vendredi, 28 septembre 2012

Les Jeux Olympiques d'hiver 2022 en Suisse ?

C'est la luge finale...

Le Conseil d'Etat des Grisons a envie d'organiser, avec une facture (sous-estimée) de quatre milliards de francs, et une garantie de déficit d'un milliard accordée par la Confédération,  les Jeux Olympiques d'hiver 2022 à Saint-Moritz. Plus sensées, que les Grisons (mais aussi que Genève et le Valais, qui furent un temps candidats à la candidature), Lucerne et la Suisse centrale avaient renoncé à se porter candidates à l'organisation de cette fête du sport-pognon, de ses sponsors et de ses pharmaciens experts en dopage. Le CIO attribuera les Jeux en 2015. Il reste donc aux opposants à l'organisation en Suisse de cette foire moins de trois ans pour renvoyer ce funeste projet à ses expéditeurs réels : les offices du tourisme. Avec prière d'en faire ce qu'il mérite : des confettis.

Lire la suite

14:01 Publié dans Sports | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : suisse, jo, cio, jeux olympiques | |  Facebook | | | |

jeudi, 27 septembre 2012

Constitution : Et blanc, passe-moi l'éponge !

Comme un clou, un vote chasse l'autre...

Or donc, trois semaines après avoir voté (en Ville) sur un projet d'essai de zones piétonnes, on votera dans le canton sur un projet de nouvelle constitution, avant, trois semaines plus tard, de revoter (en Ville) pour désigner celui (ou plutôt celle) qui s'asseoira dans le fauteuil municipal, encore tout tiède, qui fut celui de Pierre Maudet. La démocratie, dans ce coin de pays, ne débande pas. On frise même le priapisme politique. Mais bon, puisque nous y sommes conviés, parlons (ou plutôt reparlons) du scrutin constitutionnel du 14 octobre. Sur l'air du petit vin blanc :

« Ah le petit vote blanc,
qu'on dépose dans les urnes,
on en a plein les burnes,
de leurs constitutions »...

Lire la suite

14:24 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

mercredi, 26 septembre 2012

Soutenir les mouvements sociaux

Pour qu'émerge une alternative

Partout dans le monde (comme en Espagne, hier) la pression s'accroît sur les mouvements populaires, les mouvements sociaux, les syndicats, lorsqu'ils s'opposent aux politiques d'austérité, et combattent les choix des pouvoirs politiques et économiques. Cette pression, et la répression qui l'accompagne, n'a pourtant pas conduit ces mouvements à cesser de lutter -mais pour poursuivre leur combat, ils ont plus que jamais besoin de solidarité, et d'un soutien matériel. Le Solifonds lance dont un appel de fonds pour financer l'assistance juridique à ces mouvements, l'information sur leurs luttes, l'aide à la mobilisation de celles et ceux qu'ils défendent.

Lire la suite

13:43 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mouvements sociaux, solifonds, solidarité | |  Facebook | | | |

mardi, 25 septembre 2012

Zones piétonnes : l'échec d'un compromis foireux

Piéton taine et tonton

Par plus de 65 % des voix, et une participation de 38 % plutôt supérieure à la moyenne, les électrices et électeurs de la Ville de Genève ont refusé dimanche le modeste crédit de 5,36 millions de francs destiné à essayer, pendant un an, de « piétonniser » 50 rues ou tronçons de rue, en guise de première tentative de concrétiser l'initiative des Verts pour 200 rues piétonnes. Seuls quatre arrondissements ont accepté le crédit. Et les majorités négatives ont été d'autant plus fortes qu'elles s'imposaient dans des quartiers non concernés, ou peu concernés, par le projet.

Lire la suite

15:38 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : transports, mobilité, piétons, parkings, zones piétonnes | |  Facebook | | | |

lundi, 24 septembre 2012

Manifeste : Non aux prisons de la honte et aux renvois forcés

Fermez Frambois !

Dimanche après midi, une vingtaine de personnes, soutenues par une centaine d'autres, se sont enchaînées aux grilles du centre de rétention administrative de Frambois, là où, entre un aéroport et une zone industrielle, notre beau pays stocke ses immigrants illégaux en voie d'expulsion forcée. Un manifeste a été lancé pour, comme le revendiquaient les manifestants, exiger la fermeture du centre de Frambois et l'arrêt des expulsions forcées. Il faut en effet fermer Frambois. Et le classer au patrimoine. Comme un concentré de xénophobie d'Etat, exemplaire, évident, de toutes les saloperies que l'on peut commettre au nom de la « maîtrise de l'immigration
». 

Le manifeste peut être téléchargé et signé sur http://www.itprojects.org/stop-dead/

Lire la suite

13:13 Publié dans Immigration | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : genève, expulsions, frambois, étrangers | |  Facebook | | | |

vendredi, 21 septembre 2012

Election partielle au Conseil administratif de la Ville : le non-choix du PS

Dilemme le maudit...

Hier soir, les socialistes de la Ville étaient conviés à préciser (elle en avait besoin) leur position sur l'élection partielle à la Municipalité de Genève. Le PS allait-il choisir ? choisir de ne pas choisir ? choisir de ne pas choisir tout en choisissant quand même un peu ? Ne pas choisir tout en faisant mine de choisir ? Finalement, c'est cette dernière solution, piteuse, qui s'est imposée. Sous la forme d'un vigoureux défonçage de porte ouverte : les socialistes appellent à ne pas voter pour le candidat de l'UDC et du MCG. Aller plus loin que ce « Tout sauf Bertinat », c'était aller trop loin. Choisir, c'est douloureux.

Lire la suite

12:20 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : politique, élection, ville de genève, ps | |  Facebook | | | |

jeudi, 20 septembre 2012

Politique genevoise : eau courante à tous les étages

Du verre au seau... et du seau aux urnes ?

On avait déjà beaucoup apprécié le jet du verre d'eau MCG à la face d'un député libéral, on devrait donc s'esbaudir au jet du seau d'eau PDC à la face du juge de gauche (de la gauche), mais malgré notre mauvais fond tapissé de mauvais esprit, tout de même, on hésite. Ce n'est pas qu'on entretienne un respect particulier pour l'institution en laquelle ces jeux d'eau se produisirent : c'est seulement qu'on aurait préféré en savoir un peu plus, tout « secret de fonction » aboli, sur ce qui a amené à cet arrosage automnal. Et c'est surtout qu'on préférera toujours une bonne et saine polémique politique à une grotesque échauffourée entre pontes caractériels. Même s'il nous arrive d'y prendre part. Nous célébrons aujourd'hui la quatrième fête «sanculotide», celle de l'opinion. Autrement dit, celle du débat -pas celle de la rixe.

Lire la suite

14:59 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : politique, cour des comptes, élections | |  Facebook | | | |

mercredi, 19 septembre 2012

Aujourd'hui, troisième sansculotide, fête du travail : au boulot, camarades !

Aujourd'hui, mercredi 19 septembre dans le calendrier vulgaire, nous sommes dans l'une des cinq fêtes, dites « sanculotides », qui closent l'année du calendrier républicain. Et la fête d'aujourd'hui, c'est celle du travail. Non celle des travailleurs, comme le 1er mai, mais celle du travail. Les révolutionnaires jacobins et montagnards étaient gens sérieux. Ils célébraient donc ce qui par le même mot de «travail», désigne d’une part l’activité constitutive de l’humanité (en tant qu’on peut la différencier de l’animalité), de transformation de la réalité donnée : le travail est ce qui transforme le monde, en transformant un peu du monde -du silex que l’on taille à la tour que l’on construit. Et d’autre part, l’esclavage -l’activité contrainte, la mise des uns au travail par les autres, pour leur profit ou leur subsistance. Ce que précisément la révolution que scande notre calendrier voudrait abolir.


Lire la suite

13:56 Publié dans Travail | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

mardi, 18 septembre 2012

Election partielle au Conseil administratif de la Ville de Genève : Gauche, droite...

Salika, Salika Wenger, GenèveCe lundi à midi échoyait le délai de dépôt des candidatures à l'élection partielle au Conseil administratif de la Ville de Genève. Et on se retrouve, comme prévu, avec une candidate de gauche, Salika Wenger, présentée par le Parti du Travail et une liste féministe, et soutenue par la Jeunesse Socialiste (et par nous...), un candidat, disons du centre, Didier Bonny,  et deux candidats de droite, Guillaume Barrazone, présenté par le PDC et le PLR, et Eric Bertinat, présenté par l'UDC et le MCG. Une vraie confrontation gauche-droite, donc, arbitrée par un centre bien mieux incarné par Didier Bonny que par le très convenable, très acratopège et très radelibe-compatible Barrazone.

Lire la suite

13:27 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | |

lundi, 17 septembre 2012

Politique d'asile : Adoucir le durcissement...

En juin dernier, le Conseil national, contre l'avis du Conseil fédéral, avait décidé (par une coalition majoritaire de la droite et de l'extrême-droite, et sur proposition du président du PLR) de supprimer toute aide sociale à tous les requérants d'asile, y compris ceux qui n'ont pas été déboutés de leur demande. Cette décision a cependant été contestée par une décision inverse du Conseil des Etats, inquiet des coûts supplémentaires qu'elle entraînerait pour les cantons, et également inquiet du risque de voir une partie des requérants, privés de toute aide autre qu'une aide d'urgence, basculer dans la délinquance. Mais pour le reste, le Sénat ayant confirmé toutes les décisions du Conseil National, il n'a en somme qu'adouci sur un seul point le nouveau durcissement de la politique d'asile de la Suisse.

Lire la suite

14:39 Publié dans Immigration | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : asile, politique, suisse, réfugiés | |  Facebook | | | |

vendredi, 14 septembre 2012

Ouverture du mois du blanc : Ecrivez votre propre constitution !

Lors de leur conférence de presse de lancement de campagne, les opposants au projet de nouvelle constitution genevoise nous ont balancé un argument massue: « on nous soumet un paquet ficelé, ce qui est antidémocratique ». On aurait donc du voter séparément sur chacun des 240 articles du projet ?   imaginez la polémique entre les partisans du oui-non-non-oui-non-oui-non-non non-oui-non-blanc (etc...) et ceux du oui-oui-non-non-oui-blanc-non-oui-oui-non-non-oui... Une constitution se vote toujours en bloc, s'accepte ou se refuse en bloc, et se rabote et se complète ensuite. Autre argument tartouille, mais cette fois pour nous faire voter le projet de nouvelle constitution, « dire non, c'est accepter de jeter les 15 millions que l'exercice aura coûté par la fenêtre, sans aucune garantie qu'un nouvel exercice fera mieux ! » ... Depuis quand la valeur politique d'un projet se mesure-t-elle au coût de sa présentation ? Quant à l'absence de « garanties qu'un nouvel exercice fera mieux », on  ne va tout de même pas voter un projet simplement parce qu'il aurait pu être pire... Bref, le débat vole bas et ce rase-motte nous lasse...

Lire la suite

14:16 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : politique, constitution, constituante, js | |  Facebook | | | |

jeudi, 13 septembre 2012

Budget municipal : Faire notre boulot... avec ou sans la droite

Premier débat budgétaire au Conseil Municipal de la Ville de Genève, mardi soir, lors du débat d'entrée en matière sur le projet de budget présenté par l'exécutif communal.  Enfin, « débat » il faut le dire vite et se contenter de peu : parlons plutôt d'une succession, pendant deux heures, de déclarations générales, d'expression d'états d'âmes, de frustrations des uns, de satisfaction obligée chez les autres. Un exercice un peu vain, dont le terme était évident : le renvoi en commission du projet, pour examen attentif, ligne par ligne, et pour amendements multiples et variés, avant le marathon budgétaire de décembre. Et cela, c'est le travail du Conseil Municipal, pas celui du Conseil administratif. Et on le fera, ce boulot...


Lire la suite

14:47 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : politique, budget, ville de genève | |  Facebook | | | |

mercredi, 12 septembre 2012

L'Apocalypse, c'est pour quand ?

Adieu, monde cruel...

La diffusion, hier soir sur la télé romande du beau film de Lars von Trier, « Melancholia », portrait de fragilités humaines s'achevant par rien moins que la fin du monde, nous a remis en mémoire quelques prédictions hasardeuses entendues ça et là, nous annonçant cette fin pour demain, ou après-demain, ou juste un peu plus tard, ou à la fin de l'année,  A quoi tiennent nos méditations nocturnes :  au visionnage d'un film riche de contenus multiples après une soirée d'ennui granitique passée à entendre deux heures de discours sans enjeu sur un projet de budget municipal qu'on ne pouvait qu'expédier pour étude en commissions. La télévision, parfois (trop rarement), peut ainsi sauver une soirée d'une vacuité plus sidérale que la planète Melancholia...



Lire la suite

13:35 Publié dans religion | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : apocalypse, fin du monde, politique | |  Facebook | | | |

mardi, 11 septembre 2012

Rapport sur les transports publics genevois : L'arrogance et l'autisme

TPG, transports, transports publicsLe Maire de Genève, Rémy Pagani, a rendu public le rapport de deux experts mandatés en mai dernier, le sociologue Vincent Kaufmann et l'urbaniste Antoine Messer, rapport titré « Analyse critique et propositions d’amélioration du réseau de tram genevois ». Un rapport accablant, qui démonte toute l'argumentation développée, il est vrai à grand' peine, par les auteurs, les metteurs en oeuvre et les responsables politiques du changement du système d'exploitation du réseau des trams genevois -et, en conséquence, de tout le réseau des transports publics de la République. Le rapport Kaufmann/Messner est une pièce à charge, qui révèle l'arrogance de technocrates persuadés, ou se persuadant, de savoir toujours mieux que les gens ce qui est bon pour les gens, et l'autisme de politiques qui ne veulent rien entendre des protestations et des demandes des utilisateurs du service public.

Lire la suite

14:25 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : tpg, transports, transports publics | |  Facebook | | | |

lundi, 10 septembre 2012

PS et immigration : Le débat à trois temps

Le congrès du Parti socialiste suisse, à Lugano, ce week-end, a donc adopté un programme de « politique migratoire ». Un débat programmatique, pour autant que l'on tienne à ce qu'il aboutisse (et nous y tenions), c'est un débat en trois temps : il faut d'abord un projet de programme, pour que le débat se fasse à partir d'une proposition -question de méthode- et non sous la forme d'un brain storming certes vivifiant, mais ingérable en séance plénière d'un congrès. La première condition du débat est donc l'entrée en matière sur un projet de texte, même si nous sommes en désaccord avec ce projet (on n'est pas dans le débat constitutionnel genevois actuel, sur un projet bouclé, mais dans un débat sur un avant-projet modifiable). Deuxième temps : le débat lui-même. A coups d'amendements, il fut mené. Et troisième temps, l'adoption du programme. Et il a été adopté, et nous pouvons, sur l'essentiel, compte tenu des amendements qui lui ont été apportés, le faire nôtre...  sans nous y restreindre...

Lire la suite

11:50 Publié dans Immigration | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : migration, étrangers, sans-papiers, politique, ps | |  Facebook | | | |

mercredi, 05 septembre 2012

PS et politique migratoire :Peut mieux faire...

Samedi et dimanche se tiendra à Lugano le congrès national du Parti Socialiste. A l'ordre du jour (entre autres), le fameux "papier de position" de la direction du PS suisse pour une "politique migratoire globale et cohérente", dont une première version avait suscité, au sein du parti (dans les sections et les partis cantonaux) un débat assez intense, et une pluie d'amendements, conduisant la direction du PSS a remanier sa proposition. Vous trouverez la nouvelle proposition du Comité directeur sur http://www.sp-ps.ch/fre/content/download/58204/786113/ver..., et les propositions et amendements des sections et partis cantonaux (en français, en italien et en allemand, dans leurs versions originales) sur http://www.sp-ps.ch/fre/content/download/58205/786129/ver.... Résultat de ce travail : le "papier de position" a un peu (mais pas assez) meilleur contenu aujourd'hui qu'il y a quelques mois. Est-ce suffisant pour l'accepter, quand il reste fondamentalement le résultat d'un acquiescement à une logique qui nous déplaît ? Il sera vraisemblablement ratifié par le congrès. Et on vivra avec, si on ne s'en contentera pas. Un peu comme pour le projet de nouvelle constitution genevoise, en somme, s'il devait être accepté...

Lire la suite

13:23 Publié dans Suisse | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : immigration, migration, étrangers, xénophobie, politique, ps | |  Facebook | | | |

mardi, 04 septembre 2012

Conseil Municipal de la Ville de Genève : Vous reprendrez bien un doigt de démagogie ?

Conseil Municipal de la Ville de Genève, lundi soir : après une heure d'un débat inutile sur une demande superfétatoire de traiter en urgence une motion démagogique (du MCG sur la présence de dealers aux abords des écoles des Pâquis), le Conseil Municipal passe au vote. L'urgence est acceptée, à deux oppositions (de gauche) près. Les deux outrecuidants, qui ne voyaient pas l'urgence qu'il pouvait y avoir à enfoncer des portes ouvertes, se font accuser par les trépanés d'en face d'être « actionnaires des dealers », le nervi MCG y ajoutant une grotesque mise en garde : « on a des amis dans la police » (ce qui n'est pas à l'honneur de cette dernière, même si nous aussi on a eu le temps, en quarante ans de militantisme, de s'en faire, « des amis dans la police »). La soudaine et incontrôlable raideur du majeur de la dextre d'un des deux dissidents achevant de mettre en fureur les excités d'extrême-droite, le tout s'est comme à l’accoutumée conclu par une suspension de séance...

Lire la suite

15:04 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : politique, toxicomanie, dealers, sécurité, pâquis, mcg | |  Facebook | | | |

lundi, 03 septembre 2012

Budget 2013 de la Ville de Genève : Premières clameurs de droite

Après la présentation par le Conseil administratif de la Ville de Genève d'un projet de budget 2013 déficitaire (de 23 millions), la droitunie a uniment, à commencer par Pierre Weiss et Olivier Fiumelli, crié à l'« illégalité» de l'exercice, en invoquant la loi sur l'administration des communes qui prévoit une obligation pour elles d'équilibrer leur budget de fonctionnement. Mais pas l'obligation pour le Conseil administratif de proposer un projet de budget déjà équilibré. Quelqu'un pourrait-il expliquer à ces brillants économistes la différence qu'il y a entre un projet de budget, qui peut être déficitaire autant qu'il veut, et le budget finalement adopté ? Et quelque pourrait-il aussi rappeler à qui l'aurait oublié que la même loi permet à la commune de présenter un budget déficitaire si le déficit ne dépasse pas les amortissements et est couvert par la fortune nette de la commune, ce qui est largement le cas pour la Ville ?

Lire la suite

13:13 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : politique, budget, commune, ville de genève | |  Facebook | | | |