vendredi, 29 août 2014

Elections municipales : Des raisons de se battre...

On prépare les élections municipales du printemps prochain, on débat des alliances, on choisit (ou on a déjà choisi) les candidates et candidats, on peaufine les programmes... Bref, on fait notre travail politique. On le fait dans un contexte, dans un rapport de forces, avec un objectif : celui d'être majoritaire. Les majorités politiques, gouvernementale et parlementaire, dont le canton est affublé rendent d'ailleurs d'autant plus essentielle la capacité des communes en général, des communes de gauche en particulier, et tout spécialement de la plus importante d'entre elles, de jouer un rôle de contre-pouvoir. Mais cette raison, pragmatique, circonstancielle, ne suffit pas à jauger l'importance du choix électoral du printemps prochain : il y a aussi, pour justifier de l'importance que nous lui accordons, des raisons de programme, de projet, de principe. Causons-en donc un peu, pendant qu'on en a le temps...

Lire la suite

15:18 Publié dans Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : élections | |  Facebook | | | |

jeudi, 28 août 2014

Traversées routières de la rade ou du Petit lac : Quand une traversée coule l'autre...

pont effondré.jpgDe gros poissons se sont réunis l'autre jour à la Nautique pour soutenir (contre le PLR et le PDC) l'initiative de l'UDC en faveur d'un tunnel routier sous la rade : l'Automobile-Club, le Touring-Club, la Chambre de commerce et d'industrie, vous voyez le genre. Plutôt mérou que perchette. D'ailleurs, la gauche et les associations opposées au projet udéciste (auquel la droite gouvernementale, lâchée par ses relais habituels, est aussi opposée) avaient lancé leur campagne juste en face de la Nautique : aux Bains des Pâquis. La gauche sur la rive droite, la droite sur la rive gauche, et le fantômatique tunnel de la discorde entre les deux : joli tableau genevois. Surtout que le projet que combattent la gauche et les partisans de la mobilité douce, et que soutient le lobby bagolesque, risque fort d'avoir surtout comme effet de rendre impossible (de notre vivant du moins -et l'espérance de vie ne cesse de s'accroître) toute traversée routière de la rade ou du petit lac.    

Lire la suite

14:22 Publié dans Genève, Transports | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : traversée de la rade | |  Facebook | | | |

mercredi, 27 août 2014

Immigration contingentée, discrimination des immigrants selon l'origine : Répétition de l'histoire

Le Conseil Municipal de Genève va prochainement se prononcer sur une proposition de sa gauche, de rendre aux saisonniers « qui ont construit la Suisse » l'hommage qu'ils méritent. Un acte symbolique, qui sans l'avoir voulu tombe à pic. La proposition date de 2009, et, beauté de la lenteur du traitement de l'ordre du jour, la voilà rattrapée par l'histoire : ce qui, il y a cinq ans, relevait encore du devoir de mémoire relève aujourd'hui du principe de précaution, puisqu'une initiative udéciste proposant le rétablissement d'un système de contingents d'immigrants et recréant une catégorie d'immigrants privés des droits les plus élémentaires, a été acceptée par le peuple (alémanique et tessinois), et que le Conseil fédéral promet de vouloir l'appliquer « sérieusement ». Comme l'écrivait un vieux barbu allemand du XIXe siècle, l'histoire se répète, d'abord en farce, puis en tragédie. Nous sommes encore dans la farce. mais elle est navrante.

Lire la suite

14:32 Publié dans Immigration, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : saisonniers, contingents | |  Facebook | | | |

mardi, 26 août 2014

Capitale des Droits de l'Homme, des prisons et des expulsions : Deux Genève...

HubDunant.jpgAujourd'hui, très fières d'elles, les autorités cantonales de la Capitale Mondiale des Droits de l'Homme organisent une cérémonie de pose de la première pierre de l'extension de la prison de la Brenaz, où sont prévues, dès 2017, 168 cellules destinées à la détention administrative, dont des « cellules familiales » où pourraient être emprisonnés également des enfants. La Genève des Droits de l'Homme se veut aussi être la capitale suisse de l'enfermement (sa prison détenant déjà le record national de l'entassement des détenus) et ajouter à ce titre de gloire celui d'être le « hub » des expulsions pour la Suisse romande.  Pour dire le refus de ce destin calamiteux, STOP EXCLUSION organise aujourd'hui, à 18 heures, devant la statue d'Henri Dunand, place Neuve, un rassemblement. En même temps que nos glorieuses autorités organisent avec le CICR un pince-fesse pour célébrer les 150 ans de la signature de la première Convention de Genève, fondatrice du droit international humanitaire. Deux Genève ne se rencontreront pas cet après-midi : celle qui emprisonne pour expulser, et la nôtre..

