jeudi, 22 janvier 2015

Exercice de conjugaison d'un verbe du premier groupe à l'indicatif présent : « Je blasphème, tu blasphèmes... »

Nous lisions, dans notre quotidien préféré, samedi, que Reporters sans frontières, pour qui « la liberté d'expression n'a pas de religion » (contrairement, souvent, à sa répression) réclame l'instauration d'un « droit au blasphème ». Et nous lisons aussi ce rappel que depuis des plombes, l'Organisation de la coopération islamique tente, dans les instances de l'ONU, d'imposer un «délit de blasphème» pudiquement camouflé en délit de «diffamation des religions»... étrange formulation (mais peut-être tient-elle à une traduction maladroite) : on peut diffamer des personnes, c'est même assez courant, mais comment peut-on diffamer une idée ? et qui serait en droit de s'en estimer propriétaire pour ester en justice en son nom ?

Lire la suite

jeudi, 08 janvier 2015

« On a tué Charlie Hebdo » ? Eh bien non : « Nous sommes Charlie » !

Je suis Charlie.JPGAlbert Camus évoquait « ce droit au déshonneur dont Dostoïevski disait déjà qu'on est toujours sûr, l'offrant aux hommes, de les voir s'y ruer ». Ils furent trois à s'y ruer, hier, dans les locaux de Charlie Hebdo, abattant douze dessinateurs, journalistes, policiers...« On a tué Charlie Hebdo », beuglait après le massacre l'un des massacreurs, tout fier de son acte. Eh bien non : Des dizaines de milliers, peut-être des centaines de milliers de personnes, se sont rassemblées dans toutes les villes de France, et un peu partout en Europe (nous étions entre 500 et 1000, à Genève) pour dire « nous sommes Charlie ». Une journée de deuil national a été proclamée en France aujourd'hui, avec un hommage aux victimes du massacre. A Genève, à midi et demi, place Neuve, un rassemblement est organisé en soutien a Charlie Hebdo. Une grande marche de défense de la République et valeurs aura lieu à Paris, samedi. Et mercredi prochain, Charlie reparaîtra. On n'aura pas tué Charlie.

Lire la suite

02:27 Publié dans France, Médias, Résistance | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : terrorisme, liberté de la presse, liberté d'expression, charlie hebdo | |  Facebook | | | |

mardi, 27 mai 2014

Conseil d'administration de Naxoo : Comment faire entrer Goupil dans le poulailler ?

L'autre jour, au Conseil Municipal on devait désigner trois personnes à proposer à l'assemblée générale des actionnaires de Télégenève (Naxoo, quoi) pour représenter au Conseil d'administration de la société son actionnaire principal -la Ville de Genève- après que trois de ses représentants aient démissionné, suite au désaveu infligé par le peuple municipal à la proposition de la Ville et du Conseil d'administration de vendre les actions détenues par la Municipalité dans la société, et de les vendre à l'actionnaire minoritaire (devenant ainsi actionnaire unique), la filiale de la multinationale ricaine UPC -Cablecom. Et on a en effet désigné trois personnes à proposer à l'assemblée générale des actionnaires de Télégenève : une conseillère municipale d'« Ensemble à Gauche », un conseiller municipal MCG, et une démo-chrétienne pas conseillère municipale. Fin de l'épisode ? Ben non. Finalement, l'élue d'Ensemble à Gauche n'accepte pas son élection et son groupe ne présentera aucune candidature pour la remplacer. Comment  dès lors faire entrer Goupil dans le poulailler de Naxoo ?

Lire la suite

16:47 Publié dans Genève, Médias, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

mardi, 11 février 2014

Refus de la vente des actions municipales dans Télégenève : Merci aux idiots utiles !

