mercredi, 28 août 2013

Quand les TPG trimballent le MCG : Copropagande...

Si on a bien compris les conditions de la campagne électorale genevoise, quand « Ensemble à gauche » joue au tram pour revendiquer le rétablissement des lignes 13 et 16, elle reçoit une contravention, et quand le MCG salope les trams pour revendiquer le retour de la loi du lynch, il reçoit des électeurs ? Nos trams genevois sont en effet désormais affublés de placards du MCG, dans le style habituel de la Lega Ginevrina : «flinguons la délinquance», « Tolérance zéro », haro sur les mendiants, les « prisons luxueuses » -celles où on vous accorde à Genève le privilège de vous entasser à six 23 heures sur 24 dans des cellules prévues pour deux... la routine, quoi...

Lire la suite

17:05 Publié dans Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : élections | |  Facebook | | | |

jeudi, 01 août 2013

Des voiles et des vapeurs

L'interdiction du « voile islamique » à l'école : voilà que ce « marronnier » politique nous fleurit en plein été. On n’épiloguera pas sur la coïncidence de cette proposition, faite à Genève par le PLR Pierre Weiss, et d'une campagne électorale, et on reprendra l' excellent résumé qu'en fait Charles Beer : faire « de l'école et de ses élèves un terrain de jeu politique pour régler les questions d'occupation de l'espace identitaire entre la droite et l'extrême-droite ». Le voile donne des vapeurs estivales à la droite, et la laïcité, là-dedans ? La quoi ? La laïcité ? ça se fait encore, ce vieux truc de radesoques toulousains ?

Lire la suite

01:36 Publié dans Genève, religion | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : laïcité, voile, islam | |  Facebook | | | |

dimanche, 14 juillet 2013

Naxoo : La Ville pète un cable ? signez le référendum !

On avoue : il doit bien y avoir quelque part, tapi au tréfonds de notre âme noire, une once de sadisme, à vous entretenir d'un référendum municipal en plein mois de juillet, alors que nous, on était en extase stendhalienne devant un Botticelli dans l'ombre des Offices florentins. Mais bon, vous savez ce que c'est, grattez l'esthète vacancier, vous trouverez le militant. Ou ce que la beauté florentine en aura laissé. Et puis, de Naxoo, on vous en a déjà causé en long, en large et en travers, vous savez de quoi il retourne, il n'est plus que l'heure de poser votre griffe sur une liste de signatures pour un référendum dont vous connaissez les motivations et l'urgence. Quoique... peut-être est-il utile de vous les rappeler ?  Mais non, c'est pas une obsession. Juste un enjeu...
Téléchargez une liste de signature (http://www.fichier-pdf.fr/2013/07/04/referendumnaxoogs/), signez-là, en renvoyez-la avant fin août.

 

Bandeau Naxoo.jpg


Lire la suite

14:45 Publié dans Genève, Médias, Politique | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | | |

mercredi, 26 juin 2013

3ème débat sur le vente de Naxoo : le référendum !

manif Naxoo.jpgAprès l'accord du Conseil Municipal de Genève de vendre les actions de la Ville dans Naxoo : 3ème débat  :  le référendum !

Conseil Municipal de la Ville de Genève, mardi après-midi :  débat sur la vente des actions de la Ville dans le réseau de télé par câble Naxoo  : Le PLR proteste de son attachement au service public, le PS refuse de poser les droits des travailleurs comme préalable à la vente d'un actionnariat public et la « gauche de la gauche » ovationne un fasciste...C'était le moment qu'il se termine, ce débat, dans ce parlement, la nausée nous guettait. Et comme troisième débat, maintenant, le seul qui vaille : le référendum, lancé par le syndicat Syndicom. Dès qu'on dispose des listes de signatures, on vous les envoie. A vos crayons !

Lire la suite

04:17 Publié dans Genève, Médias, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : naxoo, télégenève, upc cablecom | |  Facebook | | | |

vendredi, 21 juin 2013

Encore Naxoo ? ben ouais, encore Naxoo...

On se doute bien que le sujet ne passionne pas vraiment les masses laborieuses, et que la plupart de nos (rares) lectrices et lecteurs n'y accordent qu'une attention distraite, voire impalpable, mais comme il nous tient pour le moment à cœur, et que notre égocentrisme foncier, quasiment stirnérien, nous fait préférer ce qui nous tient à cœur à ce qui vous intéresse, nous remettons le couvert sur Naxoo : Or donc, le groupe socialiste au Conseil Municipal de la Ville de Genève a décidé hier soir de soutenir la proposition de la commission des finances et du Conseil Administratif,  d'autoriser ce dernier à vendre à la multinationale UPC-Cablecom les actions que la Ville détient dans le téléréseau Naxoo-022 Télégenève, et de les vendre sans autres conditions que celles du contrat de vente prévu. Cela étant, cette position n'est que celle de la majorité du groupe socialiste : plusieurs élu-e-s voteront contre cette autorisation de vente, et soutiendront un amendement proposant de  soumettre l'autorisation de vente à la condition impérative, et préalable à la vente, d'un accord entre la Ville de Genève, Naxoo, Cablecom et le syndicat Syndicom.

Lire la suite

07:11 Publié dans Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : naxoo, télégenève, upc cablecom | |  Facebook | | | |

vendredi, 14 juin 2013

Naxoo : Tuyau à vendre au moins offrant ?

Comme nul à Piogre n'est censé l'ignorer, le Conseil administratif de la Ville de Genève propose au Conseil municipal, qui se prononcera dans deux semaines, de ratifier un accord conclu avec la société UPC-Cablecom pour la reprise par celle-ci des actions de la Ville dans l'opérateur de téléréseau Naxoo (Télégenève), dont Cablecom est déjà actionnaire minoritaire et qu'elle attend depuis des années de pouvoir se goinfrer. Grâce à une convention d'actionnariat donnant à l'actionnaire minoritaire un pouvoir exorbitant, dont celui de bloquer tout développement de Naxoo, Cablecom dispose d'un droit de préemption sur les actions de la Ville si celle-ci souhaite les vendre. C'est ce droit que Cablecom veut exercer -mais la vente doit être autorisée par le Conseil Municipal, et si elle devait l'être elle serait soumise à référendum. Une occasion de se demander si la vente d'un réseau de communication majoritairement en mains publiques à une société privée n'est pas, forcément, une vente au moins offrant -non du point de vue financier, mais du point de vue politique -et, puisque des emplois sont en jeu, du point de vue social.

Lire la suite

14:03 Publié dans Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : naxoo, cablecom, upc cablecom, syndicom | |  Facebook | | | |

jeudi, 13 juin 2013

Elle est née, la nouvelle constitution genevoise...

Le changement,  c'est pas maintenant...

Depuis le 1er juin, Genève a une nouvelle constitution, mollement acceptée le 14 octobre dernier par la petite part du peuple qui consentit à choisir entre le texte proposé par l'Assemblée constituante et le texte alors en vigueur. Ou pour, comme nous le suggérions, voter blanc, l'ancienne et la nouvelle constitution, ne méritant ni l'une, ni l'autre, notre soutien.  Cette nouvelle constitution,  il faudra attendre encore cinq ans pour qu'elle puisse déployer ses effets, même si les Verts la proclament déjà  « la Constitution la plus écologiste de Suisse » (en oubliant au passage qu'elle a repris de l'ancienne charte la proclamation absurde de la  « liberté de choix du mode de transport »...), et on ne sait même pas quel ordre de priorités le Conseil d'Etat, chargé de la traduire en projets de lois, va donner à ce chantier qui va occuper pendant toute une législature le Grand Conseil élu cet automne, et qui devra adapter 287 lois et 448 règlements à la nouvelle donne constitutionnelle, quelques référendums n'étant pas exclus si les modifications proposées sont contestées.

Lire la suite

15:35 Publié dans Genève, politique, constitution, JS, constituante | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

mercredi, 12 juin 2013

Politique genevoise des transports : Célafotakunzler et pis voilà !

accidentCGTE.jpgSe déplacer à Genève tient soit du sport à risque (si on est piéton ou cycliste), soit de la grande migration des bancs de sardines (si on est usager des transports publics), soit de la transhumance ovine (si on est automobiliste). Qui est coupable de cette situation ? A question simple, réponse simple : les majorités politiques qui depuis des décennies entravent, freinent ou sabotent le changement de politique des transports n'y sont pour rien. Ni celles qui ont supprimé les lignes de trams dans les années cinquante et soixante. Ni celles qui prétendent soumettre le développement des transports publics à la création de nouvelles routes. La crise des transports à Genève n'a qu'une, et une seule, responsable : la conseillère d'Etat Michelle Künzler. D'ailleurs, c'est simple : si Michelle Künzler n'est pas réélue cet automne, tout s'éclaircira : le ciel, la circulation, les parkings, les transports publics. Tout. Michelle Künzler, c'est pas une conseillère d'Etat, c'est une démiurge. Ou la Gorgone. Ou la Méduse. Quand cet être nous manquera, tout sera repeuplé...

Lire la suite

13:42 Publié dans Genève, Politique, Transports | Lien permanent | Commentaires (18) | Tags : tpg | |  Facebook | | | |

mardi, 11 juin 2013

Police municipale genevoise : Osons un retour aux vraies valeurs !

Morgenstern2k71227.jpgLes policiers municipaux genevois peuvent, depuis le 1er janvier 2010, procéder à des contrôles, des fouilles corporelles, des interpellations et des éloignements d'un lieu donné. En revanche, ils ne porteront pas d'armes à feu (mais un « bâton tactique » -le joli nom de la matraque) et éventuellement un gilet pare-balles. Pour les consoler, on vient de leur donner le droit d'arrêter les personnes en séjour illégal. A défaut d'armes, les policiers municipaux viennent donc de recevoir des attributions de « police des étrangers », comme on disait dans le temps. Mais ils réclament toujours de pouvoir être armés, d'avoir des feux bleus sur leurs voitures, bref, d'être des vrais policiers comme on voit dans les séries à la télé. Nous ne pouvions pas ne pas prendre part à ce débat  -mais nous le ferons à notre manière : par un retour aux bonnes et vraies valeurs de la (petite) Genève éternelle.

Lire la suite

15:43 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

vendredi, 07 juin 2013

Abolition du forfait fiscal : Que Genève fasse le pas !

Hier  soir, à l'heure où nous pondions ce poulet, le Grand Conseil genevois s'apprêtait à se prononcer, en la rejetant (elle n'est soutenue que par le PS et les Verts) sur l'initiative populaire socialiste pour la suppression des «forfaits fiscaux ». Et, avec la même majorité de droite et d'extrême-droite, à lancer un contre-projet maintenant les forfaits fiscaux (en durcissant en peu leurs conditions d'octroi et de fixation), auquel une partie de la droite se résignait difficilement, mais en comprenant qu'elle ne pouvait donner l'image, trop réaliste, d'un bloc politique préservant un privilège -qui n'est accordé, pour tout compliquer, qu'à des étrangers. Zurich, Schaffhouse, Bâle et les Rhodes extérieures d'Appenzell ont déjà aboli les forfaits fiscaux, sans que leurs finances n'en souffrent. Une initiative fédérale de La Gauche propose de les abolir dans tout le pays. Ne serait-ce qu'au nom de l'égalité devant l'impôt, Genève devrait faire le pas. Malgré la droite et l'embûche qu'elle tend à l'initiative socialiste.

Lire la suite

14:23 Publié dans Fiscalité, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : forfait fiscal | |  Facebook | | | |

mardi, 04 juin 2013

Crèches genevoises : NON à l'élevage des poussins en batterie !

poussins en batterie.jpg

Il y a deux semaines, le Grand Conseil genevois, en fin de parcours (tout venant à point à qui sait attendre, mais, putain, c'est long, quatre ans !), adoptait un projet de loi réduisant le taux d'encadrement des chtis nenfants dans les crèches genevoises : quand il faut actuellement un adulte pour dix enfants de trois à quatre ans, un adulte suffirait pour treize enfants. Prétexte de l'exercice (dont le seul but est de « faire des économies ») : en réduisant l'encadrement, on dégagera des ressources pour créer des places dans les crèches, ou pour créer de nouvelles crèches. Une ânerie, synonyme de perte de qualité de l'accueil et de sécurité de l'encadrement. D'ailleurs, même si la nouvelle loi permettait de créer de nouvelles places de crèches, au prix d'une dégradation de leurs prestations, les crèches actuelles ne le pourraient pas : elles sont déjà physiquement au maximum de l'accueil qu'elles peuvent offrir.
Signez le référendum contre l'élevage des poussins en batterie :
www.sit-syndicat.ch/spip/IMG/pdf/Referendum_Petite_enfance.pdf

Lire la suite

15:01 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : crèches, garderies, petite enfance, enfance | |  Facebook | | | |

vendredi, 31 mai 2013

Ne nous trompons pas d'ennemis : Fuck the papet, longeole forever !

Demain, deux manifestations syndicales dénonceront les abus patronaux, les licenciements, l'accroissement des inégalités et les entraves à l'excercice des droits syndicaux, et promouvront un « programme d'urgences syndicales » :  salaire minimum, renforcement du contrôle des entreprises, droit des chômeurs à une formation, lutte contre les licenciements abusifs. La réponse de la gauche et des syndicats à la désignation des frontaliers comme responsables du chômage, du dumping salarial et de la sous-enchère sociale : « Ce ne sont pas les frontaliers qui dégradent les conditions de travail mais bien les patrons », a rappelé Alessandro Pelizzari. Ne reste plus qu'à le faire comprendre à celles et ceux que les sirènes du MCG assourdissent... Alors nous aussi, on lance une pétition idiote : « Vaudois, ça suffit ! ». Parce qu'on trouvera toujours moyen de lancer une campagne de stigmatisation encore plus insane que les campagnes de stigmatisation déjà lancées... et que tous les autres boucs-émissaires que les Vaudois ont déjà été désignés.

Lire la suite

14:01 Publié dans Genève, Vaud | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : frontaliers | |  Facebook | | | |

jeudi, 30 mai 2013

Une rue pour un irréductible : Honorer Luigi Bertoni

Bertoni-campagne.jpgComme vous ne lisez pas toutes et tous, tous les jours, « Le Courrier » (vous avez d'ailleurs tort), on vous ressert aujourd'hui le billet qu'on a fait paraître dans cet estimable quotidien, avant-hier.  Il y a quelques jours, précisément dans «Le Courrier», Marianne Enckell plaidait pour que Genève accorde à Louis Bertoni l'honneur, certes paradoxal pour un anarchiste, d'une place, d'une rue -bref, d'un espace public. Plaidoyer éloquent, et pas tombé dans l'oreille de sourds : la proposition en a donc été faite par voie de motion au Conseil Municipal de la Ville de Genève :
«  Motion de Mme Vera Figurek et M. Pascal Holenweg :
Le Conseil municipal demande au Conseil administratif de faire en sorte que le nom de Luigi (Louis) Bertoni soit donné à une rue, une place ou un square de la Ville, dans un quartier marqué par sa présence »

Lire la suite

14:47 Publié dans Genève, Histoire, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : anarchisme, bertoni | |  Facebook | | | |

mercredi, 29 mai 2013

1813, 1814, 1815 : commémorations en chaîne et mémoire sélective

On a reçu hier dans notre boîte à messages zélectroniques de Conseillers municipaux un communiqué et un dossier de presse nous confirmant que, du 31 décembre 2013 au 9 mai 2015, le canton, la Ville et les communes, vont à grand renfort de manifestations et festivités diverses célébrer quatre « moment clés » de l'histoire de Piogre. Quatre dates dont on se permettra ici de considérer qu'elles ne signifient  rien d'autre qu'une contre-révolution : la Restauration de l'Ancien Régime, le 31 décembre 1813 (un acte réactionnaire, au strict sens du terme), le débarquement de soldats suisses au Port Noir le 1er juin 1814 (ils avaient courageusement attendu que le risque se soit dissipé de voir les Français revenir), l'acceptation (mitigée) par la diète fédérale, le 12 septembre 2014, de l'intégration de Genève à la Suisse, et finalement l'entrée de Genève dans la Confédération helvétique le 19 mai 1815 (pas par amour de la Suisse, mais toujours par crainte de la France et de sa propension à foutre le bordel dans les pays circonvoisins).

Lire la suite

14:21 Publié dans Genève, Histoire, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : restauration, 1er juin, 31 décembre | |  Facebook | | | |

mardi, 28 mai 2013

Quand le trou de la Praille engloutit le Servette : Le stade maudit...

stadefin.jpgQue faire d'un stade que la Fondation qui le gère qualifie elle-même d'enceinte « le plus souvent vide et tristement silencieuse » ? S'agissant du Stade de la Praille, c'est la question qui se pose (et que nous posons) depuis sa construction (à laquelle, rappelons-le au passage, nous étions tout de même quelques uns à nous opposer).  Une réponse a été suggérée par une équipe française, Evian-Thonon-Gaillard (ETG), qui joue (encore) en division d'élite, qui n'a, elle, pas de stade digne de ce nom, et qui depuis la proclamation de l'existence de la « Grande Genève », se sent, logiquement, chez elle à Genève. Ce qui nous fait une équipe sans stade et un stade sans public, qui auraient bien voulu convoler afin de remplir le stade vide par les supporters de l'équipe sans stade. L'équipe française a donc demandé à la coupole du foot européen (l'UEFA) et à son président, Michel Platini, d'être autorisée à jouer à la Praille. Ce que l'UEFA avait déjà refusé en 2010. Et qu'elle a donc nouveau refusé.

Lire la suite

14:45 Publié dans Genève, Sports | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | |

lundi, 27 mai 2013

Elections cantonales genevoises : Des listes pour des prunes et des votes pour des nèfles ?

Les élections cantonales genevoises approchent : ça se sent au ton du débat politique, aux initiatives et aux référendums lancés, à la volonté des partis de tout faire pour se distinguer les uns des autres, y compris de leurs alliés. On ne se risquera pas (encore) ici à faire des pronostics de résultats, sinon celui-ci : plusieurs des listes qui concourront aux élections cantonales de cet automne (les Verts libéraux, les bourgeois démocratiques, les pirates...) seront sans doute condamnées par la barrière du quorum à avoir fait campagne pour des prunes, et leurs électeurs à avoir voté pour des nèfles. C'est d'ailleurs pour éviter ce sort que les divers groupements de la « gauche de la gauche » se sont unis (du moins pour l'instant) sous une bannière unique. En creux de l'échéance électorale se pose donc la question du quorum, de sa légitimité, de ses effets -et, pour nous, de la nécessité de l'abolir. Une initiative abolissant le quorum serait donc une excellente initiative, même si elle devait être lancée par une coalition de carpes de gauche et de lapins de droite.

Lire la suite

14:13 Publié dans Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

vendredi, 24 mai 2013

Vente des actions Naxoo de la Ville de Genève : Au moins offrant...

Le Conseil administratif de la Ville de Genève (sauf le Maire...) propose au Conseil municipal de ratifier un accord conclu avec la société UPC-Cablecom pour la reprise par celle-ci des actions de la Ville dans l'opérateur de téléréseau Naxoo (Télégenève), dont Cablecom est déjà actionnaire minoritaire et qu'elle attend depuis des années de pouvoir se goinfrer. Grâce à une convention d'actionnariat donnant à l'actionnaire minoritaire un pouvoir exorbitant, Cablecom dispose d'un droit de préemption sur les actions de la Ville si celle-ci souhaite les vendre. C'est ce droit que Cablecom veut exercer -mais la vente n'est pas encore autorisée par le Conseil Municipal, et si elle devait l'être, elle serait soumise à référendum. Une occasion de se demander si la vente d'un réseau de communication majoritairement en mains publiques à une société privée n'est pas, forcément, une vente au moins offrant -non du point de vue financier, mais de celui du pluralisme des sources et moyens d'information...

