demande au Tribunal de Première instance de condamner le Courrier à lui verser (ainsi qu'à sa fondation et sa société) 20'000 francs, avec des intérêts à 5 % (Gandur affirmant ensuite qu'il se contenterait d'un franc symbolique), soit condamné aux frais et dépens, et à une participation aux frais d'avocat. L'attaque de Gandur contre "Le Courrier" a été dénoncée par le syndicat des media, Syndicom, et par l'association professionnelle des journalistes, Impressum, comme une "attaque frontale contre la liberté de la presse et l'indépendance du journalisme" (Syndicom). Impressum s'inquiète de la tendance croissante à l'intimidation judiciaire des journalistes, de la part de personnalités publiques, et les deux organisations s'étonnent que Gandur n'ait utilisé ni son droit de réponse, ni son droit de plainte auprès du Conseil suisse de la presse, et se soit adressé directement à la Justice pénale.  Heureusement que, comme le relève Sami Kanaan, "le projet du MAH va bien au-delà du rôle de Jean-Claude Gandur dans le montage" financier, parce qu'il ne manquait plus que l'appel à la justice salvatrice de l'amour-propre pour rendre l'enjeu totalement inintelligible...

Lire la suite

14:38 Publié dans Culture, Genève, votations | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : mah, mah+, gandur | |  Facebook | | | |

lundi, 18 janvier 2016

Initiative de "mise en oeuvre" : De l'enfumage comme art politique

initiative de mise en oeuvre, UDCPour tenter de convaincre une majorité de votants dans une majorité de cantons de soutenir son initiative de "mise en oeuvre" de l'expulsion automatique des "criminels" étrangers (pour son propre électorat, aucune argumentation n'est nécessaire, il suffit de dire d'un texte qu'il est "contre les étrangers" pour que cet électorat l'approuve...), l'UDC va constamment brouiller les repères légaux, bidouiller les chiffres, dissimuler des faits et en inventer d'autres -bref, mentir comme une arracheuse de dents. Une arracheuse indigène, évidemment, et de dents importées, forcément. Son "tous ménages" de campagne est, dans ce domaine, exemplaire d'une démarche d'enfumage du bon peuple. Une démarche dont l'UDC est d'ailleurs coutumière, dont elle a fait un véritable art politique, et dont on ne peut que constater l'efficacité. Qui, déjà, disait (à raison, semble-t-il) qu'un mensonge répété devient une vérité ?

Lire la suite

17:29 Publié dans Immigration, Justice, Politique, Suisse, votations | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : initiative de mise en oeuvre, udc | |  Facebook | | | |

mardi, 23 juin 2015

MAH : Le lièvre, la tortue et la votation

Le référendum avance, le Projet social et culturel aussi

Les Verts genevois, divisés, ont décidé de ne pas soutenir le référendum lancé contre le projet de rénovation et d'extension du Musée d'Art et d'Histoire et de laisser les référendaires récolter les signatures nécessaires avant de se prononcer sur le fond, lorsque le référendum aura abouti. Seuls une coalition et un parti politiques soutiennent donc, aux côtés des défenseurs du patrimoine, ce référendum : l'UDC et « Ensemble à Gauche ». Vu les profils et les motivations légèrement contradictoires des référendaires, quelque chose nous dit qu'il va falloir attendre (en le souhaitant) l'aboutissement du référendum pour qu'un véritable débat s'engage sur le projet, et pas seulement sur ses à-côtés. On attendra donc. Notre patience est quasiment angélique... D'ailleurs, on attend aussi le fameux Projet Scientifique et Culturel qui doit nous dire à quoi va se vouer le « nouveau MAH » (le « MAH+ »). On attend. On attend la votation populaire et le projet scientifique et culturel. On attend en relisant « le livre et la tortue » On attend en espérant qu'on aura le PSC avant la votation. 
 

Lire la suite

15:58 Publié dans Culture, Genève, votations | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : mah, mah+ | |  Facebook | | | |

mardi, 16 juin 2015

Vote genevois pour la "transformation de bureaux en logements" : Enfumage et coup de semonce

On ne s'attendait pas vraiment à la gagner, la votation sur la loi facilitant la transformation, sans contrôle de leurs loyers, de bureaux en logements. Mais on ne s'attendait pas non plus à la perdre avec un écart si important, en n'ayant rassemblé dans le camp du « non  » de 42% des votants (ce qui correspond néanmoins à peu près au poids de la gauche dans ce canton). On savait que, dans l'enfumage généralisé de l'enjeu opéré par la droite, et tout particulièrement par le MCG, il allait être  difficile de faire émerger l'explication des conséquences et des intentions réelles, de la « loi Zacharias ». Dont acte : pour la première fois depuis 1962, la gauche et les organisations de locataires et d'habitants perdent une votation dont l'enjeu est le socle légal de protection des locataires. La loi acceptée par le peuple dimanche n'aura certes quasiment aucun effet sur la crise du logement mais ce « coup pour rien » s'agissant de l'offre de logements correspondant aux besoins réels n'en est pas moins un coup de semonce : la droite et ses supplétifs MCG se préparent à une salve de propositions qu'il va falloir aussi combattre par référendum. En se mobilisant un peu mieux qu'on vient de le faire...

Lire la suite

17:03 Publié dans Genève, Logement, votations | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

jeudi, 11 juin 2015

14 juin : On devrait voter sur la redevance, on votera sur la SSR....

