vendredi, 27 septembre 2013

La burqa, son interdiction, son exploitation...

Le voile et les vapeurs

Interdire, parce qu'indignes et méprisantes, les vêtures discriminatoires dans lesquelles des femmes sont empaquetées, ne devrait poser de problème de conscience à personne -sinon à ceux qui somment ces femmes de se muer en fantômes, et à celles qui se rendent complices de cette sommation. Mais voilà : cette interdiction, parfaitement légitime en principe, le devient nettement moins lorsque ceux qui la prônent viennent d'horizons politiques et culturels qui cultivent le même mépris des droits des femmes que celui qu'exhibe le voile intégral... Chez ceux-là, le voile ne provoque des vapeurs que parce qu'il symbolise, pour eux, et à tort, à la fois l'islam et l'immigration.

Lire la suite

14:35 Publié dans Femmes, Politique, religion, laïcité, églises, Suisse | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : burqa, hidjab, niqab, voile islamique, islam | |  Facebook | | | |

mercredi, 25 septembre 2013

Après la victoire des saucisses à Lüscher : On s'est fait shoper...

Le peuple a tranché, comme on dit : on pourra donc s'acheter des saucisses dans les « shops » des autoroutes entre une et cinq heures du matin. Voilà, voilà... Sauf que ce vote idiot ne fait qu'en précéder d'autres que nous devront tâcher de rendre moins idiots. Parce que quoi qu'en disent, faussement modestes, les partisans de la modification de la loi sur le travail acceptée dimanche dernier par 56 % des votants, leur succès d'étape les regonfle pour la suite. Et la suite ce sont plusieurs propositions déjà acceptées par le parlement : ouverture des commerces de détail dans tout le pays de 6 heures du matin à 8 heures du soir, ouvertures dominicales partout, et travail de nuit, le dimanche et les jours fériés pour les vendeuses et les vendeurs. Un vrai projet de société tel que les aiment ceux pour qui acheter n'importe quoi, n'importe où, à n'importe quelle heure est un droit fondamental face auquel les droits des travailleurs et, surtout, des travailleuses ne sont que des accessoires gênants.

Lire la suite

16:08 Publié dans Commerce, Politique, Suisse, Travail | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : shops, nocturnes, horaires | |  Facebook | | | |

lundi, 23 septembre 2013

Les Suisses tiennent à leur armée de conscription...

Damned, encore raté !

Il a plu des décisions historiques, ce dimanche, en Suisse : les conscrits de l'armée fédérale pourront désormais aller s'acheter des saucisses à trois heures du matin sur l'autoroute. Mais seulement après s'être fait vacciner. Et au Tessin, ils devront enlever leur burqa. Mais à quelqu'enseignement les défaites peuvent être utiles : le score calamiteux de l'initiative du GSsA (sauf à Genève et dans le Jura, mais pour des raisons où l'individualisme consumériste tient sans doute plus de place que l'antimilitarisme -après tout, il n'était plus question de supprimer l'armée, mais seulement l'obligation d'y servir) devrait le, et nous, dissuader à l'avenir de tenter d'appâter les mouches militaristes modernistes avec des propositions que des antimilitaristes, précisément, ne peuvent soutenir sans incohérence.

Lire la suite

15:57 Publié dans Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : armée, service militaire, conscription, gssa | |  Facebook | | | |

mardi, 10 septembre 2013

Anniversaires socialistes et syndicaux : 1888, 1918, et maintenant ?

Samedi dernier, le Parti Socialiste Suisse célébrait ses 125 ans. Et dans cinq ans, on célébrera le centenaire de la Grève Générale de 1918, la première et la seule que la Suisse ait connue. Cette grève, historique, lancée par l'Union Syndicale Suisse et le Parti Socialiste Suisse regroupés dans le « Comité d'Olten », fut aussi fondatrice de la Suisse moderne que la révolution radicale, septante ans auparavant. Pour autant, les mérites passés ne fondent pas une légitimité politique présente -et on le voit bien avec le PLR. La question qu'il convient de se poser aujourd'hui est donc : quel « cahier de revendications », avec quels moyens pour le mettre en œuvre, peut tenir le rôle que tint celui de la Grève Générale de 1918 ?