siphonnage Naxoo.jpgJamais l'expression « idiots utiles » n'aura pris un sens si clair (et donc un autre sens que celui que lui donnait Lénine, lorsqu'il évoquait les braves humanistes occidentaux voyant en le régime instauré par les bolchéviks la réalisation de leurs propres rêves) que lors du vote municipal genevois de dimanche : sans ceux qui se sont offerts à nous, nous n'aurions sans doute pas réussi à obtenir 53 % des suffrages contre la proposition de vendre Naxoo à UPC Cablecom. On ne partait en effet pas gagnants dans ce vote : le référendum lancé par les syndicats n'était soutenu que par Ensemble à gauche, la Jeunesse socialiste et une frange du PS, ce qui ne fait pas une majorité, et l'appât des 57 millions que pouvait rapporter à la Ville la vente de ses actions était tentant. Il nous fallait un renfort -et nous l'eûmes. On n'oubliera donc pas de remercier chaleureusement UPC Cablecom d'avoir commencé avant le vote à se servir dans le fichier des abonnés de Naxoo, et Télégenève de l'y avoir autorisé : on ne pouvait mieux inciter les abonnés de Naxoo à envoyer paître le vendeur et l'acheteur des actions (ou à voter blanc, comme 11,4 % des votant-e-s -un record...).

Lire la suite

16:32 Publié dans Genève, Médias, Politique | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : naxoo, télégenève, upc cablecom | |  Facebook | | | |

mardi, 04 février 2014

De la galaxie à l'anoréxie Gutenberg

Une  « mobilisation citoyenne » pour  « Le Temps » ?

Lancé par le « Cercle des Amis du Temps » pour garantir « la pérennité, l'indépendance et l'exigence éditoriale » du quotidien face aux menaces que font peser sur elles la décision de ses propriétaires (Ringier et Tamedia) de s'en défaire ou de concentrer l'actionnariat sur l'un seul des deux, un Appel a été signé par plusieurs centaines de personnalité politiques, culturelles, universitaires, des milieux de la santé et du droit (« seul le milieu sportif brille par son absence, regrette le « Temps » plaide pour une reprise du journal par une entité indépendante, ce que refusent clairement les propriétaires actuels, même si les initiants de la démarche (qui, en bon anciens lecteurs du «Journal de Genève », excluent tout soutien des pouvoirs public) assurent que des financiers et mécènes romands seraient prêts à s'engager avec eux. Cet épisode illustre au moins les impasses de la presse écrite quand elle se refuse à quitter les rails du marché.

Lire la suite

14:32 Publié dans Médias | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : presse, le temps | |  Facebook | | | |

jeudi, 23 janvier 2014

Siphonnage avant privatisation totale du téléréseau genevois ? Un NON de plus en plus nécessaire

siphonnage Naxoo.jpgOn vote, en Villle de Genève, le 9 février, sur la vente des actions de la Ville dans la téléréseau municipal (Naxoo). L'acheteur potentiel de ces actions, UPC Cablecom, s'est à sa manière, lourdingue, invité dans la campagne : le fichier des clients lui a été transféré (sans que les clients aient été consultés sur ce transfert), et Cablecom rapatrie chez elle des milliers de clients Naxoo avant même que l'on sache si elle sera ou non l'actionnaire unique. Rapatriement d'ailleurs assez foireux.  On devrait remercier ces chauds partisans de la proposition de privatisation totale de l'actionnariat de Naxoo : en siphonnant Naxoo avant même que le peuple leur en ait donné l'autorisation, ils contribuent à rendre nécessaire, le 9 février prochain, un NON à cette autorisation. Et à leurs pratiques.

Lire la suite

16:35 Publié dans Genève, Médias | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : naxoo, télégenève, upc cablecom | |  Facebook | | | |

mercredi, 04 décembre 2013

Vente de Télégenève (Naxoo) : C'est toujours NON !

Les Verts et le Parti socialiste appellent à soutenir, lors de la votation municipale du 9 février prochain, la proposition du Conseil administratif de la Ville de Genève de vendre à la filiale suisse de la multinationale UPC Cablecom le paquet majoritaire d'actions détenue par la municipalité dans la société de téléréseau Télégenève (Naxoo). Ce soutien s'explique par l'addition du légitimisme politique  (la proposition est celle de «notre Conseil administratif »), du pragmatisme (ne pas vendre serait provoquer une situation pire que vendre) et d'un calcul financier basique (57 millions, c'est bon à prendre quand on a de gros investissements à financer, et des prestations à la population menacées de coupes budgéltaires). C'est aussi sans surprise que, minoritaire et cultivant avec amour ce statut finalement confortable, on appellera ici, une fois de plus, à refuser cette vente.  Parce qu'on est d'un naturel obstiné et que les raisons qui ont conduit une partie du groupe socialiste au Conseil Municipal à refuser (ou à ne pas accepter, en s'abstenant) la vente de Naxoo à Cablecom nous paraissent toujours s'imposer, quelques «mesures d'accompagnement» qu'on ait pu négocier depuis.