Lire la suite

13:31 Publié dans Genève, Immigration, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : brenaz, conventions de genève | |  Facebook | | | |

lundi, 25 août 2014

Initiative pour une caisse publique d'assurance-maladie : Une majorité populaire à (re)conquérir

Le 28 septembre, on votera sur l'initiative populaire fédérale pour une caisse publique d'assurance-maladie, lancée par le Parti socialiste, et contrairement aux précédents. le dernier sondage n'est pas très optimiste, sauf en Romandie et au Tessin. Or pour être adoptée, l'initiative doit non seulement obtenir une majorité dans l'électorat national, mais également une majorité dans une majorité de cantons. La première majorité populaire, nationale, sera difficile mais pas impossible à atteindre, puisque le sondage ne suggère qu'une majorité nationale rejetante de 51 %, avec seulement 9 % d'indécis, et que cette majorité ne tient qu'à un rejet à 59 % en Alémanie, contre une approbation à 55 % en Romandie et 53 % au Tessin. C'est sur cette (re)conquête d'une majorité populaire que va devoir s'atteler la campagne des partisans d'une proposition qui n'a rien d'excessif, et tout d'une bonne grosse vieille démarche social-démocrate, quoi qu'en dise le Conseiller fédéral socialiste qui combat au nom du gouvernement l'initiative de son propre parti...

Lire la suite

14:20 Publié dans Politique, Santé, médecine, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : assurance maladie, caisse unique, sécurité sociale, ps | |  Facebook | | | |

Initiative pour une caisse publique d'assurance-maladie : Une majorité populaire à (re)conquérir

Le 28 septembre, on votera sur l'initiative populaire fédérale pour une caisse publique d'assurance-maladie, lancée par le Parti socialiste, et contrairement aux précédents. le dernier sondage n'est pas très optimiste, sauf en Romandie et au Tessin. Or pour être adoptée, l'initiative doit non seulement obtenir une majorité dans l'électorat national, mais également une majorité dans une majorité de cantons. La première majorité populaire, nationale, sera difficile mais pas impossible à atteindre, puisque le sondage ne suggère qu'une majorité nationale rejetante de 51 %, avec seulement 9 % d'indécis, et que cette majorité ne tient qu'à un rejet à 59 % en Alémanie, contre une approbation à 55 % en Romandie et 53 % au Tessin. C'est sur cette (re)conquête d'une majorité populaire que va devoir s'atteler la campagne des partisans d'une proposition qui n'a rien d'excessif, et tout d'une bonne grosse vieille démarche social-démocrate, quoi qu'en dise le Conseiller fédéral socialiste qui combat au nom du gouvernement l'initiative de son propre parti...

Lire la suite

14:20 Publié dans Politique, Santé, médecine, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : assurance maladie, caisse unique, sécurité sociale, ps | |  Facebook | | | |

samedi, 23 août 2014

Entre Hamas et Tsahal : Gaza dans les mâchoires d'un piège

Il a plu pendant sur Gaza, cet été. Et il pleut toujours. Une pluie de feu. Destinée, selon le faiseur de pluie, à "ramener la sécurité pour les citoyens d'Israël", alors que lui-même admet qu'il est illusoire d'en attendre qu'elle détruise ce qu'il disait viser. En 2009, une opération comparable lancée, sous le nom éloquent de "plomb durci", contre Gaza par le gouvernement israélien avait déjà fait 1300 morts. Pour quel résultat ? L'impérieuse nécessité de la rééditer en la rebaptisant "bordure protectrice" et d'en dépasser le bilan pour montrer qu'on est les plus forts ? Entre Hamas et Tsahal, Gaza est entre les mâchoires d'un piège... Le Premier ministre d'Israël n'entend pas s'en tenir aux plus de 2000 morts palestiniens de juillet et d'août, et déclarait : "Nous sommes prêts à un élargissement substantiel de notre intervention terrestre"... à quoi se mesure au juste la substance de cette intervention ? A l'écart entre le nombre des morts chez les uns et le nombre de morts chez les autres ? Le 5 août, on en était déjà à 1900 morts côté palestinien (dont plus de trois quarts de civils selon l'ONU) et 67 côté israélien (dont trois civils)... Et la solidarité avec les Palestiniens (1), a-t-elle pour objectif de réduire l'écart en augmentant le nombre des morts israéliens et d'entre eux la proportion de civils ?

