vendredi, 04 avril 2014

Election du Procureur Général de Genève : Soutien à la candidature de Pierre Bayenet

élection, Procureur Général, BayenetLe Comité de soutien à Me Pierre Bayenet, candidat au poste de Procureur général de Genève, a le plaisir de publier ce samedi la liste de plus de 260 personnes qui expriment leur espoir d'un changement radical de politique judiciaire dans le canton de Genève.
La liste complète est publiée dans le quotidien genevois Le Courrier. On peut également la consulter sur le site internet www.bayenet.info
Le Comité de soutien remercie chaleureusement les députés et élus des communes genevoises Verts, socialistes et des coalitions Ensemble à Gauche et À Gauche Toute !, ainsi que les militants de base de ces partis qui se rassemblent autour des propositions de Me Pierre Bayenet.
Il relève notamment la forte présence de membres de l'Assemblée constituante attentifs au respect des devoirs et droits fondamentaux et démocratiques.
Le Comité salue la présence dans cette liste des principaux dirigeants syndicaux genevois, ainsi que que de militants syndicaux de base qui attendent du Ministère public qu'il poursuive sans hésiter les faillites frauduleuses, le dumping salarial et qu'il traque sans faiblir tous les cas de criminalité économique.
Le comité de soutien note la présence dans sa liste de soutien d'un grand nombre de travailleurs actifs dans la médiation sociale et culturelle, dans l'enseignement, dans la médecine mentale, au côté des migrants, des sans-papiers et des citoyens les plus précaires. Il salue également le courage des juristes et et des avocats qui s'engagent dans cette liste en faveur d'une autre politique de la justice. La confiance que ces acteurs et observateurs de terrain accordent à la candidature de Me Pierre Bayenet, confirme la pertinence de ses propositions sur la médiation judiciaire et la réinsertion des délinquants. Au même temps, la forte présence d'acteurs de terrain dans cette liste constitue un signal d'alarme contre la poursuite d'une politique de répression indiscriminée et de courte-vue, qui détruit le tissu social, désécurise et vide de son sens la notion du vivre-ensemble.
Le Comité de soutien relève également les signatures de militants pour le droit d'asile et d'activistes des Droits humains au niveau international, qui rappellent que Genève a un rôle particulier à tenir aux côtés des victimes de persécutions et dans la poursuite des crimes contre l'humanité.

Lire la suite

21:20 Publié dans Genève, Justice | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : élection, procureur général, bayenet | |  Facebook | | | |

mercredi, 02 avril 2014

Pâques électorales judiciaires genevoises : Ponce Pilate candidat...

Retrouver Ponce Pilate à Pâques a quelque chose d'assez logique, du moins dans une Passion (comme celle de Matthieu, donnée samedi au Victoria Hall). Mais retrouver le Procurateur de Judée candidat à la Procurature de Genève ? L'élection du Procureur Général de la Cité de Calvin nous offre ainsi ce pieux raccourci menant en 2000 ans d'une protestation d'irresponsabilité dans la condamnation à mort d'un trublion vers une revendication d'irresponsabilité sur la prison. Avec dans les deux cas, pour argument, celui d'agir comme l'opinion publique veut que l'on agisse. Le slogan du Procurateur de Genève pour sa réélection, c'est bien « compétence et fermeté » ?

Lire la suite

14:44 Publié dans Genève, Justice, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : election, prison, champ-dollon, jornot | |  Facebook | | | |

mercredi, 26 mars 2014

Genève : Rénovation des immeubles des Minoteries, malgré la droite...

L'eau chaude, un luxe à Genève en 2014 ?

Hier soir, à une majorité de 38 voix (la gauche et deux indépendants) contre 35, et en troisième débat, le Conseil Municipal a accepté la proposition du Conseil administratif d'ouvrir un crédit total de 90 millions de francs pour la rénovation complète des immeubles des Minoteries, à Plainpalais. La droite ne voulait pas de cette rénovation complète d'immeubles de logements sociaux (et abritant aussi une crèche et une bibliothèque-discothèque). Elle ne voyait pas non plus l'utilité d'un troisième débat, puisqu'elle avait été majoritaire dans le vote ayant conclu le deuxième débat. L'utilité du troisième débat lui a donc ainsi été démontrée. Et la Ville va pouvoir rénover des immeubles dont elle est propriétaire, et gérante, qui n'ont pas été rénovés depuis 40 ans et dans lesquel habitent 500 personnes. Bref, la Ville de Genève va faire son boulot. malgré la droite de la Ville de Genève, pour qui, apparemment, à Genève, en 2014, avoir de l'eau chaude tous les jours et des ascenseurs qui fonctionnent, relève d'un luxe somptuaire.