Lire la suite

15:27 Publié dans Histoire, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ps, syndicats, grève générale | |  Facebook | | | |

mercredi, 04 septembre 2013

Jean Ziegler : Une candidature "provocatrice" ?

Faire braire et laisser braire...

A 80 berges, Jean Ziegler fait encore braire la droite : la Suisse propose sa candidature comme membre du comité consultatif du Conseil des droits de l'homme? Sans coup férir, une ONG (enfin, admettons...) très proche de la droite israélienne, "UN Watch", dénonce un "scandale", accuse Jeannot d'avoir été l'un des "principaux soutiens de Mouammar Kadhafi" (c'est Poncet qui va être jaloux...), d'avoir soutenu des dictateurs "comme Fidel Castro ou Hugo Chavez" (Chavez, dictateur ? il avait bien d'autres défauts, et sa politique aussi, mais sous sa présidence, le Venezuela n'a jamais abandonné la démocratie -ce sont ses adversaires, en revanche, qui ont tenté de le renverser par un putsch...). Et l'inévitable libéral genevois Pierre Weiss, de faire chorus (en duo avec son compère Christhihan Lüscher): le soutien de la Suisse à "cette candidature est une provocation". Didier Burkhalter en provocateur ?

Lire la suite

16:33 Publié dans Droits de l'Homme, Genève, Monde, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : ziegler, onu | |  Facebook | | | |

vendredi, 30 août 2013

Ouverture nocturne des « shops » : La guerre de la saucisse est déclarée

saucisse.jpgLe référendum contre la nouvelle loi sur les « shops » (magasins liés aux stations-service sur les autoroutes) ayant abouti, on votera, le 22 septembre, sur la modification de la loi sur le travail, autorisant les «shops» des grands axes routiers  à occuper des travailleurs le dimanche et la nuit, pour vendre tout ce qu'ils peuvent. La droite a lancé le 28 juin sa campagne avec pour slogan, hautement proclamé par le Conseiller national Christhihan Lüscher : « légaliser les saucisses à rôtir »... notez bien qu'on ne voit en effet pas pourquoi on ne légaliserait pas des saucisses, puisqu'on peut en élire. Et qu'il y a des élus pour considérer que rien n'est plus important que de pouvoir faire ses courses 24 heures sur 24, jour fériés compris, à une station-service d'autoroute, et qu'un immense besoin de salades et saucisses fraîches étreint les automobilistes sur les autoroutes suisses entre une et cinq heures du matin...

Lire la suite

17:25 Publié dans Economie, Suisse, syndicats, Travail | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : votation, magasins, shops | |  Facebook | | | |

jeudi, 29 août 2013

Abolition du service militaire obligatoire : Sous le casque à boulons, la plage ?

Le 22 septembre, premier jour de l'année (1er Vendémiaire) dans le calendrier républicain, sera-t-il le jour de l'abolition de la conscription en Suisse ? Ce jour-là, en effet, l'initiative du Groupe pour une Suisse sans Armée recevra le verdict qu'elle sollicite du peuple. On la votera, cette initiative. Sans enthousiasme, en considérant qu'elle procède d'un faux calcul (élargir le cercle des adversaires de l'armée actuelle, mais au prix de la démobilisation d'une partie des antimilitaristes) mais convaincus par la mobilisation contre elle, à l'appel d'Ueli Maurer, de tout ce que notre beau pays compte de casques à boulons. Pesant aussi sur des têtes féminines : si l'initiative du GSsA pour l'abolition de la conscription devait être acceptée, la Suisse se retrouverait "avec une armée de délinquants commandée par des abrutis", a prophétisé l'udéciste genevoise Céline Amaudruz. Prophétisé, c'est peut-être vite dit : après tout, le commandant en chef, ministre de la Défense de ce pays est le collègue de parti d'Amaudruz, Ueli der Soldat...

Lire la suite

13:24 Publié dans Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : armée, service militaire, gssa | |  Facebook | | | |

jeudi, 27 juin 2013

« Partenariat social » et droits syndicaux en Suisse : La liberté ne s'use que...


Lors d’une conférence presse en prélude à la 102e Conférence de l’Organisation internationale du Travail (OIT), les syndicats suisses ont présenté deux exemples d’"étranglement d’une grève légitime" par les employeurs :  les cas de SPAR et de La Providence, qui soulignent pour les syndicats la nécessité d'une protection des droits syndicaux, et en particulier d'une protection contre  les licenciements de militants syndicaux, pour crime, précisément, d'être militants syndicaux. Et, pire, d'avoir parfois fait grève (la grève étant pourtant un droit reconnu, même avec des pincettes, par la constitution fédérale...). La Suisse reconnaît les libertés syndicales, oui. Mais elle les reconnaît que comme on reconnaît quelqu'un ou quelque chose dont on a vaguement entendu parler.

Lire la suite

14:49 Publié dans Politique, Suisse, syndicats | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : droits syndicaux, libertés syndicales | |  Facebook | | | |

lundi, 24 juin 2013

Initiatives écoxénopobes : Le fantôme de Malthus

Par 128 voix contre 49 (celles de l'UDC), le Conseil national a balayé jeudi dernier l'initiative populaire de l'UDC «  contre l'immigration de masse ».  Après l'initiative udéciste, ce sera au tour de l'initiative «écoxénophobe»  d'« Ecopop »  d'être soumise à l'examen du parlement, puis à l'approbation du peuple. Ces deux textes, celui de l'UDC et d'Ecopop, sont de la même eau: au prétexte de lutter contre les effets nuisibles d'une croissance effrénée, elles fixent des quotas, des plafonds, des contingents à l'immigration : L'UDC et Ecopop prétendent vouloir « maîtriser la croissance » en réduisant l'immigration, qui n'est que la conséquence de la croissance... Des « décroissants »  de cette farine, le bon pasteur Malthus en chiait tous les matins.

Lire la suite

15:28 Publié dans Immigration, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : démographie, population, immigration | |  Facebook | | | |

mardi, 18 juin 2013

L'initiative 1:12 probablement soumise au vote en novembre : Un pour douze, douze pour un !

salaires, 1:12, salaire minimum, syndicatsLe syndicat Unia a lancé hier, à Zurich, sur la Paradeplatz, sa campagne de soutien à l'initiative de la Jeunesse Socialiste (soutenue également par le PS en tant que tel) « 1:12 - pour des salaires équitables». L'initiative sera probablement soumise au vote populaire le 24 novembre -la droite voulait repousser le vote le plus tard possible afin de laisser se dissiper l'« effet Minder » (acceptation de l'initiative contre les rémunérations excessives des « managers »). La coprésidente d'Unia, Vania Alleva, a exprimé le soutien du syndicat à l'initiative 1:12 visant à stopper « l'avidité de certains profiteurs » et à répartir la masse salariale « plus équitablement ». Unia a d'ailleurs présenté, en même que son soutien à l'iniotiative 1:12, une étude sur les écarts salariaux, qui indique qu'ils continuent à croître.

Lire la suite

15:10 Publié dans Economie, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : salaires, 1:12, salaire minimum, syndicats | |  Facebook | | | |

lundi, 10 juin 2013

Nouvelles restrictions du droit d'asile plébiscitées. Et ça fait trente ans que ça dure...

