mardi, 29 mars 2016

Révision de la loi sur l'asile : dilemme...

asile, droit d'asile, réfugiésQue faire d'une loi qui nous déplaît, combattue par qui nous déplaît plus encore ? C'est le dilemme de la gauche suisse face à la révision de la loi sur l'asile, combattue par l'UDC, mais soutenue par les villes, les cantons, le Conseil fédéral et la majorité du parlement, coalisés pour la promouvoir.  La dernière votation fédérale sur une question liée au droit d'asile date de trois ans et s'était soldée par une lourde défaite de la gauche : en juin 2013, plus des trois quarts des votantes et tants acceptaient des mesures urgentes que nous combattions. Cette année, c'est l'UDC et ses satellites qui combattent la révision proposée. Pour deux raisons principales : l'octroi d'une assistance juridique gratuite aux requérants, et la possibilité d'exproprier des particuliers ou des communes pour créer des centres d'accueil, si la situation l'exige (une possibilité qui cependant existe déjà, et n'a encore jamais été utilisée). Dire "oui" à une loi qu'en d'autres temps nous aurions reprouvée, ou "non" comme le disent des forces qu'en ce temps nous combattons et qui nous combattent ?

Lire la suite

17:31 Publié dans Immigration, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : asile, droit d'asile, réfugiés | |  Facebook | | | |

mardi, 22 mars 2016

Plébiscite vaudois, palinodies genevoises


"RIE III" version vaudoise : Brouillard et Malice gagnent à 87 %
 
A la soviétique, à la bulgare, à la roumaine ou à l'albanaise ? Les Conseillers d'Etat vaudois Pierre-Yves Maillard et Pascal Broulis ont fait adopter par plus de 87 % des votants (avec un taux d'abstention de 65 %, il est vrai) leur réforme de l'imposition des entreprise, le volet vaudois d'une réforme fédérale sur laquelle droite et gauche joutent férocement au Parlement fédéral. Leur projet était contesté par un référendum lancé par la gauche de la gauche, et soutenu par la Jeunesse socialiste et les syndicats de la fonction publique. Elle est donc passée. Et à Genève ? Au plébiscite vaudois répondent les palinodies genevoises : des promesses de "discussions", faites par un Conseil d'Etat qui ne semble pas vouloir négocier grand chose. Mais à gauche, on a à Genève deux avantages sur nos camarades vaudois : d'abord celui de ne pas avoir à faire l'effort de lancer un référendum si le projet final ne nous convient pas, puisque dans la capitale mondiale du monde mondial le référendum est obligatoire sur les modifications des lois fiscales. Et ensuite, de ne pas avoir de Grand Chef à suivre benoîtement quand il dit où aller (
Ni Dieu, ni César, ni tribun, socialistes, sauvons-nous nous mêmes, l'impôt va changer de base, ils ne paient rien, ils paieront tout...)...

Lire la suite

14:35 Publié dans Fiscalité, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : rie iii, imposition des entreprises | |  Facebook | | | |

vendredi, 18 mars 2016

Au prétextes de quelques querelles intestines

subversionSemer des graines de désordre

Quelques péripéties dans quelques formations de gauche locales, quelques désordres dans le champ politique genevois, quelques exclusions, quelques exorcismes, peuvent à la fois égayer les encore longues soirées de fin d'hiver, et inciter à se demander à quoi rime, à quoi sert, d'être dans un parti politique (ou une coialition d'organisations politiques), et ce que nous pouvons y faire sans nous défaire de nos libertés et de nos volontés inividuelles d'agir. Semer des graines de désordre, et attendre de voir ce qui en pousse : rien n'est peut-être plus utile dans le paysage politique en lequel nous figurons. Mettez derrière ce "nous" ce que vous voulez, et qui vous voulez : peut-être n'est-ce qu'un pluriel de majesté, peut-être est-ce une connivence, peut-être est-ce une conspiration. Allez savoir...  

Lire la suite

17:07 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : subversion | |  Facebook | | | |

mardi, 15 mars 2016

Amanuel : un cas exemplaire

droit d'asileL'air pourri du temps
Il était quatre heures du matin, vendredi dernier, lorsque les policiers ont fait irruption dans le logement d'Amanuel G, de son épouse Shishay, enceinte de cinq mois, et de leurs deux petites filles, pour emmener le père, menotté, et l'expulser vers l'Italie sans lui laisser le temps de préparer ses affaires et de dire au revoir à sa famille, sans même autoriser se femme à lui parler en tigrinya, leur langue. Beautés des "renvois Dublin".
"Un renvoi inhumain et incompréhensible", dénonce le Centre social Protestant. Inhumain, certainement. Incompréhensible ? Exemplaire, plutôt : de l'air pourri du temps, en tout cas. En Allemagne, l'extrême-droite xénophobe (pardonnez le pléonasme) a fait un carton aux élections régionales...

Lire la suite

17:43 Publié dans Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : droit d'asile | |  Facebook | | | |

lundi, 14 mars 2016

Epurons en rond (et ron petit patapon)...

Cause toujours.jpgDe la discipline et de la cohérence politiques

Deux députés d'"Ensemble à Gauche" exclus des commissions du Grand Conseil pour avoir voté contre le mot d'ordre de leur groupe, une députée UDC exclue (en son  absence) de son groupe pour avoir été élue première Vice-présidente du Grand Conseil (elle en était déjà la deuxième vice-présidente) contre le candidat de son parti, trois conseillers municipaux socialistes menacés de sanctions pour avoir appelé à voter "Non" au projet de rénovation-extension du Musée d'Art et d'Histoire soutenu par le PS, une conseillère municipale d'"Ensemble à Gauche" se drapant d'un foulard pour marquer son opposition aux positions défendues par un conseiller municipal du même groupe : les parlements genevois ont au moins réussi un exercice, ces derniers jours : illustrer la difficulté de concilier la cohérence individuelle et la discipline collective. Et, au passage, de confirmer ce que l'on savait déjà : que si la discipline fait parait-il la force des armées, elle ne fait pas l'intelligence des organisations politiques. Et même pas toujours leur efficacité.

Lire la suite

15:14 Publié dans Politique, PS | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

jeudi, 10 mars 2016

La laïcité par et pour les nuls

feminisme.jpgQue voile le voile ?

Surfant sur un épisode parfaitement marginal et insignifiant (une employée de la Ville ayant porté un voile supposé "islamique" pendant son temps de travail), le PLR de la Ville de Genève a déposé au Conseil municipal, en invoquant le principe de laïcité (et sans avoir consulté le moins du monde les représentants de ce personnel, ce qui en dit plus sur la conception radelibe du "dialogue social" que sur sa compréhension du principe de laïcité) une proposition de modification du statut du personnel de la Ville, imposant à ses membres de s'abstenir de "signaler leur appartenance religieuse par des propos ou des signes extérieurs lorsqu'ils sont en contact avec le public". On souhaite bonne chance à celles et ceux qui auraient à faire appliquer cette disposition (qui n'a finalement pas été votée, la proposition ayant été renvoyée en commission après l'un de ces épisode dont nous avons à Genève le secret), voire à sanctionner ceux et celles qui ne l'auraient pas respectées : ce voile est-il un signe religieux ou social ? Porter une croix ou d'une étoile de David autour du cou, est-ce signaler son appartenance religieuse par un signe extérieur ? Et souhaiter Joyeuses Pâques, ou Joyeux Noël, signaler son appartenance religieuse par un propos ? Disons en tout cas que la laïcité, comme principe institutionnel (et désormais constitutionnel) mérite mieux que ce à quoi on est en train de la réduire... et de la voiler...
     

Lire la suite

12:35 Publié dans Femmes, Genève, Politique, religion | Lien permanent | Commentaires (54) | Tags : voile, laïcité | |  Facebook | | | |

lundi, 22 février 2016

Votations du 28 février : ça sera trop injuuuuuste ! Forcément...

calimero.jpgIl y a une règle, commune à tous les scrutins référendaires comme celui de dimanche prochain : on ne les perd jamais de sa faute, on les perd toujours parce qu'en face, ils sont trop gros, trop riches, trop malhonnêtes, trop nombreux, trop méchants, trop menteurs. On est jamais défait que par un complot, un mensonge, une injustice. Par une Sainte Ligue, un Front Uni, une alliance contre-nature, la coalition des media, face à quoi on est les petits, les sans-grade. A l'inverse, d'ailleurs, quand on gagne, c'est comme David  contre Goliath : contre toute logique, on a terrassé la Bête (aux noms changeants : le complot judéo-maçonnique, l'Internationale moscoutaire, la menace islamique, le néo-libéralisme). Parce qu'on est dans le camp du Vrai, du Beau, du Juste et du Bien. Par définition. Ainsi pourrait-on se doter d'un générateur automatique de communiqués d'après-votations. Pas très compliqué à concevoir : les discours sont rodés, les discoureurs aussi. Nous y compris.

Lire la suite

16:20 Publié dans Politique, votations | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

mercredi, 17 février 2016

Votations du 28 février : faire les poches des retraités, des invalides et des assurés-maladie ?

Ne pas oublier le plus urgent !
     

pickpocket.jpgDans le programme chargé des festivités votatoires du 28 février (12 objets à Genève -on est des privilégiés), quelques objets émergent du fatras médiatique, par des campagnes particulièrement vigoureuses. D'entre eux, celui qui suscite le débat le plus bruyant est sans nul doute la rénovation-extension du Musée d'Art et d'Histoire. Mais, outre qu'il faut avoir le privilège de résider en Ville de Genève pour pouvoir se prononcer décisivement sur cette proposition, ce débat le plus bruyant n'est ni le plus important, ni le plus symbolique, ni le plus urgent. Le plus important est certainement celui sur la délirante initiative udéciste de "mise en oeuvre" de la délirante initiative udéciste sur le envoi automatique des "criminels" étrangers. Et le plus symbolique est certainement celui sur l'initiative socialiste contre la spéculation sur les biens alimentaires... Quant au plus urgent, il est certainement la mise en votations, sur référendum de l'AVIVO, des syndicats et de la gauche, de deux "économies" que le Conseil d'Etat et la majorité du Grand Conseil entendent réaliser en faisant les poches des retraités, des invalides et des assurés-maladie.

Lire la suite

17:47 Publié dans austérité, syndicats, gauche, Genève, Politique, votations | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

mardi, 16 février 2016

Hollande et Valls : Dérive avec l'opinion

Glissements progressifs du déplaisir politique

droite-gauche.jpgEn France, Hollande et Valls semblent avoir définitivement fait leur deuil des "valeurs de la gauche" et, le nez sur les enquêtes d'opinion (et l'agenda électoral présidentiel), partant de l'hypothèse dont il font un constat, celui d'une "dérive de la société française vers la droite" dont la progression du Front National ne serait que l'un des symptômes, ont décidé d'accompagner cette évolution, de dériver avec l'opinion plutôt que ramer à contre-courant d'elle -ce que la gauche, naguère, savait faire. Résultat : plus grand chose ne les distingue d'une droite démocratique qui resterait fidèle à elle-même (on ne parle donc évidemment pas, en posant ce critère, de Sarkozy...). Or ce qui justifie et légitime une mouvement politique est bien ce qui le différencie des autres -et ce qui vaut pour un mouvement vaut pour celles et ceux qui le personnifient. Pourquoi, en en fonction de quoi, préférer Hollande à Juppé ou Valls à Bayrou ? Eux au moins ne se sont jamais fait passer pour des hommes de gauche...

Lire la suite

17:27 Publié dans France, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

vendredi, 12 février 2016

Ville de Genève : 9500 signatures contre le crétinisme budgétaire

On ne peut pas à la fois se serrer la ceinture et baisser son froc.jpg

Savoir raison rétablir

Le double référendum contre les coupes budgétaires opérées par la droite coagulée du Conseil municipal de Genève a abouti -et même largement, puisque il a obtenu 9500 signatures (encore non validées) sur chaque référendum alors qu'il en fallait 4000. En décembre dernier, la majorité de droite et d'extrême-droite du parlement municipal genevois avait pris hache et rabot et taillé, à l'aveugle, dans les subventions sociales et culturelles et les lignes de fourniture aux services et à l'administration de la Ville, alors même que le projet de budget présenté par le Conseil administratif était mieux qu'équilibré : excédentaire... Mais la droite et l'extrême-droite municipales, confrontées à un exécutif de gauche, étaient tenaillées par un intense besoin de faire savoir qu'elles existent. On le sait donc. On sait surtout à quoi se réduit, politiquement, cette existence : à un exercice imbécile qui menace de faire des dégâts bien plus importants que ce que suggèrent  les pourcentages de réduction des subventions et des allocations de ressources -la votation, en juin ou en septembre prochain,  permettra de réparer ces dégâts, et d'éviter d'en faire d'autres : pour faire boucherie, la hache est peut-être un outil utile. Pour faire menuiserie, le rabot n'est pas de trop. Pour faire de la politique culturelle et sociale, et en faire une qui réponde aux besoins croissants d'une population croissante, la raison raisonnable raisonne mieux : il ne s'agira lors du vote populaire que de la rétablir.

Lire la suite

15:30 Publié dans Genève, Politique, votations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : budget, finances publiques, subventions, référendum | |  Facebook | | | |

jeudi, 11 février 2016

"Deuxième tube" au Gothard : On peut s'en passer !

Gothard  Quel que soit le résultat du vote du 18 février, le tunnel routier du Gothard sera rénové. Parce qu'il doit l'être, en raison de son ancienneté Mais sera-t-il rénové pour 3 milliards en favorisant le trafic routier que la Suisse, ses lois et sa constitution, proclament vouloir réduire au profit du rail, ou pour la moitié de ce coût (1,4 milliards) en confirmant la priorité au rail ? Le tunnel doit être refait, mais il peut l'être sans que son doublement soit accepté, et sans que le flux de transport qui l'utilise actuellement soit interrompu : il peut être chargé en partie sur le rail (le tunnel de base du Gothard sera mis en service cette année : c'est le plus long tunnel ferroviaire d'Europe...), et passer pour une autre partie par les cols et les tunnels du Simplon et du San Bernardino... en respectant des mandats populaires réitérés en votations : celui de l'Initiative des Alpes, celui des Nouvelles transversales ferroviaires alpines, celui des refus successifs par les Uranais et les Tessinois de l'augmentation du trafic routier à travers leurs cantons...

Lire la suite

18:32 Publié dans Politique, Transports, votations | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : gothard | |  Facebook | | | |

jeudi, 04 février 2016

Taubira, la "gauche morale" et les "murmures à la jeunesse" : Cent pages utiles

Il y a deux jours est arrivé dans les librairies françaises un petit livre d'une centaine de pages. Son titre, poétique : "Murmures à la jeunesse". Son auteure : Christiane Taubira -dont le murmure, pourtant, n'est pas la forme la plus habituelle de son éloquence. Son propos ? Un peu le même que celui de Stéphane Hessel en 2010 ("Indignez-vous !). "Il faut refuser, malgré les intimidations, de capituler intellectuellement". Et on ajoutera "politiquement". Un propos qui tombe à pic, en plein débat sur la proposition du gouvernement Valls d'inscrire dans la constitution la possibilité de déchoir des binationaux de leur nationalité française (et des mononationaux des droits civiques attachés à leur unique nationalité française). Une proposition qui, en soi, pose moins de problème que l'argumentation développée pour la justifier. 

Lire la suite

17:06 Publié dans France, Politique, terrorisme | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : taubira, gauche | |  Facebook | | | |

lundi, 01 février 2016

Démission de Christiane Taubira : Hollande et Valls à poil

 
Taubira, Hollande, Valls, PS"Je quitte le gouvernement sur un désaccord majeur" (le projet d'inscrire dans la Constitution la possibilité de déchoir des Français de leur nationalité), a résumé Christiane Taubira, ministre de la Justice du gouvernement de Manuel Valls, et ultime caution de gauche de ce gouvernement, après les départs successifs des socialistes Arnaud Montebourg, Benoît Hamon et Aurélie Filipetti, et des Verts. "Je choisis d'être fidèle à moi-même, à mes engagements, mes combats, mon rapport aux autres, à nous tels que je nous comprends", a-t-elle ponctué après sa démission. Les députés de gauche l'ont ovationnée. C'est beau. Il eût peut-être mieux valu qu'ils la soutinssent tout uniment  dans sa confrontation avec les tenants du virage à droite (toute) opéré par le président de la République et son Premier ministre. Le départ de Christiane Taubira laisse politiquement Hollande et Valls à poil. Et politiquement c'est pas beau à voir.
 

Lire la suite

16:10 Publié dans France, Justice, Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : taubira, hollande, valls, ps | |  Facebook | | | |

jeudi, 28 janvier 2016

Politique culturelle genevoise : un piège est ouvert

MAH, Nouvelle Comédie, Pavillon de la danse...Un débat gratiné...

N'y a-t-il plus à Genève d'enjeu culturel, de débat sur un tel enjeu, que celui de la rénovation-extension du Musée d'Art et d'Histoire ? En tout cas, ce débat, ou ce qui en tient lieu écrase tous les autres. Ou plutôt les recouvre d'une sorte de couche gratinée, sous laquelle on se doute bien qu'il y a quelque chose, mais recouvert par les polémiques sur le projet Nouvel-Jucker -ou plutôt, le plus souvent, sur les aspects collatéraux de ce projet. Et sur son financement. Et sur la campagne du « oui ». Et sur celle du « non ». Et sur Nosferatu. Et sur Gandur. Et sur l'âge du capitaine. Alors,  bien sûr qu'il est important, le projet MAH+, parce que le MAH est important -mais bon sang !, la politique culturelle de la Ville ne s'y résume pas, même si, quelque soit le résultat du vote du 28 février, elle risque fort d'en pâtir... Un piège est grand ouvert pour toute politique culturelle digne de ce nom... Et on n'est jamais si bien piégé que par soi-même...

Lire la suite

14:02 Publié dans Culture, Genève, Politique, votations | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : mah, nouvelle comédie, pavillon de la danse... | |  Facebook | | | |

mercredi, 27 janvier 2016

Lutter contre la spéculation sur les denrées alimentaires : Première nécessité oblige

Dans le menu de goinfres qui nous est proposé pour les votations fédérales, cantonales, municipales du 28 février prochain (14 objets à Genève, par exemple : on vous laisse calculer vous-mêmes le nombre de combinaisons possibles à partir des trois mots d'ordre possible pour chacun d'entre eux -oui, non, blanc...), il y en a un qu'on aurait tort d'oublier : l'initiative socialiste (plus précisément : de la Jeunesse Socialiste) contre la spéculation sur les denrées alimentaires. Elle propose l'interdiction à tout agent financier privé ou public d'investir sur le marché des matières premières et des denrées agricoles et mandate la Confédération pour qu'elle s'engage à lutter contre une spéculation sur des biens qui, plus que tout autres, méritent d'être qualifiés de bien de "première nécessité" (celle de la survie).

Lire la suite

13:57 Publié dans Commerce, Développement durable, Monde, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : alimentation, spéculation, js | |  Facebook | | | |

vendredi, 22 janvier 2016

Budgets publics : Boîte à idées ou débat collectif ?

budgets, finances publiquesDans le cul-de-sac genevois

L'accord signé le 17 décembre entre le Conseil d'Etat et les organisations du personnel de la fonction publique, et qui a mis fin à la plus longue grève suivie dans le secteur public depuis au moins 70 ans, avait partiellement, et temporairement,  satisfait à une revendication syndicale : les quatre mesures combattues par le mouvement de la fonction publique (le passage à 42 heures de travail payées 40, le non-renouvellement des départs "naturels", la facilitation des licenciements et l'encouragement aux temps partiels) ont été suspendues. En échange de quoi les syndicats prenaient acte de l'objectif, inchangé, du Conseil d'Etat de diminuer les dépenses de 192 millions de francs, et une consultation du personnel (mais aussi de ses organisations...) devait être organisée pour faire émerger des propositions alternatives à celles du gouvernement. Celui-ci a donc annoncé hier l'ouverture de cette consultation -mais à sa manière : celle d'une "boîte à idées" déposées le cas échéant anonymement, par les membres du personnel. On cherche les idées où on peut, quand on n'en a guère ou qu'on refuse celles qu'on pourrait avoir (rétablir la charge fiscale, par exemple...). De leur côté, les syndicats organisent leur propre consultation -mais collective, celle-là, dans les secteurs et les établissements publics, et lors d'assemblées ouvertes. On s'autorisera a trouver exemplaire la confrontation de ces deux méthodes, celle, encouragée par le Conseil d'Etat, du message personnel et peut-être anonyme, et celle, organisée par les syndicats, du débat collectif. 

Lire la suite

21:54 Publié dans austérité, syndicats, gauche, Fiscalité, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : budgets, finances publiques | |  Facebook | | | |

lundi, 18 janvier 2016

Initiative de "mise en oeuvre" : De l'enfumage comme art politique

initiative de mise en oeuvre, UDCPour tenter de convaincre une majorité de votants dans une majorité de cantons de soutenir son initiative de "mise en oeuvre" de l'expulsion automatique des "criminels" étrangers (pour son propre électorat, aucune argumentation n'est nécessaire, il suffit de dire d'un texte qu'il est "contre les étrangers" pour que cet électorat l'approuve...), l'UDC va constamment brouiller les repères légaux, bidouiller les chiffres, dissimuler des faits et en inventer d'autres -bref, mentir comme une arracheuse de dents. Une arracheuse indigène, évidemment, et de dents importées, forcément. Son "tous ménages" de campagne est, dans ce domaine, exemplaire d'une démarche d'enfumage du bon peuple. Une démarche dont l'UDC est d'ailleurs coutumière, dont elle a fait un véritable art politique, et dont on ne peut que constater l'efficacité. Qui, déjà, disait (à raison, semble-t-il) qu'un mensonge répété devient une vérité ?

Lire la suite

17:29 Publié dans Immigration, Justice, Politique, Suisse, votations | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : initiative de mise en oeuvre, udc | |  Facebook | | | |

vendredi, 15 janvier 2016

Ni collabos, ni épurateurs

Autour du djihadisme et du terrorisme à prétexte religieux :

Les attentats de Paris ont remis bien de l'huile sur le feu du débat, ou de ce qui en tient lieu, sur la place de la religion en général, et de l'islam en particulier, dans nos sociétés "multiculturelles" (comme le sont toutes les sociétés, par opposition aux communautés), et sur la réponse sociale, culturelle, politique, à donner à la renaissance d'un terrorisme à prétexte religieux. On s'est dès lors retrouvés au cœur d'un échange d'excommunications réciproques, ceux qui se refusent à accorder la moindre circonstance atténuante aux terroristes (pas plus qu'à ceux qui leur en trouvent) étant renvoyés, dans le meilleur des cas, à une islamophobie aussi épuratrice que l'islamisme, en même que ceux qui cherchent, avant de tirer dans le tas, à comprendre ce qui se passe et pourquoi cela se passe, étant par la moindre des injures traités de nouveaux collabos d'un nouveau nazisme. Peut-on essayer de n'être ni collabos, ni épurateurs ?

Lire la suite

17:00 Publié dans Politique, religion, terrorisme | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : djihadisme, intégrisme, islamisme, islam | |  Facebook | | | |

jeudi, 07 janvier 2016

Affres budgétaires genevoises : ça référende sec...

Genève, janvier 2016 : La République n'a pas de budget pour 2016 (c'est le seul canton à se retrouver dans cette situation), et si la Commune en a un, il est frappé d'un double référendum de gauche (à propos, vous l'avez signé ?), lancé contre les coupes à la fois mécanistes et hasardeuses opérées par la droite coagulée dans le projet du Conseil administratif. En une heure, le 18 décembre, le Grand Conseil unanime, de l'extrême-droite à la gauche, a renvoyé le projet de budget cantonal à son expéditeur gouvernemental, non sans qu'une majorité de droite (sans le MCG, pour une fois) ait sorti de la loi le système des annuités (les augmentations salariales annuelles de la fonction publique) pour en confier la maîtrise au Conseil d'Etat et ait fait voter (avec le MCG, et contre l'avis du Conseil d'Etat) une loi de "personal stop" bloquant les embauches dans le secteur public :  "pour engager un policier, supprimez un poste d'enseignante"... Là encore, un référendum a été lancé.  Et a abouti.

Lire la suite

14:53 Publié dans austérité, syndicats, gauche, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : finances publiques, budgets publics | |  Facebook | | | |

mardi, 05 janvier 2016

Une ânerie pour en appliquer une autre : Mise en oeuvre et en abyme

Selon un sondage réalisé à la mi-décembre, une majorité de Suisses (55 %) auraient alors approuvé l'étrange initiative de l'UDC "Pour le renvoi effectif des étrangers criminels", 24,5 % la refusant et 20,5 % se disant indécis. Deux mois auparavant, ils étaient même 66 % à approuver une initiative "de mise en oeuvre" qui se résume à demander qu'une initiative précédente soit appliquée, sans passer par aucune des procédures parlementaires prévues par la constitution. Un peu comme si l'idée étant venue aux Suisses de d'inscrire dans la constitution, en votation populaire, que le terre est plate, une initiative était lancée pour ensuite aplatir la terre. Car le problème de l'initiative initiale, celle sur le renvoi des "criminels" étrangers (la définition même du mot "criminel" par l'UDC étant pour le moins hasardeuse, et ignorante des catégories légales) est qu'elle est inapplicable. Quant à l'initiative ultérieure, celle de "mise en oeuvre", elle s'attaque frontalement à toutes les institutions politiques et judiciaires garantissant la sécurité du droit et des droits : le parlement, les tribunaux, la convention européenne des droits de l'homme...  Au point qu'au sein même de l'UDC, on essaie désormais d'en minimiser les effets, contre l'évidence même de son contenu...

Lire la suite

18:04 Publié dans Justice, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : udc | |  Facebook | | | |