• GAZA : QUE FAIRE ? AVEC QUI ? CONTRE QUI ?

    Imprimer

    ghetto.jpgDepuis deux semaines, il pleut sur Gaza. Une pluie de feu. Destinée, selon le faiseur de pluie, à "ramener la sécurité pour les citoyens d'Israël", alors que lui-même admet qu'il est illusoire d'en attendre qu'elle détruise tous les tunnels et tous les lance-roquettes qu'il dit viser. En 2009, une opération comparable lancée, sous le nom éloquent de "plomb durci", contre Gaza par le gouvernement israélien avait déjà fait 1300 morts. Pour quel résultat ? L'impérieuse nécessité de la rééditer en la rebaptisant "bordure protectrice" et d'en dépasser le bilan ? Le Premier ministre d'Israël n'entend pas s'en tenir au bientôt millier de morts de ce mois de juillet : "Nous sommes prêts à un élargissement substantiel de notre intervention terrestre"... à quoi se mesure au juste la substance de cette intervention ? A l'écart entre le nombre des morts chez les uns et le nombre de morts chez les autres ?
    Le mécanisme du broyage des populations et de la raison est éprouvé : des roquettes (1500 en deux semaines) partent de Gaza et tombent en Israël, des bombes ou des missiles partent d'Israël et tombent sur Gaza, une proposition de trêve est faite par l'Egypte (ou par d'autres), Israël l'accepte, Hamas y met des conditions, Israël n'accepte pas ces conditions, en pose d'autres, que Hamas refuse tant que les siennes ne sont pas acceptées, Hamas et Israël refusent la trêve, Israël avertit la population des zones qui vont être bombardées : "on va cogner, évacuez" (Pour aller où ? Le ghetto de Gaza est bouclé...), missiles et obus se remettent à pleuvoir sur les populations civiles et le spectacle reprend : sur les terrasses israéliennes proches de Gaza, le soir, les habitants prennent le frais en regardant les lueurs des bombardements et le tracé des missiles pendant que dans leurs abris (inaccessibles à la population civile), les cadres du Hamas attendent que ça passe. L'UNRWA, l'agence de l'ONU qui depuis soixante--cinq ans assure la survie des Palestiniens, découvre 20 roquettes planquées dans une école... et la commission de politique de sécurité du Conseil National suisse renonce à une visite en Israël**. Enfin, renonce... disons qu'elle la reporte à un moment où l'opinion publique pensera à autre chose...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Solidarité 4 commentaires
  • Les cocos ont volé le drapeau du pape...

    Imprimer

    Il y a trois semaines, le pape François portait plainte: «Les communistes nous ont volé notre drapeau, le drapeau de la pauvreté est chrétien»... Calme-toi mon François... D’abord, le drapeau des communistes (tant qu’ils ne sont pas au pouvoir) n’est pas le drapeau de la pauvreté, mais celui de la révolte contre la pauvreté. Et s’il est vrai que les chrétiens aiment les pauvres, l’objet de cet amour évangélique est plutôt les pauvres qui restent à leur place, les pauvres reconnaissants des aumônes – pas les pauvres qui s’insurgent.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Politique 0 commentaire
  • 14 juillet : Que sont les révolutions devenues ?

    Imprimer

    Comme cbonnet phrygien.jpghaque année, le même jour, on s'interroge : que sont les révolutions devenues ? Question du 14 juillet -le 1er août, on se demandera si la Suisse existe (et quelle Suisse ?), et le 28 août, on se demandera ce qu'on fait là -mais on est le 14 juillet, alors on se demande si la révolution que nos voisins commémorent (et que nous commémorons avec eux, puisqu'elle est le moment ou naissent, s'expriment, se peaufinent et tentent de se concrétiser des principe et des projets politiques d'où naissent à peu près tous ceux que nous défendons encore) -on se demande, donc, comme depuis 225 ans, pourquoi cette révolution mère de toutes les révolutions s'est-elle arrêtée à mi-chemin de ses ambitions, et comment la faire reprendre sa course ? Dans une lettre à René Char, Albert Camus écrit : « Il y a en vous de quoi soulever le monde. Simplement vous recherchez, nous recherchons le point d'appui ». Nous le recherchons toujours.    

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Politique 2 commentaires