Lire la suite

15:00 Publié dans Genève, Logement, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : minoteries | |  Facebook | | | |

vendredi, 21 mars 2014

Genève : La culture dans la ville des mots

Tout à Genève, à commencer par Genève elle-même, a procédé de l’échange et de la parole. L’histoire ici n’a pas laissé ces alluvions, ces dépôts matériels empilés les uns sur les autres, siècle après siècle, règne sur règne, et sur quoi se fondent les villes illustres d’Europe. Genève n’est pas moins porteuses d’histoire qu’elles, mais son histoire n’est pas dite par des pierres : elle l’est par des mots.  Genève a la discrétion hautaine, l’orgueilleuse modestie de ses vieux prédicateurs. On n’y trouvera pas de grands monuments, pas de grands ensembles architecturaux, pas de chefs d’oeuvres picturaux ou sculpturaux. On y trouvera d’abord l’air du temps, de tous les temps vécus par la ville ; air où flottent encore la parole de Calvin et les rêves de Rousseau, les imprécations de Voltaire et l’égocentrisme d’Amiel -mais des mots, d’abord, et des mots, surtout.

Lire la suite

21:36 Publié dans Culture, Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

mercredi, 19 mars 2014

Prisons genevoises : de Saint-Antoine à Champ-Dollon : « Je me souviens »

prison-st-antoine.jpgPour une fois, « on » va écrire à la première personne du singulier. « Je  me souviens », non pas « on se souvient » ou « nous nous souvenons ». Ce n'est pas qu'« on » se prenne pour Georges Perec, c'est que même partagée par des milliers de personnes en même temps, des millions et des millions depuis le temps qu'elle sévit, la prison est une expérience aussi singulière qu'elle est collective, et que la mémoire qu'« on » peut en garder elle aussi est singulière : « on » n'y est pas entré pour des raisons impersonnelles, mais pour des actes commis -en toute connaissance de cause ou non- ou dont « on » est suspecté -à tort ou à raison. Et cette expérience singulière (e n'y étais ni par hasard ni par erreur) l'est dans la mesure ou chacun d'entre nous l'est aussi, singulier : la prison se vit personnellement. Et donc, parce que les derniers soubresauts de Champ-Dollon me remettent en mémoire à la fois les derniers temps de Saint-Antoine et les premiers temps de Champ-Dollon : « Je me souviens »...

Lire la suite

14:22 Publié dans Genève, Justice | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : prison, saint-antoine, champ-dollon | |  Facebook | | | |

lundi, 17 mars 2014

Propriété par étages, spéculation immobilière : le MCG est aux affaires...

cirer les pompes.jpgSous les cagoules, les larbins...

Au Grand Conseil genevois, à la fin de la semaine dernière, la droite la plus à droite a réussi son coup : la « loi Longchamp », qui voulait mettre fin à l'accaparement spéculatif des logements en « PPE » (propriété par étages) en zone de développement par quelques spéculateurs, a été déficelée par des amendements inspirés par le lobby immobilier et ses relais au sein du parlement (dont quelques députés dont le désintéressement dans ce débat est objet d'un lourd doute). Un exercice qui a vu le MCG passer dans le camp des spéculateurs et des accapareurs. Sous les cagoules des démagogues MCG, il n'y a finalement qu'un groupe de larbins et de cireurs de pompes des milieux immobiliers -même pas des promoteurs, qui après tout en promouvant font au moins quelque chose, mais des spéculateurs et des accapareurs parasitaires. Bref, le MCG est aux affaires. Immobilières.

Lire la suite

14:14 Publié dans Genève, Logement, Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : ppe, propriété par étagers, spéculation | |  Facebook | | | |

vendredi, 14 mars 2014

Quand la République de Genève passait pour un modèle...

Genève, République des Abeilles

Comme on est atteint d'une crise de flemmingite aigüe et qu'on ne pas tarder à avoir mieux à faire que vous gratifier de nos états d'âme, on laisse lâchement la parole à deux vieux camarades, Diderot et d'Alembert, qui vont nous parler un peu de nous (en chantant nos louanges. ça nous changera, sans nous rajeunir). Donc, tiré de l' Encyclopédie, un petit extrait (dans l'orthographe originale) de l'article « Genève », qui se conclut par ces mots doux : « Nous ne donnerons peut-être pas d'aussi grands articles aux plus vastes monarchies ; mais aux yeux du philosophe la république des abeilles n'est pas moins intéressante que l'histoire des grands empires, & ce n'est peut-être que dans les petits états qu'on peut trouver le modele d'une parfaite administration politique (...) »

Lire la suite

13:33 Publié dans Genève, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : encyclopédie | |  Facebook | | | |

mercredi, 12 mars 2014

Election du Procureur Général de Genève : Le choix du débat ou le choix du Palais ?

Suisse-Geneve-Palais-Justice-1-10.jpgLa campagne unitaire (on insiste sur le  « unitaire »...) de la gauche (on insiste sur le  « de la gauche » ...) pour la candidature de Pierre Bayenet au poste de Procureur Général de la Parvulissime République a été lancée hier matin. Nous en sommes, en partant de quelques évidences que nous sommes fort marris de devoir rappeler: Le poste de Procureur Général est soumis à élection populaire, donc à un  choix démocratique, pas à une cooptation corporatiste.  En avril prochain, ce choix démocratique se fera entre un candidat de gauche défendant un programme de gauche et un candidat de droite défendant un programme de droite -il s'agira donc d'un choix politique. Au moment d'un choix politique, le rôle d'un parti politique est d'y prendre position, et lors d'une élection qui matérialise ce choix politique, le rôle d'un parti politique de gauche est de soutenir le candidat de gauche. Le PS s'y est refusé, on le fait à sa place en faisant le choix du débat contre celui du Palais.

Lire la suite

15:12 Publié dans Genève, Justice, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : bayenet, jornot, ps | |  Facebook | | | |

mardi, 11 mars 2014

Des contingents et de la « Grande Genève » : Aux frontières du réel...

En 2013, près de 280'000 travailleurs frontaliers et travailleuses frontalières étaient employés en Suisse, dont plus du tiers dans la région lémanique, et un quart à Genève. Leur nombre s'était accru de 3,8 % en un an, sans que cela ait la moindre influence sur le taux de chômage des résidents -autrement dit, les frontaliers ne prennent pas d'emploi aux Suisses et aux résidents étrangers, mais occupent des emplois que la population active potentielle résidente n'occupe pas.  Un emploi sur dix en Suisse est occupé par un travailleur ou une travailleuse habitant au-delà de la frontière -une proportion qui ascende à 25 % au Tessin. Or en adoptant l'initiative udéciste sur l'« immigration de masse », une courte majorité de votants a non seulement décidé de rétablir un contingentement des immigrants, mais aussi de l'appliquer aux frontaliers qui par définition ne sont pas des immigrants. Or on peut contingenter beaucoup de chose -mais pas la réalité...

Lire la suite

13:45 Publié dans Economie, Genève, Immigration | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : frontaliers, emploi, région, grand genève | |  Facebook | | | |

lundi, 10 mars 2014

Le PLR genevois veut bloquer les effectifs de la fonction publique : Et les radelibes pompaient, pompaient...

shadoks.jpgLe PLR genevois propose un blocage de l'engagement de nouveau personnel dans la fonction publique tant que la dette sera supérieure au revenu annuel du canton, soit une huitaine de milliards de francs. En une législature (2009-2013) le nombre de postes de travail au sein de l'administration centrale, de la justice et des services publics en gestion directe, comme l'école et la prison (mais sans les entreprises publiques autonomes -et sans les communes) a augmenté de 8,43 %, soit de 1200 équivalents plein-temps. Pour les radelibes, c'est trop -mais ils n'ont pas osé proposer carrément de supprimer des postes. Sans doute parce que les 1200 postes créés entre 2009 et 2013 l'ont beaucoup été dans des services (la justice, la police, la prison) dépendant d'un département présidés par une conseillère d'Etat puis un Conseiller d'Etat... du PLR lui-même...

Lire la suite

11:49 Publié dans Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : fonction publique, fonctionnaires, etat | |  Facebook | | | |

jeudi, 06 mars 2014

Aux marche du Palais (bis) : Saynette socialiste

Aerez !.jpgLa corpo et le demos

Posons le décor : une salle de réunion pleine. Au fond, en rangs serrés, la corpo. Devant, en rangs presque aussi serrés, le démos. La corpo, un peu plus nombreuse que le demos, va gagner un vote : le PS ne soutiendra pas le candidat de la gauche à l'élection du Procureur Général de Genève. C'était après plusieurs jours d'affrontements entre détenus, et entre détenus et gardiens, à Champ-Dollon. On en était à 35 blessés. Et la corpo chantait les louanges de celui qui, ayant rempli la prison au triple de sa capacité, niait toute responsabilité dans ses soubresauts, et déclarait qu'il n'allait pas se « renier » et « remettre des détenus dans la rue », lors même que la moitié des détenus de Champ-Dollon n'ont rien, ou plus rien, à y faire.

Lire la suite

15:43 Publié dans Genève, Justice, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ps, bayenet, jornot, champ-dollon | |  Facebook | | | |

mardi, 04 mars 2014

Petit commentaire sans importance sur une décision sans importance...

Des élu-e-s sans voix ?

Le Conseil Municipal de la Ville de Genève a adopté la semaine dernière de nouvelles dispositions règlementaires sur la « police » de ses séances, dispositions proposées par la commission du règlement, qui précisait ce qu'à son avis le Conseil Municipal lui-même ne pouvait plus accepter : les propos discriminatoires, racistes, sexistes et homophobes, les paroles ou les gestes outrageants. Il ne fut d'ailleurs pas sans signification que le groupe MCG, dont les commissaires avaient approuvé la condamnation de tels propos, ait fini par refuser cette condamnation : il en a été jusqu'à présent le spécialiste incontesté. En fait, le seul objet réel de divergence fut la question du droit de vote des membre de ce Conseil qui viendraient à être expulsés de la salle pour avoir troublé la séance.

Lire la suite

14:50 Publié dans Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : conseil municipal | |  Facebook | | | |

lundi, 03 mars 2014

Prison en crise et Tartuffes sereins : Cachez ce sang que je ne saurais voir !

cocotteminute.jpgLe Tribunal Fédéral a jugé que les conditions de détention dans la prison de Champ-Dollon étaient illicites et dégradantes, mais Maudot et Jornet, nos deux gardiens de la loi et l'ordre, se contrefoutent de l'avis de la plus haute instance juridique suisse : que pèsent, en effet, quelques juges fédéraux face à des milliers d'électrices et d'électeurs que les conditions de détention dans une prison préventive devenue silo de stockage des fauteurs de désordre social préoccupent aussi peu, tant que cela ne coûte rien, que l'avis du Tribunal fédéral préoccupe nos deux shérifs... La prison genevoise a pourtant été le théâtre de très violents affrontements (près de 40 blessés) la semaine dernière -mais cette délinquance contenue dans les murs de la prison ne fait de victimes qu'à l'intérieur de la prison, chez les détenus et chez les gardiens. L'opinion publique ne s'en émeut guère, et nos Tartuffes peuvent continuer à tartuffer : « cachez ce sang que je ne saurais voir »... On attend le premier mort pour mettre le nez des Tartuffes dans la réalité de la prison que l'un bourre et l'autre gère ?

Lire la suite

16:04 Publié dans Genève, Justice, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : prison, champ-dollon | |  Facebook | | | |

vendredi, 28 février 2014

Le PS et la candidature de Pierre Bayenet : Ni à gauche, ni à droite : au Palais !

Bayenet, Jornot, élection, PSPar 34 voix contre 29 (et quatre abstentions), l'Assemblée générale du PS genevois a donc décidé hier soir de ne pas soutenir le candidat de gauche, Pierre Bayenet, contre le candidat de droite, Olivier Jornot, au poste de Procureur Général de Genève. Le débat fut long, vif, très politique (malgré plusieurs interventions tentant de le réduire à un examen des compétences personnelles de deux candidats en lice), et marqué par une forte mobilisation des magistrats socialistes du pouvoir judiciaire. L'aile gauche du Palais, en quelque sorte (il est vrai qu'on y est vite, à l'aile gauche, au Palais Jornot...).  Que cette Assemblée Générale arrivait un peu comme la grêle après les vendanges nous arrangeait. Parce que toute une série de questions avaient déjà obtenu réponse dans les faits, et que le PS n'avait donc plus ni à se les poser, ni à y répondre. D'autant que si le parti ne soutient pas officiellement Pierre Bayenet, une liste socialiste le soutenant a tout de même été déposée. On plaide coupables.

Lire la suite

15:26 Publié dans Genève, Justice, Politique | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : bayenet, jornot, élection, ps | |  Facebook | | | |

mercredi, 26 février 2014

Election à Genève : Un parti de gauche peut-il ne pas soutenir une candidature de gauche ? Un dilemme socialiste...

andycapp.jpgDilemme socialiste au menu jeudi soir : l'Assemblée générale du PS se prononcera sur le soutien (ou non) du parti à la candidature de Pierre Bayenet (ou à celle d'Olivier Jornot ?) au poste de Procureur Général... Pierre Bayenet a déjà le soutien des syndicats (la CGAS) et des Juristes Progressistes. Il est présenté par six listes : celle de son comité de soutien, celle d'Ensemble à gauche, la nôtre (celle de la Gauche Socialiste et de la jeunesse Socialiste), une liste déposées par la gauche des Verts, une liste de syndicalistes et une liste proche de l'Avivo. En face, Olivier Jornot est présenté sur cinq listes : une liste du PLR (son parti), une liste du PDC, une liste de l'Entente et deux listes «attrape-tout » -ni le MCG, ni l'UDC, qui appellent à voter pour lui, n'ont déposé de listes. Dilemme socialiste donc : un parti de gauche peut-il ne pas soutenir une candidature de gauche ?

Lire la suite

11:56 Publié dans Genève, Justice, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : bayenet, jornot, ps, élection, procureur général | |  Facebook | | | |

jeudi, 13 février 2014

Retour sur le vote de la Suisse profonde (très profonde)

Des périphéries majoritaires

Si on revient ici sur le "dimanche pas noir mais très, très gris" qui a vu le triomphe de la Suisse profonde sur la Suisse réelle (métaphore hasardeuse qui nous évite de réchauffer Maurras et son "pays réel" contre le "pays légal"), ce n'est pas pour se faire du mal, mais c'est, en application du précepte spinoziste "ni rire, ni pleurer, mais comprendre" (encore qu'il nous faille bien avouer avoir eu quelque envie de rire), pour comprendre comment s'est structuré le vote de dimanche dernier en faveur d'une initiative imbécile, inapplicable telle quelle, et dont nos bons gouvernants cantonaux (genevois et vaudois, notamment) cherchent depuis bientôt une semaine (ou plus, s'ils avaient eu la prescience de s'être préparés au résultat du vote) par quel moyen et de quel côté ils vont la contourner. Pour résumer : le vote de dimanche dernier a vu la (courte) victoire d'une addition de périphéries dont chacune est minoritaire mais qui, s'additionnant, firent une majorité.

Lire la suite

16:10 Publié dans Genève, Immigration, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : votation, libre-circulation | |  Facebook | | | |

mercredi, 12 février 2014

Trois votes contre des « économies » faites sur des droits : La nique aux comptables

Le hasard des calendriers politiques fait curieusement les choses : le week-end dernier, trois résultats de trois votes sur des objets n'ayant a priori pas grand chose en commun ont pourtant signifié un même refus, celui de plier des droits au dogme des « économies ». A une écrasante majorité, les Suisses et Suissesses ont refusé de sortir les interruptions volontaires de grossesses de ce que l'assurance-maladie de base rembourse (les partisans de cette mesure assuraient qu'elle allait permettre de « faire des économies»), à de plus faibles mais néanmoins claires majorités, les Genevois-es ont refusé de plier à des calculs comptables les conditions d'accueil des enfants dans les institutions vouées à cela, et de considérer que 57 millions de rentrées dans les caisses municipales justifiaient d'abandonner le téléréseau local à une société privée. On n'annoncera pas pour autant la fin du règne politique des comptables obtus, mais on s'autorisera tout de même à dire cette fin possible. Il serait temps.

Lire la suite

15:12 Publié dans Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : votations, petite enfance, crèches | |  Facebook | | | |

mardi, 11 février 2014

Refus de la vente des actions municipales dans Télégenève : Merci aux idiots utiles !

siphonnage Naxoo.jpgJamais l'expression « idiots utiles » n'aura pris un sens si clair (et donc un autre sens que celui que lui donnait Lénine, lorsqu'il évoquait les braves humanistes occidentaux voyant en le régime instauré par les bolchéviks la réalisation de leurs propres rêves) que lors du vote municipal genevois de dimanche : sans ceux qui se sont offerts à nous, nous n'aurions sans doute pas réussi à obtenir 53 % des suffrages contre la proposition de vendre Naxoo à UPC Cablecom. On ne partait en effet pas gagnants dans ce vote : le référendum lancé par les syndicats n'était soutenu que par Ensemble à gauche, la Jeunesse socialiste et une frange du PS, ce qui ne fait pas une majorité, et l'appât des 57 millions que pouvait rapporter à la Ville la vente de ses actions était tentant. Il nous fallait un renfort -et nous l'eûmes. On n'oubliera donc pas de remercier chaleureusement UPC Cablecom d'avoir commencé avant le vote à se servir dans le fichier des abonnés de Naxoo, et Télégenève de l'y avoir autorisé : on ne pouvait mieux inciter les abonnés de Naxoo à envoyer paître le vendeur et l'acheteur des actions (ou à voter blanc, comme 11,4 % des votant-e-s -un record...).

Lire la suite

16:32 Publié dans Genève, Médias, Politique | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : naxoo, télégenève, upc cablecom | |  Facebook | | | |

mercredi, 05 février 2014

Election du Procureur Général de Genève : C'est parti ! Bayenet au canon !

élection, Procureur Général, Bayenet, Jornot, PSIl y aura donc le 13 avril une élection ouverte pour le poste de Procureur Général de la Parvulissime République, avec une candidature de gauche, celle de Pierre Bayenet, et une candidature de droite, celle d'Olivier Jornot. Six listes portent le nom de Pierre Bayenet dont, outre celle d'Ensemble à Gauche qui a initié sa candidature, une liste socialiste une liste verte et une liste syndicale.  Alors bien sûr, la liste socialiste ne sera pas une liste officielle du PS puisque le parti ne prendra position, le 27 février prochain, que trois semaines après l'ultime délai de dépôt des listes, mais la liste « Gauche Socialiste - Jeunesse Socialiste » est tout de même une liste déposée par des socialistes pour que les électrices et teurs socialistes puissent voter pour un candidat de gauche en utilisant une liste socialiste. Ce qui nous fait un usage fort répétitif du qualificatif « socialiste » dans une seule phrase, mais il y a des enjeux où il est utile d'asséner lourdement des évidences.

Lire la suite

16:50 Publié dans Genève, Justice, Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : élection, procureur général, bayenet, jornot, ps | |  Facebook | | | |

jeudi, 30 janvier 2014

Tarifs des Transports publics genevois : Tais-toi et paie ?

tramhippomobile.jpegOn revotera le 18 mai sur l'initiative de l'Avivo, « Stop à la hausse des tarifs des Transports Publics Genevois », le premier vote ayant été annulé du triple fait de l'insouciance des initiants, qui avaient transmis deux textes d'initiative différents à la Chancellerie, de l'inattention de la Chancellerie qui ne s'en était pas aperçu, et de la rigidité groupusculaire du Parti Pirate qui avait fait annuler le scrutin.  A l'époque le PS n'avait pas soutenu l'initiative, qui propose (notamment) d'inscrire les tarifs des Transports Publics Genevois dans la  loi, et donc d'ouvrir la possibilité d'un référendum contre toute  modification de ces tarifs, en donnant aux usagers payants des TPG le droit de se prononcer sur des tarifs décidés par des gens s'étant à eux-mêmes octroyés la gratuité des transports publics...

Lire la suite

15:25 Publié dans Genève, Transports | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : tpg, votation, initiative populaire | |  Facebook | | | |