Lire la suite

15:48 Publié dans Monde, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gaza, israël, palestine, hamas | |  Facebook | | | |

jeudi, 21 août 2014

Eintartete Recht

L'UDC  lance une initiative pour instaurer la primauté du droit fédéral sur le droit international (autrement dit : pour instaurer la primauté des initiatives de l'UDC sur la Convention européenne des droits de l'Homme). Seul le droit international impératif, qui proscrit le génocide, la torture et l'esclavage, devrait être respecté. Et encore, sous réserve de précisions convenant à l'UDC. "Il est inacceptable d'être prisonnier des droits de l'homme", hennit l'écuyère genevoise de l'UDC, Céline Amaudruz. Et d'être prisonnier des lubies de l'UDC, c'est acceptable ? Même son ancien Conseiller fédéral Adolf Ogi se convainc qu"il est temps d'arrêter Christoph Blocher" (le temps, justement, devrait y pourvoir, mais avons-nous encore le temps du temps ?) Le PS rappelle que les droits humains et le droit international sont une "conquête civilisatrice" -mais qu'est-ce que ces mots peuvent bien signifier pour une Amaudruz, ou pour l'UDC ? Des mots, précisément. Rien que des mots. Et étrangers, en plus...  

Lire la suite

23:28 Publié dans Droits de l'Homme, Suisse | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : droiit, droit international, cedh, udc | |  Facebook | | | |

jeudi, 07 août 2014

Un record bien genevois : 250 prisonniers pour 100'000 habitants

Le 29 avril 1917, Antonio Gramsci salue la révolution russe (celle de février-mars, pas le putsch d'octobre-novembre), en relevant la signification à ses yeux considérable de l'ouverture des portes des prisons, dans le sens de la sortie, "non seulement pour les condamnés politiques, mais aussi pour les condamnés de droit commun" : pour lui, "quant aux fins de la révolution socialiste, cette nouvelle est aussi importante, si ce n'est plus, que celle de la chute du tsar et des grands-ducs", car "les bourgeois eux aussi auraient chassé le tsar". Mais eux n'auraient pas sorti de prison ,les détenus de droit commun, les "ennemis de leur ordre", les "ennemis sournois de leur richesse, de leur tranquillité", que les révolutionnaire "n'ont pas craint de rendre à la vie publique". Et de conclure : par de tels actes, les révolutionnaires russes tiennent les promesses de toutes les révolutions précédentes -toutes ces promesses que toutes ces révolutions, sauf peut-être la Commune de Paris, oublièrent en chemin.

Lire la suite

13:23 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : prisons, justice | |  Facebook | | | |

vendredi, 01 août 2014

Sur nos monts quand le soleil...

Lanceur_de_drapeau1.jpgOn fête quoi, le 1er août ?

Sur la prairie du Grütli, la Société Suisse d'Utilité Publique organise chaque année une cérémonie pour la Fête Nationale, faisant mine de croire qu'il s'y était passé quelque chose le 1er août 1291 et que ce quelque chose était l'acte de naissance de la Confédération suisse (pardon : de la Confédération Helvétique, puis tel est son nom officiel -en latin dans le texte- peu important qu'il n'y ait plus un Helvète vivant depuis un millénaire et demi sur le sol sacrée du Heimat). On sait bien que tout cela relève du mythe, fondateur non de la Suisse, et moins encore d'un Etat suisse (il faudra attendre 1798 pour qu'il en naisse un, à coups de pieds français dans le cul des cantons souverains), mais fondateur de la Suisse "moderne", née de la révolution radicale quarante-huitarde et de la défaite des conservateurs du Sonderbund. Mais après tout, il y a du mythe et de la réécriture de l'histoire dans tout discours patriotique et dans toute idéologie nationale, et un Guillaume Tell mythologique vaut bien un Vercingétorix réécrit par Cesar.. Reste qu'on ne sait pas très bien ce que l'on fête, en Suisse, chaque 1er août... et que sur la Prairie Sacrée du Grütli, on peut faire n'importe quoi : le salut nazi, par exemple, pour lequel, condamné par un tribunal uranais, un néonazi a été acquitté par le Tribunal fédéral, et sera même dédommagé...

Lire la suite

13:28 Publié dans Histoire, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | | |