samedi, 29 août 2009

La gauche de la gauche toujours aussi gauche

Le 11 octobre prochain, Genève renouvellera son parlement. Et un mois plus tard, son gouvernement. Les fronts politiques se sont constitués, les partis se sont apparentés, Entente contre Alternative, la politique routinière haïssant les mouvements qui déplacent les lignes. Quoique... A gauche de la gauche, si SolidaritéS et le Parti du Travail font liste commune, les Indépendants font liste à part. Tellement Indépendants, d'ailleurs, qu'ils sont désormais indépendants de la gauche elle-même : la liste N° 8 (" Défense des aînés, des locataires, de l'emploi et du social ") ne se définit même plus comme une liste de gauche, et n'a donc, fort logiquement, sollicité aucun apparentement avec les autres forces politiques de son vivier originel.

Lire la suite

01:21 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : élections, politique, gauche | |  Facebook | | | |

vendredi, 28 août 2009

Ce que la mort du CIC nous dit de la politique culturelle genevoise

" La liberté de l'art, son indépendance vis-à-vis de ce que l'on exige de lui, se fonde dans l'idée d'une société libre et anticipe en un certain sens sa réalisation " (Theodor Adorno)

Elle passerait presque inaperçue (n'était la splendide affiche baudelairienne d'Exem), la votation municipale à l'ordre du jour du 27 septembre, sur le maintien ou non d'un gros million de subvention accordée par la Ville à la Fondation Saint-Gervais, et jusqu'alors affectée par celle-ci au Centre pour l'Image Contemporaine, avant que, pressé par la Fondation et le Conseil administratif, le Conseil Municipal n'entérine le transfert de cette subvention au Centre d'Art Contemporain (CAC) et au Fonds municipal d'Art Contemporain (FMAC), en signant du même coup l'arrêt de mort du CIC. L'enjeu est réel. Non pas financier, cet enjeu, mais culturel.

Lire la suite

02:02 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : culture, saint-gervais, cic, votation | |  Facebook | | | |

jeudi, 27 août 2009

Lécher des bottes pour rouvrir des marchés

Se prosternant aux pieds, augustes, mais virtuels (puisque représentés par ceux d'un sous-fifre) du colonel Kadhafi, le président de la Confédération agissant sans mandat du Conseil fédéral, dans le dos de la diplomatie suisse et à l'encontre des avis des experts consultés, a conclu un accord à la fois humiliant pour la Suisse, injurieux pour Genève, et inapplicable en droit. Tout cela pour quoi ? Pour hâter la " libération d'otages " (qui n'étaient déjà plus en fait qu'assignés à résidence, l'un à son domicile professionnel et l'autre à l'ambassade de Suisse à Tripoli) ou la réouverture d'un marché juteux qui avait été fermé aux entreprises suisses ? Les milieux d'affaire sont d'ailleurs les seuls (avec le régime libyen et ses avocats genevois, les Poncet et autres Lüscher) à se réjouir de l'obséquiosité merzienne : elle leur rapporte. Au sens le plus trivial, pour ne pas écrire le plus crapuleux, de l'expression.

Lire la suite

03:01 Publié dans Suisse | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : merz, libye, kadhafi | |  Facebook | | | |

mercredi, 26 août 2009

La Suisse dans l'Europe ou à sa traîne ?

Un " Manifeste pour l'Europe "
Le " Club Helvétique " (qui se donne pour but de nourrir le débat politique suisse et de proposer la réforme, dans un sens démocratique et progressiste, des institutions de la Confédération) a publié un " Manifeste pour l'Europe " (et pour l'adhésion de la Suisse à l'Union Européenne) qui fait, ou refait, utilement, quelques constats d'évidence et en tire quelques conclusions, politiquement moins consensuelles (pour user d'un euphémisme) mais qui devraient n'être pas moins évidentes : Les " bilatérale " sont arrivées au terme de leur très relative efficacité; non seulement elles ne garantissent plus l'indépendance du pays, mais elles finissent par y attenter plus profondément qu'une adhésion, puisqu'elles placent la Suisse dans la situation de devoir appliquer mécaniquement des décisions européennes à la prise desquelles elle n'a aucune part…

Lire la suite

02:34 Publié dans Suisse | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : europe | |  Facebook | | | |

mardi, 25 août 2009

Arnaque fiscale au menu du 27 septembre

De la baise d'impôt

Le 27 septembre, Genève votera, entre autres, sur une nouvelle révision de sa loi fiscale, révision qui, comme toutes celles qui l'ont précédée depuis des années, ne vise guère qu'à réduire les impôts des contribuables les plus aisés. Quitte à réduire aussi, mécaniquement et lourdement (plus d'un milliard et cent millions sur trois ans), les ressources des collectivités publiques (le canton et les communes). La droite, l'extrême-droite et les Verts soutiennent cette proposition, combattue par toute la gauche. Dont il apparaît donc que, s'agissant de fiscalité et de politique budgétaire, les Verts ne font pas partie -ce qui ne saurait d'ailleurs leur nuire électoralement, bouffer à tous les râteliers étant un exercice qu'ils pratiquent désormais avec un art consommé.

Lire la suite

02:38 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : impôts, votation, fiscalité | |  Facebook | | | |

vendredi, 07 août 2009

Secret bancaire : stupeur et tremblement ?

Quand le ministre allemand des Finances, le socialdémocrate Peer Steinbrück (quasiment traité de nazi par l'UDC) comparait la Suisse à des Indiens fuyant devant la cavalerie, il osait effectivement une comparaison injurieuse. Pour les Indiens. Mais s'agissant de la Suisse, l'image était tout à fait pertinente : les grandes puissances tapent du poing sur la table, la Suisse s'écrase. Comme elle l'a toujours fait.

NEUTRALI.GIF

 

Lire la suite

00:25 Publié dans Suisse | Lien permanent | Commentaires (27) | Tags : banques, économie | |  Facebook | | | |