Si vous lisez le petit menu des festivités votatoires (on dit bien un apéritif dinatoire, pourquoi pas une festivité votatoire ?) du 14 juin, au chapitre de la révision de la loi sur la radio et la télévision, vous trouverez une proposition de modifier la redevance finançant l'entreprise publique de radio et de télévision (mais aussi, désormais, d'internet), la SSR. Mais si vous suivez le débat qui s'est engagé sur cette proposition, ce n'est plus de la redevance dont il est question, mais de la SSR elle-même, de son rôle, de ses programmes, de sa taille, de son coût... Vieille histoire : depuis les années soixante, la SSR est la cible constante d'attaques de la droite patronale et politique, qui ne cesse de la dénoncer comme un nid de (suivant les époques) crypto-communistes, socialistes ou gauchistes. Un vieux débat sur une vieille dame (la SSR est née en 1931 comme seule entreprise autorisée à diffuser des programmes de radiodiffusion). Mais là, ce vieux débat sur cette vieille dame, il a quand même tout d'une nappe de brouillard : après tout, ce qui est proposé au vote, ce n'est qu'une modernisation de la redevance, pas un prononcement sur les programmes du medium public...

Lire la suite

15:05 Publié dans Médias, Politique, votations | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : ssr, rts, media publics | |  Facebook | | | |

mercredi, 10 juin 2015

Initiative pour une imposition des successions : Financer les retraites par les héritages...

Résumé du débat sur le financement de l'AVS : la droite soutient le plan du Conseiller fédéral socialiste Alain Berset, lequel Conseiller fédéral socialiste combat l'initiative syndicale et socialiste « AVS+ », que les
socialistes, forcément, soutiennent contre le plan du socialiste Alain Berset (qui propose notamment une élévation de l'âge de la retraite des femmes). Et la gauche soutient en outre l'initiative sur les successions, soumise au vote dimanche prochain, et dont le produit
serait aux deux tiers affecté au financement de l'AVS, ce qui permettrait d'éviter précisément une élévation de l'âge de la retraite^des femmes puisque l'imposition des successions telle que proposée produirait des ressources qui, pour leur part affectée à l'AVS,
couvriraient largement ce que le « plan Berset » attend d'une élévation de l'âge de la retraite des femmes... et sans doute est-ce là encore une évaluation a minima, puisque basée sur un volume global d'héritages
estimé à 40 milliards annuels alors qu'il serait en réalité de plus de 75 milliards... Financer les retraites par les héritages, cela a du 
sens, non ?

Lire la suite

17:24 Publié dans Fiscalité, Suisse, votations | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : avs, retraites, héritages, successions | |  Facebook | | | |

lundi, 08 juin 2015

« Transformation de bureaux en logements » : Une vessie pour une lanterne...

Vignette loyers.jpgSi l'enjeu de la proposition soumise au vote genevois de dimanche prochain était réellement la transformation de bureaux en logements, ce vote n'aurait sans doute pas lieu, parce qu'aucun référendum n'aurait été lancé contre la modification de la loi qu'implique la proposition. Mais il s'agit moins, pour les auteurs de celle-ci, de permettre la transformation de bureaux en logement que de permettre la transformation de la loi sur les démolitions, transformations et rénovations (LDTR) en coquille vide, et d'affaiblir à la fois les protections légales dont les locataires bénéficient, et l'organisation qui les défend, l'ASLOCA,  que le Conducator du MCG (puisque c'est le MCG qui est à la manoeuvre pour les milieux immobiliers) a déclaré vouloir « détruire ». Et si pour cela on peut à la fois se débarrasser d'objets locatifs qu'on n'arrive plus à louer, tondre les locataires en leur louant deux fois leur prix d'anciens bureaux transformés en logement, et évincer des petits commerçants et artisans de leurs locaux pour transformer ceux-ci en logements soustraits au contrôle des loyers, c'est tout (triple) bénéfice, pour les propriétaires, les régisseurs et les spéculateurs. Ceux-là même qui ont résolu de faire prendre aux locataires la vessie de la « lex Zacharias » pour une lanterne progressiste...

Lire la suite

15:39 Publié dans Genève, Logement, votations | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

jeudi, 28 mai 2015

Votation fédérale sur la redevance radio-TV : L'enjeu derrière l'enjeu...

Il n'a l'air de rien, l'enjeu du vote sur la redevance radio/TV, ce 14 juin... mais il est farci d'arrière-pensées, de vieilles rancunes contre le service public de radio et de télévision (ce « repaire de gauchistes »), d'études de marché gardées sous le coude au cas où... D'ailleurs, si la réforme proposée par le Conseil fédéral et la majorité du parlement n'était qu'une adaptation aux changements de comportement des consommateurs de media, pourquoi le bras armé patronal de l'UDC, l'USAM (Union suisse des arts et métiers) se serait-elle fendue d'un référendum ? Il se trouve que cette réforme a aussi pour objectif de maintenir en Suisse un service public médiatique fort, pluraliste et quadrilingue : des radios et des télévisions généralistes. Et que ce service public en soi, et les principes que, tant bien que mal, plus ou moins rigoureusement, il respecte (le pluralisme des opinions politiques et des contenus culturels, par exemple) tiennent depuis toujours de l'hérésie aux yeux et aux oreilles (sensibles) de la droite de la droite. D'où référendum. D'où vote populaire. D'où un enjeu qui dépasse largement celui de la redevance elle-même pour atteindre à  celui de la liberté d'expression...

Lire la suite

15:41 Publié dans Médias, Politique, votations | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |