vendredi, 23 août 2013

La Pierre et le Vent, 23 août, d'elle

Zassoulitch.jpgNous ferons de notre liberté le seul usage qui soit légitime. Aucune loi ne mérite d'être respectée pour la seule raison qu'elle est une loi, aucune institution simplement parce qu'elle est là, aucun pouvoir seulement parce qu'il a de la force... Mais il faut bien comprendre ce contre quoi on lutte, pour pouvoir en changer : "ni rire, ni pleurer, mais comprendre", comme nous y invitait Spinoza...


Nous avons des raisons innombrables de nous indigner. Trouve-tu encore des raisons de dire ? Sais-tu seulement que le rire est une arme ?

Et des raisons d'aimer, en as-tu jamais eues ? Nous, nous nous accordons parfois l'excuse de l'amour pour ne pas faire ce que nous devrions faire. Nous ne sommes pas adultes, mais nous sommes fidèles. Je suis fidèle -non aux hommes, dont je m'accorde le droit d'user comme eux-mêmes (comme toi ?) usent de nous. Mais là, t'écrivant je n'écris pas à un homme. J'écris à un symbole, un principe, un mythe encore vivant...

V

00:00 Publié dans Fiction, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.