Lire la suite

03:14 Publié dans Genève, Médias, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

mardi, 03 décembre 2013

Ringier et Tamedia veulent le vendre : Un Temps à perdre ?

Les groupes de presse Ringier et Tamedia, propriétaires ensemble du « Temps », ont annoncé leur intention de vendre leur participation dans le « quotidien de référence » romand. Tamedia et Ringier l'assurent : ils vendent parce qu'un actionnariat majoritaire (aucun des deux ne l'est à lui seul actuellement) « serait plus à même de prendre les meilleures décisions pour la pérennité et le développement du titre ». Air connu : on vend, mais c'est pour sauver. C'est comme pour les actions de la Ville de Genève dans Naxoo, quoi. D'ailleurs, si Tamedia et Ringier ne trouvent pas d'acheteur « crédible , conscient de l'importance que revêt ce quotidien pour la Suisse romande »,  ils envisagent de se « vendre les actions parmi », de l'un à l'autre. Cela dit, indépendamment du destin du « Temps », l'épisode peut susciter quelque début de réflexion sur celui de la  presse écrite (puisqu'il paraît qu'il en est une autre...).

Lire la suite

13:45 Publié dans Médias | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

mercredi, 20 novembre 2013

Vente de Naxoo ä Cablecom : le référendum provoque un « plan social »...

Peut (beaucoup) mieux faire...

Nous avions soutenu le référendum lancé contre la décision du Conseil Municipal de la Ville de Genève d'accepter la vente des actions détenues par la Ville dans le réseau Télégenève SA (Naxoo) à UPC Cablecomm. Nous refusions et refusons toujours,  l'autorisation donnée à UPC Cablecom de licencier jusqu'à 10% des employés de Naxoo par année pendant 5 ans, ainsi que la liberté totale de licencier après ce délai. Nous dénoncions également le refus d'UPC Cablecom de signer toute convention collective de travail. Ces jours, un accord passé entre l'acheteur (UPC Cablecom), le vendeur (la Ville de Genève), le personnel et la société Télégenève, semble répondre à quelques unes (quelques unes, seulement) des raisons que nous avions de soutenir le référendum lancé contre la vente de Naxoo. Le référendum n'est d'ailleurs certainement pas pour rien dans la signature de l'accord - mais un accord encore insuffisant pour nous convaincre d'accepter la vente des actions municipales dans le téléréseau municipal. 

Lire la suite

14:17 Publié dans Genève, Médias, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : naxoo, télégenève, upc cablecom | |  Facebook | | | |

lundi, 30 septembre 2013

Etude sur la qualité des media suisses : La médiocrité gagne la presse


Selon une étude de l'Université de Zurich la qualité des media (écrits, électroniques ou audiovisuels) serait en baisse en Suisse, et en Romandie plus encore qu'en Alémanie. En cause : un nivellement pas le bas, imposé notamment par la presse gratuite (sa part de marché est passée de 12 à 35% entre 2001 et 2012, pendant que celle des quotidiens généralistes reculait de 57 à 39 %), et la concentration de la presse écrite (entre les mains de Tamedia). Constats : raréfaction des reportages, appauvrissement des mises en perspectives. L'étude fait amèrement jaser dans les journaux concentrés, qui en contestent les conclusions (évidemment, personne n'apprécie de se voir traité de médiocre...), et le secrétaire général de l'association des media privés romands, « Presse Suisse », y voit le spectre de la collectivisation poindre le bout de son drap -la même chanson nous avait été chantée fin juillet, lorsque le PS avait proposé un soutien direct aux media, à certaines conditions qualitatives. Qui ne font peut-être peur précisément parce qu'elles ne sont pas "idéologiques", mais "qualitatives"...

Lire la suite

14:44 Publié dans Médias, Suisse | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : presse, manifeste xxi | |  Facebook | | | |

dimanche, 14 juillet 2013

Naxoo : La Ville pète un cable ? signez le référendum !

On avoue : il doit bien y avoir quelque part, tapi au tréfonds de notre âme noire, une once de sadisme, à vous entretenir d'un référendum municipal en plein mois de juillet, alors que nous, on était en extase stendhalienne devant un Botticelli dans l'ombre des Offices florentins. Mais bon, vous savez ce que c'est, grattez l'esthète vacancier, vous trouverez le militant. Ou ce que la beauté florentine en aura laissé. Et puis, de Naxoo, on vous en a déjà causé en long, en large et en travers, vous savez de quoi il retourne, il n'est plus que l'heure de poser votre griffe sur une liste de signatures pour un référendum dont vous connaissez les motivations et l'urgence. Quoique... peut-être est-il utile de vous les rappeler ?  Mais non, c'est pas une obsession. Juste un enjeu...
Téléchargez une liste de signature (http://www.fichier-pdf.fr/2013/07/04/referendumnaxoogs/), signez-là, en renvoyez-la avant fin août.

 

Bandeau Naxoo.jpg


Lire la suite

14:45 Publié dans Genève, Médias, Politique | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | | |

mercredi, 26 juin 2013

3ème débat sur le vente de Naxoo : le référendum !

manif Naxoo.jpgAprès l'accord du Conseil Municipal de Genève de vendre les actions de la Ville dans Naxoo : 3ème débat  :  le référendum !

Conseil Municipal de la Ville de Genève, mardi après-midi :  débat sur la vente des actions de la Ville dans le réseau de télé par câble Naxoo  : Le PLR proteste de son attachement au service public, le PS refuse de poser les droits des travailleurs comme préalable à la vente d'un actionnariat public et la « gauche de la gauche » ovationne un fasciste...C'était le moment qu'il se termine, ce débat, dans ce parlement, la nausée nous guettait. Et comme troisième débat, maintenant, le seul qui vaille : le référendum, lancé par le syndicat Syndicom. Dès qu'on dispose des listes de signatures, on vous les envoie. A vos crayons !

Lire la suite

04:17 Publié dans Genève, Médias, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : naxoo, télégenève, upc cablecom | |  Facebook | | | |

vendredi, 24 mai 2013

Vente des actions Naxoo de la Ville de Genève : Au moins offrant...

Le Conseil administratif de la Ville de Genève (sauf le Maire...) propose au Conseil municipal de ratifier un accord conclu avec la société UPC-Cablecom pour la reprise par celle-ci des actions de la Ville dans l'opérateur de téléréseau Naxoo (Télégenève), dont Cablecom est déjà actionnaire minoritaire et qu'elle attend depuis des années de pouvoir se goinfrer. Grâce à une convention d'actionnariat donnant à l'actionnaire minoritaire un pouvoir exorbitant, Cablecom dispose d'un droit de préemption sur les actions de la Ville si celle-ci souhaite les vendre. C'est ce droit que Cablecom veut exercer -mais la vente n'est pas encore autorisée par le Conseil Municipal, et si elle devait l'être, elle serait soumise à référendum. Une occasion de se demander si la vente d'un réseau de communication majoritairement en mains publiques à une société privée n'est pas, forcément, une vente au moins offrant -non du point de vue financier, mais de celui du pluralisme des sources et moyens d'information...

Lire la suite

14:37 Publié dans Genève, Médias, Politique | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : naxoo, télégenève, upc cablecom, cablecom | |  Facebook | | | |

vendredi, 01 février 2013

Elle court, elle court, la rumeur

Mais kibèzki ?

C'est le plus vieux medium du monde. Pas le plus courageux, mais le plus économique. Le plus efficace, aussi, puisque le moins contrôlable, et le seul qui évite à l'émetteur d'une « information » d'avoir à l'assumer, et à rendre compte de sa véracité. Vous pouvez tout faire passer par une rumeur. Tout et n'importe quoi  le vrai comme le faux, l'absurde, l'injurieux. Le moralisateur hypocrite salive en cancanant, l'envieux prend ses marques en dévalorisant. La rumeur précède l'information. En la dévaluant par avance. Elle accompagne la politique. En la réduisant à ce qu'elle a de pire, et de plus vide. On ne se demande pas qui propose quoi, on veut savoir qui couche avec qui. La politique pour les nuls, en somme.

Lire la suite

15:26 Publié dans Genève, Médias, Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : rumeur | |  Facebook | | | |

vendredi, 08 juin 2012

Vers une initiative populaire visant à « garantir la pluralité de la presse » ?

Pas de politique sans presse politique !

Une commission du Parti socialiste suisse planche paraît-il sur une éventuelle initiative populaire visant à  «garantir la pluralité de la presse», face aux monopoles qui, dans plusieurs régions, se sont installés dans la presse quotidienne. Le sujet est piégeux : si on n'inclut pas les media audiovisuels (la SSR et les télés et radios privées) et électroniques (internet) dans une réflexion politique sur les media, celle-ci risque fort de ne répondre qu'aux angoisses posthumes de Thophraste Renaudot. Surtout s'agissant de la presse politique, et d'entre elle, de la presse de gauche. Qu'en reste-t-il, et quelle volonté susbiste de la maintenir ou de la faire renaître ?

Lire la suite

14:17 Publié dans Médias | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : presse, journaux, politique | |  Facebook | | | |

lundi, 30 avril 2012

La Ville de Genève va-t-elle vendre son réseau câblé à une société privée ?

De la friture dans le tuyau

Le Conseil administratif de la Ville de Genève (sauf Rémy Pagani, qui a fait savoir qu'il n'était pas d'accord, ce qui lui a valu les remontrances de ses collègues) propose au Conseil Municipal de l'autoriser à vendre au plus offrant (peut-être à la multinationale UPC Cablecom, déjà actionnaire minoritaire de Naxoo depuis 2006, et y disposant d'un véritable droit de veto, pour ne pas dire de blocage), les 51,1 % d'actions que possède la commune dans la société Télégenève, c'est-à-dire Naxoo, le réseau câblé qui dessert les 83'000 foyers de la Ville et 70'000 autres dans le reste du canton. La Municipalité (de gauche) de Genève a certainement d'excellentes raisons techniques, empiriques, pragmatiques, pour déposer ce qui est en fait une proposition de privatisation. Mais la question de la propriété de ce tuyau qu'est un téléréseau se pose en les termes d'un choix de principe : qu'est-ce qui doit être en mains publiques, qu'est-ce qui peut être laissé (ou remis) en mains privées ? Et est-il judicieux de se défaire d'un réseau de communication quand on sait que l'importance de ces réseaux, et donc de leur propriété, et donc de leur contrôle politique, ne va cesser de s'accroître ?

Lire la suite

15:23 Publié dans Médias | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : genève, naxoo, télégenève, upc cablecom, communication, télévision | |  Facebook | | | |

lundi, 05 mars 2012

8oo fois "CauseS touSjours"...

Garder la gueule ouverte !

On aurait pu attendre un chiffre encore plus rond, le millième numéro, pour nous auto-congratuler, mais dans la morosité politique ambiante, on n'a pas eu la patience : voilà donc le 800e numéro de «  CauseS TouSjours ». Et on est encore tout ébahi, à la fois d'avoir réussi à pondre autant, et d'avoir même réussi à être lu. Sur écran ou sur papier, en pdf ou sur l'un ou l'autre des blogs où nous déversons notre prose quelques heures après l'avoir expédiée, matutinalement, à quelques centaines de destinataires résignés à ce que nous encombrions leur boîte aux lettres électronique. En cela, nous sommes bien « genevois » (ou grecs...), conformes à l'image que la blochérienne « Weltwoche » de la semaine dernière donnait des Welches, et qui après tout  nous a fait si grand plaisir : Ach ! touchours la keule ouferte !

