dimanche, 30 juin 2013

La pierre et le vent

Après la chute du Régime...

 

Après la chute du Régime, les insurgés, ayant pris d'assaut le siège de la Grande Police, y ont découvert, parmi des milliers de dossiers, de classeurs, de documents, une liasse de lettres que s'échangeaient, croyant le faire à l'insu des lecteurs attentifs de la GPP, un homme et une femme. C'est cette correspondance que vous pourrez lire, lettre après lettre, jour après jour (ou presque), ici, dès demain

Lire la suite

00:00 Publié dans Fiction, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

vendredi, 28 juin 2013

Devoir de vacances : on trie...

On a commandé les billets de train, réservé les hôtels, on se rêve déjà à Florence et à Otrante, on savoure à l'avance les premiers signes du syndrome de Stendhal, on caresse déjà le rêve d'être quelque part sur le rivage des Syrtes... Bref, ça sent les vacances. Mais d'ici là, une toilette importe : se laver l'esprit des avanies (bénignes, à vrai dire) accumulées en une année d'activités diverses et variées -s'en laver l'esprit, mais sans les oublier. Non par goût de la rancune, mais parce qu'il faut bien de temps à autre (une fois mis à part celles et ceux à qui nous lient d'autres liens ou d'autres rêve que ceux de l'utilité, et qui sont trop rares et nous sont trop indispensables pour qu'on leur tienne longtemps rigueur de quoi que ce soit), faire le tri des gens avec qui on peut travailler un peu plus et un peu mieux que le strict nécessaire et des gens avec qui il n'est supportable que de consentir au minimum de collaboration nécessaire à la vie en société, et sans doute, aussi, à l'action politique, pour autant que l'on se décide à en avoir une.


Lire la suite

15:35 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

jeudi, 27 juin 2013

« Partenariat social » et droits syndicaux en Suisse : La liberté ne s'use que...


Lors d’une conférence presse en prélude à la 102e Conférence de l’Organisation internationale du Travail (OIT), les syndicats suisses ont présenté deux exemples d’"étranglement d’une grève légitime" par les employeurs :  les cas de SPAR et de La Providence, qui soulignent pour les syndicats la nécessité d'une protection des droits syndicaux, et en particulier d'une protection contre  les licenciements de militants syndicaux, pour crime, précisément, d'être militants syndicaux. Et, pire, d'avoir parfois fait grève (la grève étant pourtant un droit reconnu, même avec des pincettes, par la constitution fédérale...). La Suisse reconnaît les libertés syndicales, oui. Mais elle les reconnaît que comme on reconnaît quelqu'un ou quelque chose dont on a vaguement entendu parler.

Lire la suite

14:49 Publié dans Politique, Suisse, syndicats | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : droits syndicaux, libertés syndicales | |  Facebook | | | |

mercredi, 26 juin 2013

3ème débat sur le vente de Naxoo : le référendum !

manif Naxoo.jpgAprès l'accord du Conseil Municipal de Genève de vendre les actions de la Ville dans Naxoo : 3ème débat  :  le référendum !

Conseil Municipal de la Ville de Genève, mardi après-midi :  débat sur la vente des actions de la Ville dans le réseau de télé par câble Naxoo  : Le PLR proteste de son attachement au service public, le PS refuse de poser les droits des travailleurs comme préalable à la vente d'un actionnariat public et la « gauche de la gauche » ovationne un fasciste...C'était le moment qu'il se termine, ce débat, dans ce parlement, la nausée nous guettait. Et comme troisième débat, maintenant, le seul qui vaille : le référendum, lancé par le syndicat Syndicom. Dès qu'on dispose des listes de signatures, on vous les envoie. A vos crayons !

Lire la suite

04:17 Publié dans Genève, Médias, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : naxoo, télégenève, upc cablecom | |  Facebook | | | |

lundi, 24 juin 2013

Initiatives écoxénopobes : Le fantôme de Malthus

Par 128 voix contre 49 (celles de l'UDC), le Conseil national a balayé jeudi dernier l'initiative populaire de l'UDC «  contre l'immigration de masse ».  Après l'initiative udéciste, ce sera au tour de l'initiative «écoxénophobe»  d'« Ecopop »  d'être soumise à l'examen du parlement, puis à l'approbation du peuple. Ces deux textes, celui de l'UDC et d'Ecopop, sont de la même eau: au prétexte de lutter contre les effets nuisibles d'une croissance effrénée, elles fixent des quotas, des plafonds, des contingents à l'immigration : L'UDC et Ecopop prétendent vouloir « maîtriser la croissance » en réduisant l'immigration, qui n'est que la conséquence de la croissance... Des « décroissants »  de cette farine, le bon pasteur Malthus en chiait tous les matins.

Lire la suite

15:28 Publié dans Immigration, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : démographie, population, immigration | |  Facebook | | | |

vendredi, 21 juin 2013

Encore Naxoo ? ben ouais, encore Naxoo...

On se doute bien que le sujet ne passionne pas vraiment les masses laborieuses, et que la plupart de nos (rares) lectrices et lecteurs n'y accordent qu'une attention distraite, voire impalpable, mais comme il nous tient pour le moment à cœur, et que notre égocentrisme foncier, quasiment stirnérien, nous fait préférer ce qui nous tient à cœur à ce qui vous intéresse, nous remettons le couvert sur Naxoo : Or donc, le groupe socialiste au Conseil Municipal de la Ville de Genève a décidé hier soir de soutenir la proposition de la commission des finances et du Conseil Administratif,  d'autoriser ce dernier à vendre à la multinationale UPC-Cablecom les actions que la Ville détient dans le téléréseau Naxoo-022 Télégenève, et de les vendre sans autres conditions que celles du contrat de vente prévu. Cela étant, cette position n'est que celle de la majorité du groupe socialiste : plusieurs élu-e-s voteront contre cette autorisation de vente, et soutiendront un amendement proposant de  soumettre l'autorisation de vente à la condition impérative, et préalable à la vente, d'un accord entre la Ville de Genève, Naxoo, Cablecom et le syndicat Syndicom.

Lire la suite

07:11 Publié dans Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : naxoo, télégenève, upc cablecom | |  Facebook | | | |

jeudi, 20 juin 2013

Le Brésil dans la rue : Le foot ou la vie ?

Se révolte-t-on pour 12 centimes d'augmentation du prix du ticket de bus ? Oui, au Brésil, quand le salaire minimum est de 340 francs, que les transports publics ont été privatisés, qu'ils sont inefficaces et que 14 milliards de francs vont être claqués dans l'organisation et les infrastructures nécessaires au « Mundial 2014 » de foot. Quant à la coupole internationale du foot-pognon, la FIFA, par la voix du parrain Sepp Blatter, elle a, en termes à peine plus polis que ceux dont nous userons pour résumer sa position, qu'elle n'en avait rien à foot des protestations populaires brésiliennes : « le football est plus fort que l'insatisfaction des gens ».  Dire que cette position nous surprend serait excéder le niveau admissible d'hypocrisie seyant à une publication comme cette lettre... Et croire qu'elle convainquera les Brésiliens « d'en bas », si fans de foot soient-ils, pourrait bien ne relever que d'un absolu j'm'enfoutisme : gueulez tant que vous voulez, notre grand messe se fera et les milliards qu'elle vous coûte, vous les paierez ! D'ailleurs, vous les payez déjà...

Lire la suite

16:36 Publié dans Monde, Sports | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : bràsil, football, mondial 2014, fifa | |  Facebook | | | |

mercredi, 19 juin 2013

Mort de Maurice Nadeau : L'écriture, la révolution...

Maurice Nadeau.jpgC'est un sacré bonhomme qui est mort dimanche, à Paris, à l'âge de 102 ans : Maurice Nadeau, né avant la Grande Guerre, fut de presque tous les combats qui nous importent : ceux des mots, ceux des idées, ceux des grands mouvements qui ont traversé le siècle. L'écriture, la révolution. Ses amitiés et ses choix le définissent : Georges Bataille, Michel Leiris, Robert Antelme, Arthur Koestler... et André Breton, et Pierre Naville... et le trotskysme (le seul qui vaille : celui du Trotsky proscrit), et le surréalisme. Et l'appel à l'insoumission pendant la Guerre d'Algérie. Maurice Nadeau se sentait mourir « à petit feu », et de cette mort, il parlait avec le sourire, non pour la conjurer, mais peut-être pour l'apprivoiser...  Il savait qu'elle allait, forcément, le rattraper, comme elle nous rattrape tous -mais ce point final à sa vie est celui d'une vie dont il serait peut-être le premier à sourire en nous entendant la dire « exemplaire » : la vie d'un homme traversant un siècle sans jamais avoir renoncé à le changer.

Lire la suite

14:06 Publié dans Culture, Politique | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook | | | |

mardi, 18 juin 2013

L'initiative 1:12 probablement soumise au vote en novembre : Un pour douze, douze pour un !

salaires, 1:12, salaire minimum, syndicatsLe syndicat Unia a lancé hier, à Zurich, sur la Paradeplatz, sa campagne de soutien à l'initiative de la Jeunesse Socialiste (soutenue également par le PS en tant que tel) « 1:12 - pour des salaires équitables». L'initiative sera probablement soumise au vote populaire le 24 novembre -la droite voulait repousser le vote le plus tard possible afin de laisser se dissiper l'« effet Minder » (acceptation de l'initiative contre les rémunérations excessives des « managers »). La coprésidente d'Unia, Vania Alleva, a exprimé le soutien du syndicat à l'initiative 1:12 visant à stopper « l'avidité de certains profiteurs » et à répartir la masse salariale « plus équitablement ». Unia a d'ailleurs présenté, en même que son soutien à l'iniotiative 1:12, une étude sur les écarts salariaux, qui indique qu'ils continuent à croître.

Lire la suite

15:10 Publié dans Economie, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : salaires, 1:12, salaire minimum, syndicats | |  Facebook | | | |

lundi, 17 juin 2013

Pérou : Eldorado des uns, calvaire des autres...

L'or contre la vie

Depuis une dizaine d'années, le Pérou base sa politique économique sur l'exportation des matières premières. Non plus le bon vieux guano des aventures de Tintin, mais, entre autres, sur le cuivre et l'or. Economiquement, ça fait du bien à la balance du commerce extérieure et au PNB. Socialement et écologiquement, c'est une calamité. Il y a un an, à Espinar, trois paysans avaient été tués, et des dizaines d'autres blessés et/ou arrêtés dans la répression d'une manifestation contre la pollution générée par une mine de suivre exploitée par le groupe Xstrata. Aujourd'hui, c'est dans la province septentrionale de Cajamarca qu'un conflit a éclaté entre la population et le gouvernement allié aux multinationales (en l'ocurrence, l'étasunienne Newmont Mining), au sujet de l'extension des mines d'or. C'est loin, le Pérou. Mais où croyez-vous que l'or que l'on y extrait est raffiné et négocié ? Gagné : chez nous ! C'est vrai, quoi, on allait tout de même pas se contenter de blanchir l'argent sale, il fallait bien aussi pouvoir blanchir l'or pas propre...

Lire la suite

14:55 Publié dans Développement durable, Droits de l'Homme, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pérou, or, mines, cajamarca, newmont mining, solifonds | |  Facebook | | | |

samedi, 15 juin 2013

Une vielle ambition de gauche : La liberté et l'égalité, en tension

Dans un bref entretien au « Temps » d'hier, le sociologue Philippe Corcuff invite la gauche, dont il est (pour le moins) à sortir de l'ornière de la dénonciation quasi pavlovienne du libéralisme (néo ou paléo, peu importe...) pour inventer un modèle de société capable de se tenir entre les valeurs en tension, de liberté et d'égalité, sans que l'une restreigne l'autre, afin de « permettre l'autonomie tout en assurant une égalité des droits ». Vieille ambition, qui est précisément celle qui définit une gauche se différenciant à la fois des droites (la droite libérale, qui ne prône que la liberté -et encore : celle des acteurs économiques avant tout, et la droite autoritaire, qui ne prône que l'ordre), de la gauche « centraliste et technocratique » -et à plus forte raison de la gauche autoritaire. Mais en l'état où elle est présentement, la gauche est-elle capable de relever ce défi ?

Lire la suite

18:25 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : gauche, ps | |  Facebook | | | |

vendredi, 14 juin 2013

Naxoo : Tuyau à vendre au moins offrant ?

Comme nul à Piogre n'est censé l'ignorer, le Conseil administratif de la Ville de Genève propose au Conseil municipal, qui se prononcera dans deux semaines, de ratifier un accord conclu avec la société UPC-Cablecom pour la reprise par celle-ci des actions de la Ville dans l'opérateur de téléréseau Naxoo (Télégenève), dont Cablecom est déjà actionnaire minoritaire et qu'elle attend depuis des années de pouvoir se goinfrer. Grâce à une convention d'actionnariat donnant à l'actionnaire minoritaire un pouvoir exorbitant, dont celui de bloquer tout développement de Naxoo, Cablecom dispose d'un droit de préemption sur les actions de la Ville si celle-ci souhaite les vendre. C'est ce droit que Cablecom veut exercer -mais la vente doit être autorisée par le Conseil Municipal, et si elle devait l'être elle serait soumise à référendum. Une occasion de se demander si la vente d'un réseau de communication majoritairement en mains publiques à une société privée n'est pas, forcément, une vente au moins offrant -non du point de vue financier, mais du point de vue politique -et, puisque des emplois sont en jeu, du point de vue social.

Lire la suite

14:03 Publié dans Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : naxoo, cablecom, upc cablecom, syndicom | |  Facebook | | | |

jeudi, 13 juin 2013

Elle est née, la nouvelle constitution genevoise...

Le changement,  c'est pas maintenant...

Depuis le 1er juin, Genève a une nouvelle constitution, mollement acceptée le 14 octobre dernier par la petite part du peuple qui consentit à choisir entre le texte proposé par l'Assemblée constituante et le texte alors en vigueur. Ou pour, comme nous le suggérions, voter blanc, l'ancienne et la nouvelle constitution, ne méritant ni l'une, ni l'autre, notre soutien.  Cette nouvelle constitution,  il faudra attendre encore cinq ans pour qu'elle puisse déployer ses effets, même si les Verts la proclament déjà  « la Constitution la plus écologiste de Suisse » (en oubliant au passage qu'elle a repris de l'ancienne charte la proclamation absurde de la  « liberté de choix du mode de transport »...), et on ne sait même pas quel ordre de priorités le Conseil d'Etat, chargé de la traduire en projets de lois, va donner à ce chantier qui va occuper pendant toute une législature le Grand Conseil élu cet automne, et qui devra adapter 287 lois et 448 règlements à la nouvelle donne constitutionnelle, quelques référendums n'étant pas exclus si les modifications proposées sont contestées.

Lire la suite

15:35 Publié dans Genève, politique, constitution, JS, constituante | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

mercredi, 12 juin 2013

Politique genevoise des transports : Célafotakunzler et pis voilà !

accidentCGTE.jpgSe déplacer à Genève tient soit du sport à risque (si on est piéton ou cycliste), soit de la grande migration des bancs de sardines (si on est usager des transports publics), soit de la transhumance ovine (si on est automobiliste). Qui est coupable de cette situation ? A question simple, réponse simple : les majorités politiques qui depuis des décennies entravent, freinent ou sabotent le changement de politique des transports n'y sont pour rien. Ni celles qui ont supprimé les lignes de trams dans les années cinquante et soixante. Ni celles qui prétendent soumettre le développement des transports publics à la création de nouvelles routes. La crise des transports à Genève n'a qu'une, et une seule, responsable : la conseillère d'Etat Michelle Künzler. D'ailleurs, c'est simple : si Michelle Künzler n'est pas réélue cet automne, tout s'éclaircira : le ciel, la circulation, les parkings, les transports publics. Tout. Michelle Künzler, c'est pas une conseillère d'Etat, c'est une démiurge. Ou la Gorgone. Ou la Méduse. Quand cet être nous manquera, tout sera repeuplé...

Lire la suite

13:42 Publié dans Genève, Politique, Transports | Lien permanent | Commentaires (18) | Tags : tpg | |  Facebook | | | |

mardi, 11 juin 2013

Police municipale genevoise : Osons un retour aux vraies valeurs !

Morgenstern2k71227.jpgLes policiers municipaux genevois peuvent, depuis le 1er janvier 2010, procéder à des contrôles, des fouilles corporelles, des interpellations et des éloignements d'un lieu donné. En revanche, ils ne porteront pas d'armes à feu (mais un « bâton tactique » -le joli nom de la matraque) et éventuellement un gilet pare-balles. Pour les consoler, on vient de leur donner le droit d'arrêter les personnes en séjour illégal. A défaut d'armes, les policiers municipaux viennent donc de recevoir des attributions de « police des étrangers », comme on disait dans le temps. Mais ils réclament toujours de pouvoir être armés, d'avoir des feux bleus sur leurs voitures, bref, d'être des vrais policiers comme on voit dans les séries à la télé. Nous ne pouvions pas ne pas prendre part à ce débat  -mais nous le ferons à notre manière : par un retour aux bonnes et vraies valeurs de la (petite) Genève éternelle.

Lire la suite

15:43 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

lundi, 10 juin 2013

Nouvelles restrictions du droit d'asile plébiscitées. Et ça fait trente ans que ça dure...

Les nouvelles restrictions au droit d'asile ont donc été massivement acceptées par le peuple souverain. Aucune des restrictions précédentes n'avait fait la preuve de son efficacité (le nombre de demandeurs d'asile est produit par des situations de crise et de conflits sur lesquelles la loi suisse n'a aucune prise), on est déjà à peu près certains que la dernière en date ne sera pas plus efficace que les précédentes, mais c'est ainsi dans ce pays que se mène le débat sur le droit d'asile : on constate une situation difficile, on postule qu'elle l'est parce qu'on a donné trop de droits aux requérants d'asile, on ne vérifie nullement la véracité de ce postulat, on réduit donc les droits des requérants, sans vérifier non plus l'efficacité de cette restriction, et on finit par constater qu'on est toujours dans une situation difficile, et c'est reparti pour un tour de restrictions aussi injustes et inefficaces que les précédentes. Et ça dure depuis trente ans.

Lire la suite

13:38 Publié dans Droits de l'Homme, Immigration, Politique, Solidarité, Suisse | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : asile, droit d'asile, réfugiés, déserteurs | |  Facebook | | | |

vendredi, 07 juin 2013

Abolition du forfait fiscal : Que Genève fasse le pas !

Hier  soir, à l'heure où nous pondions ce poulet, le Grand Conseil genevois s'apprêtait à se prononcer, en la rejetant (elle n'est soutenue que par le PS et les Verts) sur l'initiative populaire socialiste pour la suppression des «forfaits fiscaux ». Et, avec la même majorité de droite et d'extrême-droite, à lancer un contre-projet maintenant les forfaits fiscaux (en durcissant en peu leurs conditions d'octroi et de fixation), auquel une partie de la droite se résignait difficilement, mais en comprenant qu'elle ne pouvait donner l'image, trop réaliste, d'un bloc politique préservant un privilège -qui n'est accordé, pour tout compliquer, qu'à des étrangers. Zurich, Schaffhouse, Bâle et les Rhodes extérieures d'Appenzell ont déjà aboli les forfaits fiscaux, sans que leurs finances n'en souffrent. Une initiative fédérale de La Gauche propose de les abolir dans tout le pays. Ne serait-ce qu'au nom de l'égalité devant l'impôt, Genève devrait faire le pas. Malgré la droite et l'embûche qu'elle tend à l'initiative socialiste.

Lire la suite

14:23 Publié dans Fiscalité, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : forfait fiscal | |  Facebook | | | |

mercredi, 05 juin 2013

Révolte dans les villes de Turquie : Le peuple, tout le peuple ?

En Turquie, depuis bientôt une semaine, les manifestations et leur répression se succèdent, sans relâche. La révolte, qui a produit 235 manifestations dans 67 villes selon les autorités, s'est étendue d'Istambul puis Ankara à l'Anatolie, à Izimir, à Antalya, à Trabzon. En ses cinq premiers jours, sa répression a fait plus de 1700 blessés (dont certains à la tête, par des cartouches lacrymogène tirées comme des balles) dans les rangs des manifestants, dont deux seraient morts, et 115 dans ceux de la police. Plus de 1700 manifestants ont été arrêtés, certains dans des lieux où ils recevaient des soins. « Le peuple ne veut plus d'Erdogan », titre « Le Courrier », à l'unisson des manifestants et des formations politiques de gauche qui les soutiennent.
« Le peuple », vraiment tout le peuple ?

Lire la suite

14:30 Publié dans Europe, Politique, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : turquie, erdogan, akp | |  Facebook | | | |

mardi, 04 juin 2013

Crèches genevoises : NON à l'élevage des poussins en batterie !

poussins en batterie.jpg

Il y a deux semaines, le Grand Conseil genevois, en fin de parcours (tout venant à point à qui sait attendre, mais, putain, c'est long, quatre ans !), adoptait un projet de loi réduisant le taux d'encadrement des chtis nenfants dans les crèches genevoises : quand il faut actuellement un adulte pour dix enfants de trois à quatre ans, un adulte suffirait pour treize enfants. Prétexte de l'exercice (dont le seul but est de « faire des économies ») : en réduisant l'encadrement, on dégagera des ressources pour créer des places dans les crèches, ou pour créer de nouvelles crèches. Une ânerie, synonyme de perte de qualité de l'accueil et de sécurité de l'encadrement. D'ailleurs, même si la nouvelle loi permettait de créer de nouvelles places de crèches, au prix d'une dégradation de leurs prestations, les crèches actuelles ne le pourraient pas : elles sont déjà physiquement au maximum de l'accueil qu'elles peuvent offrir.
Signez le référendum contre l'élevage des poussins en batterie :
www.sit-syndicat.ch/spip/IMG/pdf/Referendum_Petite_enfance.pdf

Lire la suite

15:01 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : crèches, garderies, petite enfance, enfance | |  Facebook | | | |

lundi, 03 juin 2013

Blanchiment de banquiers

La Suisse à plat ventre pour sauver les banques

Le Conseil fédéral soumet au parlement un projet rendant possible un accord qui ne sera communiqué qu'après le vote du parlement sur la loi qui le permet, vote que le gouvernement assortit d'une clause d'urgence excluant le référendum populaire. Il s'agit de donner une base légale à la mise en conformité des banques visées par la justice américaine à un « accord » dicté par les Etats-Unis. Si le projet est accepté par les Chambres, les autorités américaines pourront obtenir les informations qu'elles souhaitent des banques suisses (statistiques, transferts de fonds, ouverture et fermeture des comptes, noms des clients et des collaborateurs des banques liés à ces clients). On va donc, comme le dénonce le PS, « modifier notre ordre juridique pour que les banques échappent à des sanctions » après avoir organisé, aux Etats-Unis, la fraude, l'évasion, la soustraction et la dissimulation fiscales de contribuables américains. La loi suisse mise au service du blanchiment des banquiers suisses, en somme...

Lire la suite

14:28 Publié dans Economie, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : banques, secret bancaire | |  Facebook | | | |