Les nouvelles restrictions au droit d'asile ont donc été massivement acceptées par le peuple souverain. Aucune des restrictions précédentes n'avait fait la preuve de son efficacité (le nombre de demandeurs d'asile est produit par des situations de crise et de conflits sur lesquelles la loi suisse n'a aucune prise), on est déjà à peu près certains que la dernière en date ne sera pas plus efficace que les précédentes, mais c'est ainsi dans ce pays que se mène le débat sur le droit d'asile : on constate une situation difficile, on postule qu'elle l'est parce qu'on a donné trop de droits aux requérants d'asile, on ne vérifie nullement la véracité de ce postulat, on réduit donc les droits des requérants, sans vérifier non plus l'efficacité de cette restriction, et on finit par constater qu'on est toujours dans une situation difficile, et c'est reparti pour un tour de restrictions aussi injustes et inefficaces que les précédentes. Et ça dure depuis trente ans.

Lire la suite

13:38 Publié dans Droits de l'Homme, Immigration, Politique, Solidarité, Suisse | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : asile, droit d'asile, réfugiés, déserteurs | |  Facebook | | | |

lundi, 03 juin 2013

Blanchiment de banquiers

La Suisse à plat ventre pour sauver les banques

Le Conseil fédéral soumet au parlement un projet rendant possible un accord qui ne sera communiqué qu'après le vote du parlement sur la loi qui le permet, vote que le gouvernement assortit d'une clause d'urgence excluant le référendum populaire. Il s'agit de donner une base légale à la mise en conformité des banques visées par la justice américaine à un « accord » dicté par les Etats-Unis. Si le projet est accepté par les Chambres, les autorités américaines pourront obtenir les informations qu'elles souhaitent des banques suisses (statistiques, transferts de fonds, ouverture et fermeture des comptes, noms des clients et des collaborateurs des banques liés à ces clients). On va donc, comme le dénonce le PS, « modifier notre ordre juridique pour que les banques échappent à des sanctions » après avoir organisé, aux Etats-Unis, la fraude, l'évasion, la soustraction et la dissimulation fiscales de contribuables américains. La loi suisse mise au service du blanchiment des banquiers suisses, en somme...

Lire la suite

14:28 Publié dans Economie, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : banques, secret bancaire | |  Facebook | | | |

mercredi, 29 mai 2013

1813, 1814, 1815 : commémorations en chaîne et mémoire sélective

On a reçu hier dans notre boîte à messages zélectroniques de Conseillers municipaux un communiqué et un dossier de presse nous confirmant que, du 31 décembre 2013 au 9 mai 2015, le canton, la Ville et les communes, vont à grand renfort de manifestations et festivités diverses célébrer quatre « moment clés » de l'histoire de Piogre. Quatre dates dont on se permettra ici de considérer qu'elles ne signifient  rien d'autre qu'une contre-révolution : la Restauration de l'Ancien Régime, le 31 décembre 1813 (un acte réactionnaire, au strict sens du terme), le débarquement de soldats suisses au Port Noir le 1er juin 1814 (ils avaient courageusement attendu que le risque se soit dissipé de voir les Français revenir), l'acceptation (mitigée) par la diète fédérale, le 12 septembre 2014, de l'intégration de Genève à la Suisse, et finalement l'entrée de Genève dans la Confédération helvétique le 19 mai 1815 (pas par amour de la Suisse, mais toujours par crainte de la France et de sa propension à foutre le bordel dans les pays circonvoisins).

Lire la suite

14:21 Publié dans Genève, Histoire, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : restauration, 1er juin, 31 décembre | |  Facebook | | | |

jeudi, 23 mai 2013

Révision de la loi sur l'asile : Un vieux tropisme xénophobe...

La paranoïa xénophobe en Suisse est ancienne, et fut non seulement xénophobe, mais aussi, explicitement, antisémite: en janvier 1939 (la Guerre Mondiale n'avait pas encore éclaté, mais les persécutions antisémites massives étaient déjà la règle depuis six ans), le chef de la police fédéral, Henrich Rothmund, revendiquait, tout fiérot, d'avoir (avec la Police des Etrangers) « lutté depuis vingt ans (...) contre l'augmentation de la surpopulation étrangère, et plus particulièrement contre l'enjuivement » (Verjudung) de la Suisse.  En d'autres termes, Rothmund et sa police (et donc, derrière elle, le gouvernement fédéral) avaient engagé depuis la fin de la Grande Guerre (et la défaite de l'Allemagne) la Suisse dans quelque chose qui ne saurait être qualifié autrement qu'un « antisémitisme d'Etat ».

Lire la suite

13:31 Publié dans Droits de l'Homme, Immigration, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : asile, xénophobie | |  Facebook | | | |

lundi, 13 mai 2013

Election du Conseil fédéral par le peuple : Oui, mais pas comme ça...

Les adversaires (dont le PS) de l'initiative de l'UDC pour l'élection du Conseil fédéral par le peuple tentent d'alarmer sur ses conséquences supposées, mais le Conseil fédéral n'ayant jamais été élu par le peuple, annoncer à quoi amènerait qu'il le soit ne relève que de la supputation : ni les partisans, ni les adversaires de cette proposition, ne peuvent fonder leurs annonces sur l'expérience. La seule expérience qu'on ait, c'est celle que donne l'élection populaire de tous les gouvernements cantonaux et l'élection parlementaire du gouvernement fédéral. Et ni les une, ni l'autre, ne sont exemptes de défauts. Ce n'est d'ailleurs qu'à une voix de majorité qu'en 1848 le mode parlementaire d’élection du Conseil fédéral a été préféré au mode populaire.

Lire la suite

14:02 Publié dans Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : élection du conseil fédéral, initiative, udc, conseil fédéral | |  Facebook | | | |

jeudi, 02 mai 2013

Nationalité : Suisses de souche ou de choix ?

Exit la « naturalisation facilitée », passons à la « naturalisation entravée »: la nouvelle loi sur la naturalisation ferait certes passer de douze à huit ans (ou dix ans selon le Conseil national) le minimum de résidence légale pour espérer obtenir la nationalité suisse,  mais alors que dans les douze ans requis par la loi encore en vigueur on comptabilisait toutes les années passées sous n'importe quel permis de séjour ou de résidence, on ne prend plus en compte que celles passées avec un permis C, et on y ajoute des exigences d'« intégration » (connaissance de la langue et des institutions locales) dont on aimerait bien savoir comment, et par qui, elles vont être vérifiées : va-t-on faire passer des examens de langue et de connaissance des institutions à ceux qui feront passer des examens de langue ou d'institutions? Parce qu'enfin, quels efforts avons-nous fait pour l'être, nous, « Suisses de souche », sinon celui de naître ? Sommes-nous le Comte des «noces de Figaro», et les candidats à la naturalisation sont-ils Figaro  ?

Lire la suite

14:27 Publié dans Immigration, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : naturalisation, immigration, étrangers, nationalité | |  Facebook | | | |

lundi, 29 avril 2013

Contingentement de l'immigration en Suisse de travailleurs européens : Le lac des signes

Le 1er mai, fête internationale des travailleuses et des travailleurs, entrera en vigueur en Suisse un contingentement de l'immigration de travailleuses et travailleurs européens, décidé par le Conseil fédéral, qui a activé la « clause de sauvegarde » des accord bilatéraux pour « donner un signe » aux xénophobes et europhobes (de droite et de gauche) dans la perspective de votations à risques : sur l'élargissement de la libre circulation des personnes à la Croatie, sur l'initiative de l'UDC contre « l'immigration de masse » et sur celle des écoxénophobes d'Ecopop. C'est un signe de quoi, que nous donne ainsi un gouvernement mué en sémaphore ? Qu'on nous prend tous pour des cons (disons : des canards crétins du lac des signes). Parce que le Conseil fédéral lui-même sait, et admet à demi-mot, que le contingentement qu'il a décidé ne sert à rien. Et n'est que de la bouillie pour les chats mélangée à de la poudre de perlimpinpin et servie derrière un écran de fumée.

Lire la suite

lundi, 15 avril 2013

Mesures urgentes contre l'asile : Est-on de trop pour résister ?

afficheAsile.jpgLe comité référendaire contre les mesures urgentes modifiant la loi sur l'asile a lancé le 8 avril sa campagne (on vote le 6 juin) par une conférence de presse tenue sans les socialistes, pas invités -il est vrai qu'ils n'avaient pas soutenu, pour des raisons tactiques, le référendum lors de son lancement, mais cette position était celle du parti suisse, plusieurs partis cantonaux avaient appelé à signer le référendum, et le PS suisse, qui appelle aujourd'hui à voter « non », va injecter plusieurs dizaines de milliers de francs dans la campagne). Même la Jeunesse socialiste qui, elle, avait soutenu le référendum, ne fut pas invitée pour le lancement de la campagne contre la révision de la loi qu'elle combattait... La votation s'annonce-t-elle donc si facile pour les défenseurs du droit d'asile qu'ils puissent se permettre de bouder le principal parti politique appelant à les soutenir ? C'est bô, l'optimisme...

Lire la suite

14:02 Publié dans Droits de l'Homme, Genève, Immigration, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : asile, droit d'asile | |  Facebook | | | |

vendredi, 12 avril 2013

Bas salaires, inégalités salariales : La droite s'inquiète...

La droite s'inquiéte : non pas de la persistance de bas salaires et d'inégalités salariales exorbitantes dans ce pays... mais de la sympathie que suscitent les initiatives lancées pour y répondre -l'initiative 1:12 de la Jeunesse Socialiste, et l'initiative pour un salaire minimum, de l'Union Syndicale Suisse, qui devrait être soumise au peuple l'année prochaine et que le Conseil fédéral appelle, sans surprise, à refuser.  Et s'il affirme en partager l'objectif (lutter contre la pauvreté, faire en sorte que toute personne puisse vivre dignement de la rétribution de son travail), le gouvernement nous ressort l'argument patronal classique : un salaire minimum remettrait en question le partenariat social (alors qu'il ne ferait que le cadrer, et que l'initiative demande d'encourager la conclusion de conventions collectives prévoyant un salaire minimum) et la liberté contractuelle, perturberait le marché du travail (car le travail, bonnes gens, est une marchandise...).

Lire la suite

14:39 Publié dans Economie, Politique, Suisse, syndicats | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : salaires, patronat | |  Facebook | | | |

mercredi, 03 avril 2013

On vote le 9 juin sur le droit d'asile : L'« urgence » au prix des droits ?

afficheAsile.jpgLa Conseillère fédérale Simonetta Sommaruga, pour défendre les «mesures urgentes en matière d'asile » soumise au vote populaire le 9 juin assure qu'«on ne peut pas parler de durcissement de la Loi sur l'asile. Le projet soumis en votation ne restreint pas la notion de réfugié». Non, il ne fait que restreindre la possibilité de se réfugier... Ces « mesures urgentes » ne consistent pas seulement à pouvoir ouvrir des centres d'hébergement fédéraux et à pouvoir utiliser pour cela, sans demander l'autorisation des cantons et des communes, des installations existantes : elles consistent aussi à ne plus reconnaître la désertion et l'objection de conscience comme motif suffisant d'obtention de l'asile politique et à rendre impossible le dépôt d'une demande d'asile dans les ambassades suisses... toutes mesures sur lesquelles Simonette passe comme chatte sur braises. Il est vrai que son parti (le nôtre) combat désormais les mesures qu'elle défend... « Le Conseil fédéral et le parlement veulent des procédures d'asile équitables et des décisions rapides », explique la ministre. Equitables, vraiment ?
Et rapides à quel prix ? au prix du droit d'asile ?

Lire la suite

15:17 Publié dans Droits de l'Homme, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : asile, requérants d'asile, réfugiés | |  Facebook | | | |