Lire la suite

14:37 Publié dans Genève, Médias, Politique | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : naxoo, télégenève, upc cablecom, cablecom | |  Facebook | | | |

mardi, 21 mai 2013

Friture picrocholine à Piogre : Le parlement rue

On revient donc ici sur l'incident qui a clôt prématurément,la dernière séance du Conseil Municipal de la Ville de Genève -ou plutôt revient-on sur la rafale de commentaires contristés qu'il a suscité, dont ceux du rédacteur en chef de la Tribune de Genève et de l'animateur multicarte des salons où l'on cause de politique genevoise, l'un et l'autre faisant assaut de prêches en faveur de la neutralité politique des parlements et de l'asepsie des débats auxquels ces bons esprits voudront bien consentir à laisser les parlementaires se livrer. « Le parlement n'est pas la rue », nous pontifie l'un d'eux. Il en est pourtant bien l'aboutissement, comme l'Agora. Ce qui vaudra toujours mieux que l'être comme un cimetière. Le parlement n'est pas la rue mais le parlement rue s'il est vivant.
Comme doit l'être la politique, en démocratie.

Lire la suite

12:04 Publié dans Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : parlement, conseil municipal, mcg | |  Facebook | | | |

jeudi, 16 mai 2013

17 mai, Journée internationale contre l'homophobie : J'interAgis, ils bavent

17-mai-journee-mondiale-lutte-lhomophobie-l-lyeloe.jpegVendredi, c'est la journée internationale de lutte contre l'homophobie. Genève y prend sa part, en soutenant une campagne du mouvement «LGBT Youth Suisse» avec pour slogan : « J'interAgis », plaçant au centre de sa démarche non les 10 ou 15 % d'homosexuel-les, bisexuel-les ou transgenre, mais « le reste de la population » -les hétéros, donc. Des hétéros émancipés de l'homophobie. Car cette phobie fait bien d'autres victimes que l'intelligence de qui en souffre :  on compte deux à cinq fois plus de tentatives de suicides chez les jeunes homosexuel-les que chez les jeunes hétérosexuel-les... Lors des grandes manifestations en France contre le « mariage pour tous »,  il avait été écrit que «l'homosexualité existe chez 450 espèces animale, l'homophobie chez 2 : une espèce d'araignée qui vit en Equateur et des cons qui vivent au Moyen-Age ». Mais qui n'en bavent pas moins de nos jours, même dans des espaces politiques démocratiques.
Des conseils municipaux genevois, par exemple.

Lire la suite

14:17 Publié dans Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : homophobie, mcg | |  Facebook | | | |

mardi, 14 mai 2013

Une prison bourrée de gens qui n'ont rien à y faire : Champ dolent

535821_10200477848260781_133771011_n.jpgFin 2010 déjà, 800 personnes étaient détenues à Genève dans les divers lieux voués à cette haute fonction : Champ-Dollon, la Pâquerette, le quartier cellulaire de Belle-Idée, Favra, le Vallon, Riant-Parc. la Brenaz, Villars, Montfleury, Frambois et les « violons » du Palais de Justice. Deux ans et demi plus tard, ce nombre total de détenus dans toutes les prisons genevoises était dépassé par la seule prison de Champ-Dollon.... et le bâtonnier de l'Ordre des avocats genevois, François Canonica, constate comme nous qu'une partie des personnes qui se trouvent à Champ-Dollon n'ont « rien à y faire ». De l'aveu même du département de la Sécurité, un détenu de Champ-Dollon sur huit (12 % du total des détenus) est entré en prison en avril pour le seul motif de «séjour illégal» en Suisse. Autrement dit, pour punir quelqu'un de séjourner illégalement en Suisse, on l'oblige à séjourner légalement à Genève. L'intelligence de la politique carcérale genevoise saute aux yeux, quand Champ-Dollon devient un champ dolent.

Lire la suite

09:21 Publié dans Genève, Justice | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : prison, champ-dollon | |  Facebook | | | |