Lire la suite

13:25 Publié dans Médias | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : presse, genève, blogs | |  Facebook | | | |

jeudi, 21 juillet 2011

Le medium, c'est le massage

Dans la longue histoire des moyens de communication entre les humains jamais une innovation technologique n'a annihilé les technologies antérieure, et toujours s'y est-elle ajoutée. Certes, les modes spécifiques anciens de production et de diffusion de l'information ont été déplacés des lieux de production vers les musées -mais si on n'utilise plus de tablettes de cire pour écrire on écrit toujours, et si on n'utilise plus de linotype dans les imprimeries, on imprime toujours ; si on ne filme plus avec des caméras manuelles on filme toujours et si on ne projette plus avec les projecteurs des frères Lumière on diffuse toujours des images animées et enregistrées. L'Internet s'ajoute à l'édition, à la radio, au cinéma, à la télévision -il ne les supprime pas. Mais y dit-on autre chose que ce que l'on disait sans lui ? Le medium, c'est le massage...

Lire la suite

14:42 Publié dans Médias | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : communication, internet | |  Facebook | | | |

lundi, 24 janvier 2011

Courrier A, courrier B, Courrier F, A, C...

La Poste, en entreprise soucieuse non de la qualité et de l'utilité de ses prestations mais de l'équilibre de ses comptes, envisage donc de priver l'unique quotidien romand de gauche, et l'unique quotidien indépendant genevois ( « Cause toujours » mis à part), « Le Courrier », de l'aide indirecte (des tarifs d'expédition préférentiels) que l'ex-service public devenu une entreprise commerciale en mains publiques est, encore (mais pour combien de temps) tenu d'assurer. Prétexte ultime (après avoir tenté de prétendre que  « Le Courrier » n'est pas un quotidien « généraliste ») : cette aide est apportée aux quotidiens régionaux ou locaux, et La Poste a décrété que « Le Courrier » n'en était pas un, la preuve, il se qualifie de quotidien « suisse »  sur son site internet... le prétexte vaut ce que valent désormais les mots « service public » pour La Poste, dont  la décision, si elle se confirme, condamnera « Le Courrier » à assumer un surcoût de 325'000 francs pour sa diffusion. C'est le dixième de son budget. Pour La Poste, 325'000 francs, c'est rien, une paille, une bulle d'écume, mais pour le quotidien genevois, cette paille, c'est le prix de la survie.

LeCourrier.jpg

Lire la suite

14:03 Publié dans Médias | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le courrier, la poste, presse, genève | |  Facebook | | | |

mardi, 19 octobre 2010

Communiquons, il en restera peut-être quelque chose

A quoi sert l'exercice auquel nous nous livrons ici ?

Autorisons-nous une petite respiration, en nous demandant à quoi sert, ou à quoi rime, ce que nous faisons en  «  communiquant » nos états d'âme par cette feuille, sur un  « blog » ou sur quelque  « réseau social »  genre Facebook ? A nous donner à nous-même l'impression d'exister socialement, sans doute. Mais pour le reste, nous n'avons guère qu'une certitude : nous ne faisons rien de neuf, si nous le faisons par des moyens neufs : dans la longue histoire des moyens de communication entre les hommes, jamais une innovation technologique n'a annihilé les technologies antérieure, et toujours s'y est-elle ajoutée. Si on n'utilise plus de tablettes de cire pour écrire, on écrit toujours; si on n'utilise plus de linotype, on imprime toujours; si on ne filme plus avec des caméras manuelles, on filme toujours et si on ne projette plus avec les projecteurs des frères Lumière, on diffuse toujours des images animées et enregistrées. L'Internet s'ajoute à l'édition, à la radio, au cinéma, à la télévision -il ne les supprime pas. Le bombardement de vacuité auquel est soumis le « public » se fait par lui comme il se faisait par l'imprimerie : pour ce pilonnage, la couleuvrine moyenâgeuse convient aussi bien que le bombardier furtif -on en recevra toujours la même merde. Là s'illustre la formidable illusion de Mac Luhan : un nouveau medium ne suscite pas un nouveau message. Il peut  seulement, comme ceux qui le précédèrent, porter un message qu'il n'était pas destiné à porter : Gutenberg « invente » l'imprimerie moderne pour diffuser la Bible, mais l'imprimerie diffusera aussi l'Encyclopédie, Sade et Artaud. Nous ne visons pas si haut -mais nous visons dans la même direction : toujours à côté de la cible désignée.

Lire la suite

14:19 Publié dans Médias | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |